Archive

Archives pour la catégorie ‘Sens de la vie’

Le garder ou non ?

27/02/2017
Commenter

Mon corps n’était pas caché devant toi lorsque j’ai été fait dans le secret… Je n’étais encore qu’une masse informe, mais tes yeux me voyaient.
Psaume 139.15-16

beethoven-1296374_640Lorsqu’un bébé s’annonce dans des conditions particulièrement difficiles, que faire ? Le garder… pour qu’il ait une vie faite de souffrance ?
Un professeur de médecine a soumis un jour à ses élèves l’étude de cas suivante :
« Un homme est brutal et alcoolique, et il a la syphilis. Sa femme est dépressive et tuberculeuse. Leur premier enfant est mort en bas âge. Ils sont pauvres. La mère est enceinte d’un nouvel enfant. Que recommanderiez-vous ? »
La majorité des étudiants recommandèrent un avortement.
« Eh bien, dit le professeur, vous venez de tuer… Ludwig van Beethoven ! »
Notre jugement sur la valeur de la vie est très relatif. Nous pensons savoir quelles conditions permettent d’être épanoui et heureux. Avouons qu’il était difficile de croire que l’enfant puisse devenir un génie dont un des morceaux – l’Hymne à la joie – deviendrait l’hymne européen !
La lecture proposée est un psaume qui célèbre précisément la joie, celle de savoir que Dieu connaît toute notre vie, depuis notre conception1. Sa grandeur nous dépasse2. Il a des projets bienveillants pour nous.
Quel sujet de joie ! Les situations de la vie peuvent toutes sembler contre moi. Mais chaque jour, à mon réveil, ce grand Dieu qui a créé l’Univers est avec moi3.

Jean-Louis Théron

1 Psaume 139.14           2 Psaume 139.17           3 Psaume 139.18

__________________
Lecture proposée : Psaume 139.

 

Categories: Dieu et nous, Sens de la vie Tags:

Au Christ

03/02/2017
Commenter

Souviens-toi de ton créateur durant ta jeunesse, avant l’arrivée des jours mauvais, avant d’atteindre les années où tu diras : Je n’y prends aucun plaisir.
Ecclésiaste 12.1

pieta-michelangelo-726206_640À la fin de sa longue vie (89 ans !), le sculpteur, peintre, architecte Michel-Ange a écrit des sonnets. L’un d’entre eux s’intitule simplement « Au Christ ». En voici une traduction française :

Voici que le cours de ma vie en est arrivé
Par tempétueuse mer et sur barque fragile
Au havre commun où il faut qu’on débarque
Pour compte et raison de l’œuvre de bien et de mal

Ainsi maintenant de cette illusoire passion
Qui m’a fait prendre l’art pour idole et monarque,
J’ai appris de quel poids d’erreurs elle était lourde,
Et quelle source de malheur est pour l’homme son désir.

Les penseurs amoureux, jadis vains et joyeux,
Que deviendront-ils si deux morts s’en viennent à moi ?
De l’une j’ai certitude, et l’autre m’est menace.

Ni la peinture ni la sculpture ne peuvent plus apaiser
Mon âme inclinée vers ce divin amour
Qui pour nous recevoir ouvre ses bras en croix.

Arrivé au terme de sa vie, Michel-Ange, ce génie, reconnaît humblement les erreurs de sa vie, et sa condition d’homme. Il recherche l’amour de Dieu, manifesté en Jésus-Christ à la croix.
Souvenons-nous de notre créateur pendant qu’il en est temps : que savons-nous du terme de notre vie ?

Jean-Louis Théron

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Ecclésiaste, chap. 11, v. 9 à chap. 12, v. 8.

 

Categories: Personnages, Sens de la vie Tags:

Repensez votre vie

29/12/2016
Commenter

Jean disait : Le temps est accompli. Le règne de Dieu est proche. Changez et croyez à la Bonne Nouvelle.
Marc 1.15

change-948024_640Le premier message de Jésus et de Jean-Baptiste était « Changez ! » Changez d’attitude, de point de vue, de valeurs, d’objectifs, de préoccupations. Jusqu’ici vous avez vécu en étant centré sur vous, vos préoccupations, vos projets, vos ambitions, vos espoirs. Vous au centre. Toujours.
C’est exactement ce que Dieu appelle le péché. Parce qu’il est votre créateur, qu’il vous aime et vous connaît comme personne, c’est lui qui devrait être au centre de votre vie et de vos préoccupations.
Quelle place avez-vous accordée à Dieu dans votre vie jusqu’à présent ? Quelles relations avez-vous avec votre créateur ? Pour quoi vivez-vous ? Quel est le sens de votre vie ?
Reconsidérez Dieu. Faites-vous une nouvelle opinion de lui. Pour cela, lisez, relisez, l’Évangile. Il raconte la vie et l’enseignement du Christ. Celui-ci a transmis tout ce que chacun a besoin de savoir sur Dieu pour le connaître : son amour, sa patience, sa compassion, sa bonté, son pardon…
La vie de Jésus-Christ témoigne si fort de Dieu que le Christ a dit : « Celui qui m’a vu a vu le père ! »1 Vous pouvez donc découvrir Dieu à travers le Christ. Et puis Dieu se révèle à celui qui le cherche. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvrira à celui qui frappe.2

Alain Stamp

1 Jean 14.9           2 Luc 11.10

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 3, versets 2 à 14.

 

Categories: Conversion, Sens de la vie Tags:

Beaucoup de bruit pour rien

17/12/2016
Commenter

Quel avantage l’homme retire-t-il de toute la peine qu’il se donne sous le soleil ?
Ecclésiaste 1.3

sculpture-275758_640À l’exposition agricole nationale de Suisse, le sculpteur Tinguely avait exposé une machine gigantesque et singulière. Lorsqu’elle se mettait à « travailler », elle faisait un bruit énorme avec toutes ses barres de métal, ses rouleaux, sa ferraille, ses chaînes et ses roues dentées. Cela tapait, grattait, cognait tellement que les visiteurs effrayés s’en écartaient.
Quelqu’un demanda :
– Que produit cette machine ?
– Rien, fut la réponse laconique.
L’artiste avait voulu dresser un symbole de notre temps pour susciter la réflexion. Dans notre civilisation, tant de rouages sont en constant mouvement. Beaucoup de bruit, de spectacle, d’ivresse. Sans raison ni but ! Sans fruit durable !
Et lorsqu’enfin nous trouvons le repos, nous sommes assaillis par un sentiment de solitude, de vide, par la peur du lendemain, constatant le manque de sens de notre existence.
Serait-ce là le bilan définitif de notre vie si précieuse ? Rien qu’une machine improductive qu’on jettera finalement à la ferraille ? Cela ne peut pas être ainsi. Comme Tinguely, l’Ecclésiaste veut nous faire réfléchir au sens de la vie. Il commence son livre en demandant : Quel avantage (durable) l’homme retire-t-il de toute la peine qu’il se donne sous le soleil ?1 Il évoque ainsi ce mouvement général des choses dont rien ne reste. Attachons-nous à ce qui est durable jusque dans l’éternité !

Alfred Kuen

1 Ecclésiaste 1.3

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 12, versets 22 à 31.

 

Categories: Sens de la vie, Vanité humaine Tags:

Suis-je le fruit du hasard ?

22/10/2016
Commenter

Voici ce que dit l’Éternel, celui qui te rachète, celui qui t’a façonné dès le ventre de ta mère : C’est moi, l’Éternel, qui suis l’auteur de tout.
Ésaïe 44.24

dice-161376_640Pourquoi suis-je né comme je suis ? Pourquoi dans ma famille, mon pays ? Étais-je désiré par mes parents ? Quel est le sens de cette vie jalonnée d’épreuves ?
Pour trouver les réponses, allons à Dieu, le Créateur de toutes choses. De toute éternité, il nous a choisis et appelés à la vie. Il nous a voulus, peu importe que nos parents nous aient accueillis ou non. Il nous aime tendrement comme un Père bienveillant qui voudrait nous adopter, que nous nous en sentions dignes ou pas. Chacun trouve sa place dans son cœur de Père dont l’appel d’amour à venir à lui retentit dans toute la Bible.
« Ça fait peur toutes ces personnes qui sont en colère contre la vie ! Ça fait peur toutes celles qui croient qu’elles ne valent rien ! » a dit Nick Vujicic, un Australien né en 1982… sans bras ni jambes ! Après bien des souffrances, des luttes et des envies de suicide, il a accepté son état. Dieu l’utilise maintenant dans le monde entier pour encourager des millions de personnes. Il leur parle de Jésus, qui n’abandonnera jamais celui qui croit en lui, même au plus fort des tourments de la vie. Au lieu de se plaindre pour ce qu’il n’a pas, Nick est reconnaissant pour ce qu’il a.
Il n’est pas le fruit du hasard. Et vous non plus.

Françoise Lanthier

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 8, versets 35 à 39.

 

Categories: Amour de Dieu, Sens de la vie Tags: