Archive

Archives pour la catégorie ‘Vie nouvelle’

L’eau vive

16/05/2017
Commenter

Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et que celui qui croit en moi boive ; car comme dit l’Écriture, des fleuves d’eau vive jailliront de lui.
Jean 7.37-38

human-771601_640Je me rappelle d’une grille sémantique établie en classe avec les élèves. Ce tableau à double entrée déclinait tous les aspects de l’eau dans la nature : source, ru, ruisseau, rivière, torrent, fleuve, lac, mare, étang, lagune, océan… en les répartissant dans les catégories eau vive, eau stagnante et les sous catégories, eau salée, eau douce. Il va sans dire que les eaux vives et douces suscitaient chez les élèves beaucoup plus de commentaires et avaient leur préférence pour des développements en rédaction, en poésie et en arts plastiques.
C’est que l’eau vive a une résonance particulière en nous. Elle est nécessaire à la vie, au maintien d’une bonne santé. Pas d’eau, pas de vie. Les déserts et les planètes autres que la terre en sont l’illustration.
La Bible nous parle souvent de l’eau. Pas juste d’un filet, mais de fleuves d’eau vive. Jésus a dit de lui-même qu’il est cette eau vive. Et, à ceux qui boiront de cette eau, il a promis qu’il en fera couler des fleuves dans leur vie.
Quelle merveilleuse perspective pour ceux qui viennent à lui : cette eau abondante transformera les déserts de leurs vies étriquées ou moroses en contrées fertiles et vivantes !… Rien à voir avec les représentations que la plupart des gens se font de la vie chrétienne.

Elfriede Eugène

__________________
Lecture proposée : Psaume 1.

 

Categories: Nature, Vie nouvelle Tags:

Êtes-vous réellement libre ?

10/05/2017
Commenter

Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.
Jean 8.36

woman-929838_640Puissiez-vous disposer de liberté : tant d’hommes et de femmes en sont privés ! Mais réfléchissons un instant au sens de ce mot. Chacun a sa définition, qui concerne souvent la liberté extérieure. J’aimerais donc vous poser une question. Vous arrive-t-il de vous dire que vous avez fait quelque chose que vous regrettez, en pensant que « c’était plus fort que vous » ? Par exemple avoir prononcé une parole motivée par l’envie ou la jalousie ?
Lorsque ceci nous arrive, c’est que notre « liberté » d’agir était en fait illusoire. Le poète allemand Goethe a dit : « Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être ».
Mais que faire ? Au fil du temps, nous finissons par nous habituer à vivre sans finalement être libres. Nous pouvons sembler l’être, les autres peuvent nous croire libres, mais notre conscience nous dit que non.
Les bonnes résolutions ont rarement un effet durable. Notre volonté a ses limites. Seule une transformation intérieure peut nous aider à devenir libres.
Comme l’indique la parole en tête de ce feuillet, le Christ nous propose d’être réellement libres. C’est une transformation qu’il nous propose, non un raisonnement ou une méthode psychologique de plus. Il s’agit d’entrer en relation avec une personne. Et quelle personne : le Fils de Dieu… lui-même !

Jean-Louis Théron

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 8, versets 30 à 47.

 

Categories: Liberté, Vie nouvelle Tags:

Le boom des renaissances

21/04/2017
Commenter

Jésus dit : Il vous faut tous naître de nouveau.
Jean 3.7

17 04 21 Le boom des renaissancesVu dans un magazine cette pub pour une cure thermale : « Après le boom des naissances, le boom des renaissances ! » Sept curistes bien dans leur maillot de bain font de l’aquagym, selon le principe : « On ne peut pas garder sa jeunesse à vie, mais aujourd’hui, on peut l’entretenir. »
Les seniors peuvent prolonger leur vie de quelques années en vivant sainement. Cependant, nous ne sommes pas égaux devant la maladie. Oui, nous pouvons vraiment agir sur notre santé, mais tout n’est pas entre nos mains.
Là où nous sommes égaux, c’est devant Dieu :
Dieu nous déclare tous morts dans nos péchés. Jésus-Christ est venu pour nous tous, que nous soyons baby-boomers (nés après-guerre) ou nés dans le nouveau millénaire.
Pour être sauvé des effets dévastateurs du péché, nul besoin de cure de jouvence. Jésus nous assure qu’il nous faut naître de nouveau, donc recevoir de sa part un cœur nouveau, pour une vie nouvelle.
Je souhaite à notre vieille Europe un boom des nouvelles naissances !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 3, versets 1 à 8 et 16.

 

Categories: Conversion, Vie nouvelle Tags:

La vie éternelle

15/02/2017
Commenter

Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?
Jean 11.25-26

cross-211989_640La force des affirmations de Jésus repose sur un fait : sa propre résurrection. Jésus-Christ est réellement ressuscité ! C’est le fondement de la foi chrétienne. Le Christ vit, pour toujours. Mais il vit aussi dans le croyant par l’Esprit-Saint qui, en réponse à sa foi, est venu habiter en lui. Le chrétien peut expérimenter la réalité de la résurrection par son union spirituelle avec le Christ. La vie éternelle, c’est d’abord une relation avec lui. Dans la prière adressée à son Père avant de se laisser conduire sur la croix pour porter nos péchés, Jésus dit : « La vie éternelle consiste à te connaître toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. »1
Rencontrer le Christ, reconnaître l’autorité de ses paroles, comprendre la grandeur de son amour, c’est découvrir la vie. Une vie qui commence ici et maintenant, et qui se poursuivra jusque dans l’éternité. C’est plus qu’une lueur d’espoir ! C’est une vive lumière qui transforme la vie. La lumière du Christ, c’est celle de l’espérance. Elle brille dans les cœurs des croyants et sur leur chemin, quelles qu’en soient les difficultés.
« Quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais », dit Jésus !

Francis Bailet

1 Jean 17.3

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre aux Corinthiens, chapitre 15, versets 12 à 22.

 

Categories: Résurrection, Vie nouvelle Tags:

Retour gagnant

14/12/2016
Commenter

L’Éternel, l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité.
Exode 34.6

jail-983153_640Une bande de pilleurs fut amenée à croire en Jésus, suite aux lectures de la Bible faites par l’un des leurs, Pawel Tichomirov. Les bandits se repentirent et sept d’entre eux se livrèrent à la police. Le procureur, bouleversé, se mit aussi à lire la Bible et à croire en Dieu. Plusieurs prisonniers et geôliers crurent également. Les sept furent condamnés à dix ans de travaux forcés, mais furent amnistiés au bout de quelques années.
Pawel se mit en route vers Sosnovka, son village natal. Il lui arrivait de faire étape chez des chrétiens. Ainsi, un jour qu’il dînait dans une famille, il fit le récit de sa vie. Choura, la maîtresse de maison, le reconnut alors comme son frère. Ils s’embrassèrent avec émotion : cela faisait vingt ans qu’ils ne s’étaient pas vus. Choura avait quitté l’orphelinat à quatorze ans pour être placée chez une veuve. Celle-ci lisait chaque soir la Bible à ses enfants : c’est ainsi que Choura avait trouvé la foi.
Elle accompagna Pawel à Sosnovka, où ils furent reçus par des membres de la famille. Pawel témoigna longtemps de Jésus, avant d’être dénoncé à la police par un prêtre. Il fut condamné à deux ans d’exil à Iénisséï en Sibérie. Libéré, il passa le restant de sa vie à annoncer l’évangile.

Théophile Hammann
D’après Pawel Smoljonyi, de « Distribution de Traités Chrétiens ».

__________________
Lecture proposée : 1er livre de Samuel, chapitre 2, versets 6 à 9.

 

Categories: Dieu et nous, Vie nouvelle Tags: