Archive

Archives pour la catégorie ‘Témoignage’

Belle réparation

23/07/2017
Commenter

Que celui qui dérobait ne dérobe plus ; mais plutôt qu’il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin.
Éphésiens 4.28

Quand j’étais étudiant, je ne connaissais pas encore Jésus comme mon Sauveur. J’aimais alors à la folie les jolis couteaux de poche. Un de mes amis, étudiant en droit, en possédait un qui me plaisait tout particulièrement, si bien qu’un jour je le lui dérobais. Mon ami ne devina naturellement pas où son canif se trouvait.
Bien des années après, lorsque j’étais déjà pasteur à X, je retrouvais ce couteau dans un tas de vieilleries. Je compris alors seulement l’importance de ma faute et je partis immédiatement pour Düsseldorf où mon ancien ami était conseiller d’État. Je lui rendis son canif en confessant ma faute. Il fut d’abord tellement surpris qu’il en demeura muet. Puis il me serra dans ses bras en me disant : « Kunzel, j’avais entendu dire que tu étais devenu chrétien ; je croyais que c’était par folie ou par hypocrisie ; mais je vois maintenant que le christianisme peut réellement faire des hommes nouveaux. » En effet, la Bible l’assure : Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.1

D’après le récit d’Otto Funcke

1 2 Corinthiens 5.17

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Éphésiens, chapitre 4, versets 20 à 32.

 

Categories: Témoignage, Vie nouvelle Tags:

Plus envie de vivre ?

28/06/2017
Commenter

Souvenez-vous qu’à ce moment-là vous étiez sans espérance.
Éphésiens 2.12

Au milieu du pont sur le fleuve, près de chez moi, j’ai trouvé ces mots tracés en grosses lettres noires : Les flots m’emportent / Je me perds dans la nuit / Le vent souffle et ne laisse qu’un sentiment amer. Suivent deux dates, séparées de 19 ans…
Ces paroles m’ont beaucoup remué. Qu’il est triste de n’avoir plus d’espoir à l’âge où l’on construit sa vie ! Je sais que j’aurais bien pu en arriver là moi aussi : qui suis-je pour juger ? Le monde est dur, et il est parfois difficile d’y trouver sa place.
Je l’ai vécu à l’internat de mon lycée, où les “braves gars” de mon dortoir devenaient beaucoup moins sympas dès que le surveillant tournait le dos… Alors que le désespoir me gagnait, heureusement, tout a fini par bien se terminer pour moi !
L’année suivante, à l’âge de 16 ans, j’ai rencontré d’autres jeunes de mon lycée qui m’ont parlé de leur rencontre avec Jésus-Christ.
Élevé sans connaissance de la Bible, comme c’était étrange pour moi ! J’argumentais, me méfiais. Je n’arrivais pas à faire confiance. C’est quelques mois après, au bout d’une longue quête philosophique et spirituelle, que je peux dire que j’ai rencontré Jésus-Christ. Cette rencontre compte plus pour moi que la connaissance de toutes les religions.
Quarante ans après cette rencontre, je peux dire avec du recul que tous les problèmes n’ont pas disparu pour autant, mais le désespoir, si !

Jean-Louis Théron

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Éphésiens, chapitre 2, versets 1 à 18.

 

Categories: Sens de la vie, Témoignage Tags:

Est-il précieux pour vous ?

27/05/2017
Commenter

Là où est ton trésor, là sera aussi ton cœur.
Matthieu 6.21

Un million de pelotes chatoyantes sont exposées dans les gondoles de l’immense « Grange aux laines », mais… en réalité, je n’en vois aucune !
Ma femme, ravie, passe de rayon en rayon et remplit son panier. Moi, je déambule dans les allées, les pensées ailleurs ! Mon épouse a presque la même attitude au milieu des ponceuses et autres clés à pipe, quand elle m’accompagne dans un magasin de bricolage…
Dans cette vaste salle remplie de laines, pourquoi est-ce que je pense brusquement à des… cochons ? C’est qu’en réalisant mon peu d’intérêt pour la laine qui réjouit Sonia, je me souviens que Jésus a parlé de l’indifférence de ces animaux envers les perles, si précieuses pourtant pour les humains. Il dit même que les cochons les foulent aux pieds1. Ce que je me garderais de faire avec la laine, sinon adieu les jolis pulls !
Par cette analogie des cochons, Jésus déplorait que le précieux message de l’Évangile soit ignoré, voire bafoué par tant de personnes !
C’est vrai, mon épouse et moi n’avons pas toujours les mêmes passions. Mais je suis tellement heureux de ce que nous appréciions pareillement le cadeau de la grâce divine ! Chaque jour, nous avons la joie d’explorer dans la Bible ce trésor inestimable, de partager nos découvertes l’un avec l’autre et d’en remercier Dieu.
Cette joie est aussi pour vous !

Claude Schneider

1 Matthieu 7.6

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 2, versets 4 à 10.

 

Categories: Parole de vie, Témoignage Tags:

Rencontre avec le Dieu inconnu

02/05/2017
Commenter

Ce que vous révérez ainsi sans le connaître, je viens vous l’annoncer.
Actes 17.23

myanmar-1697732_640Adoniram Judson, le premier missionnaire chrétien en Birmanie, accosta avec son bateau près d’un village. Il vit une femme, s’approcha d’elle, lui tendit la main et lui demanda : « Comment allez-vous » Au même instant, il fut rappelé à bord, quitta la femme avec un souhait de bénédiction et repartit en oubliant bien vite cette rencontre.
Mais cette femme ne l’a pas oubliée. Jamais encore, elle n’avait été abordée si poliment. Bien qu’elle fût une princesse, elle était traitée comme une esclave. « J’ai vu un fils de Dieu, dit-elle par la suite. Depuis mon enfance, j’ai servi les idoles, mais elles n’ont jamais empêché mon mari de me battre. Cet homme m’a parlé aimablement et m’a donné la main. Son Dieu doit être le seul vrai Dieu. Je ne veux plus jamais adorer mes idoles.»
Le même soir, elle commença à prier le Dieu inconnu de l’étranger : « Seigneur Dieu, dit-elle, toi qui es au ciel, sur la terre, dans les montagnes, au nord et au sud, à l’est et à l’ouest, aie pitié de moi ! Montre-moi ta gloire afin que je puisse connaître qui tu es ».
Pendant cinq ans, elle priait ainsi. Alors un missionnaire chrétien vint dans sa région. Elle entendit l’Évangile et se convertit aussitôt. Depuis lors, elle a témoigné de sa foi à beaucoup de compatriotes. Plusieurs sont devenus chrétiens à leur tour et, par son témoignage, plusieurs Églises sont nées.

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : Livre des Proverbes, chapitre 3, versets 5 à 8.

 

Categories: Conversion, Témoignage Tags:

Lana et son chant

29/03/2017
Commenter

Les choses cachées sont à l’Éternel notre Dieu ; les choses révélées sont à nous et à nos enfants.
Deutéronome 29.29
Un dimanche du mois de septembre 2015, Lana, notre arrière-petite-fille, alors âgée de 5 ans, était en visite chez nous. Elle nous a chanté plusieurs chants, dont celui-ci qu’elle aime particulièrement :

Quelle est donc cette Croix
Que tu vois dressée là-bas ?
On y a cloué son corps,microphone-1804148_640
Pourquoi Jésus est-il mort ?
Par cette Croix, sais-tu
Que le mal est vaincu ?
Elle libère ceux qui croient
Que Jésus-Christ est Roi. (bis)
Jésus a dû souffrir
Et accepter de mourir
Pour enlever mes péchés.
Rendons-lui gloire à jamais.
Par cette Croix, sais-tu
Que le mal est vaincu ?
Elle libère ceux qui croient
Que Jésus-Christ est Roi. (bis)

Lana a dit à sa maman : « Quand je serai grande, je veux être musicienne pour Jésus. »
Dorothée Bonnal

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 10, versets 13 à 16.

 

Categories: La croix, Témoignage Tags: