Archive

Archives pour la catégorie ‘Sauveur’

« Je suis votre juge »

29/05/2017
Commenter

Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et prosternez-vous devant celui qui a fait le ciel, la terre, la mer et les sources d’eaux !
Apocalypse 14.7

Il roulait à vive allure en ville, et sous l’influence de l’alcool, il perdit le contrôle de son véhicule. Il percuta un enfant sur le trottoir et alla s’écraser contre un mur. Un témoin de l’accident se précipita au risque de sa vie et eut juste le temps d’ouvrir la portière et d’extraire le conducteur de sa voiture avant que celle-ci ne prenne feu et n’explose.
Plusieurs mois après, l’auteur de l’accident fut traduit en justice. Mais quelle ne fut pas sa surprise : le juge était… l’homme qui l’avait secouru ! Celui-ci lui dit : « Je me souviens de vous. Il y a deux ans, je vous ai sauvé la vie, mais aujourd’hui je suis là pour vous juger. » Un silence pesant régna sur le prétoire.
Jésus-Christ a fait bien plus pour nous. Lui, le Fils de Dieu, n’a pas seulement mis sa vie en péril, mais il l’a donnée volontairement. Et cela non seulement pour nous sauver du sinistre de notre péché, mais en plus de la condamnation que nous avions ainsi encourue.
Nous pouvons bien sûr refuser cette grâce, mais ne soyons pas surpris alors de rencontrer un jour le Sauveur comme notre juge.

Albert Nouguier

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 17, versets 30 à 34.

 

Categories: Justice, Sauveur Tags:

Jésus, fils de David !

06/05/2017
Commenter

L’Éternel t’annonce qu’il te fera une maison. Je ferai surgir après toi ton descendant, celui qui sera issu de toi, et j’affermirai son règne.
2 Samuel 7.11-12

israel-107951_640David, le plus célèbre des rois d’Israël, a reçu un jour une promesse indéfectible par la bouche du prophète Nathan. Celle d’une dynastie (maison) qui ne s’éteindrait jamais. Les siècles ont passé, la royauté en Israël s’est éteinte après l’exil à Babylone (au 6ème siècle av. J.-C). Le peuple juif est demeuré sous la domination de grandes puissances (perses, grecs, romains). Mais il a gardé l’espoir qu’un nouveau David viendra. L’espoir qu’il sera l’envoyé même de Dieu, le roi idéal descendant de David, le restaurateur de la grandeur de la nation. Le Messie qui délivrera son peuple et s’assiéra pour toujours sur le trône de David, établissant un règne de sécurité et de paix incomparable.
Les prophètes ont donné des indications pour permettre de l’identifier formellement. Il devra être dans la lignée familiale du roi David, et naître à Bethléem. Son activité consistera à délivrer le peuple et à manifester les signes tangibles du royaume de Dieu parmi les siens.
La promesse s’est accomplie par la venue de Jésus1. Il n’a pas cessé d’accomplir les signes attendus.2
Sauf aux yeux de ceux qui s’attendaient avant tout à un chef politique et guerrier.
Oui, Jésus est vraiment l’envoyé de Dieu, le libérateur !

Guy Gentizon

1 Matthieu 1.1-17 et 2.1-6           2 Ésaïe 29.18-19 et 61.1-3 ; Luc 4.14-21

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 21, versets 1 à 11.

 

Categories: Jésus, Sauveur Tags:

Juste des numéros ?

22/01/2017
Commenter

L’Éternel qui t’a créé […] te déclare ceci : « Ne sois pas effrayé, car je t’ai délivré, je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi.
Ésaïe 43.1

bull-314471_640Comment identifier un veau parmi d’autres ? Par le numéro agrafé à son oreille ! Ainsi, je salue “6011” qui vient de se placer à côté de son congénère “6013” pour me dire bonjour.
À y regarder de plus près, ces veaux ne sont pas juste des numéros. Même pour moi, un étranger, “6011” est différent de “6013” et des autres veaux.
Et pour mon ami l’éleveur, chacun de ses animaux est unique. Il les appelle par leur nom, pas par leur numéro. Il connaît leurs particularités, leurs traits de caractère, leurs faiblesses. Il sait combien de nourriture et quels soins il faut à chaque bête et il veille à leur bien-être.
Dans notre société souvent déshumanisée, beaucoup de personnes ne se sentent pas beaucoup plus que des numéros, surtout dans les grandes métropoles et dans les entreprises gigantesques.
Pourtant, aux yeux de Dieu, chacun de nous est unique et précieux. Il nous appelle par notre nom pour que nous venions à lui, car il veut, dans son amour, que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.1 Jésus a donné sa vie pour ceux qui se repentent et répondent à son appel. Il dit de lui-même qu’il est le bon Berger qui donne sa vie pour ses brebis.2
Il fait si bon de lui appartenir ! Et… cela ne fait pas de nous des moutons, vraiment pas !

Claude Schneider

1 1 Timothée 2.4           2 Jean 10.11

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 10, versets 11 à 18.

 

Categories: Dieu et nous, Sauveur Tags:

Un sauveur

23/10/2016
Commenter

Nous croyons en lui parce que nous l’avons nous-mêmes entendu ; et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde.
Jean 4.42

flood-58029_640Octobre 2014 – Le département de l’Héraut est le théâtre de violents orages et de graves inondations. Une femme perd le contrôle de sa voiture qui, entraînée par l’eau, tombe dans la rivière en crue. Elle est perdue. Elle ne peut s’en sortir d’elle-même bien qu’elle ait réussi à briser une vitre avec son parapluie. Elle va périr noyée, quand un jeune homme qui a vu la scène se jette à l’eau et parvient à la ramener sur la berge, saine et sauve. « Il est mon sauveur », dira-t-elle plus tard.
Comme elle, tel est l’être humain entraîné par le péché : il se trouve dans une situation plus que pitoyable. Sans pouvoir se sauver par lui-même.
Dieu seul peut nous “en sortir”. Et dans sa bienveillance à notre égard, il y a pourvu en venant à notre secours dans la personne de Jésus-Christ, son Fils. Il a été envoyé sur la terre pour porter la condamnation que méritaient nos péchés.
Aussi chacun doit-il prendre conscience de sa culpabilité vis-à-vis de Dieu et de son amour pour nous.
Cher lecteur, croyez que vous pouvez être sauvé, par Jésus seul, des conséquences de vos péchés.

Albert Nouguier

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 4, versets 28 à 42.

 

Categories: Perdition, Sauveur Tags:

Fausse sécurité !

17/05/2016
Commenter

Je disais dans ma sécurité : je ne chancellerai jamais !
Psaume 30.6

panel-1181009_640« Ne m’ennuyez pas avec cela ! Je veux finir mes jours dans la tranquillité ! » C’est la réponse que me fit une personne d’un certain âge lorsque je l’invitai à considérer ce que disait la Bible.
L’idée qui est derrière cette réplique est assez répandue. Elle sous-entend que la Bible oblige ceux qui la lisent à se poser des questions troublantes. Cette appréhension est justifiée. Les thèmes essentiels qu’aborde la Bible ne plaisent pas à l’homme moderne. La mode est de ne vivre que pour le présent. L’ici et le maintenant n’ont aucune place à faire à l’idée de Dieu, de l’éternité ou du jugement.
Certes ! La tranquillité que procure le refus de voir la réalité est bénéfique sur le coup ! Mais à long terme ? Que diriez-vous de quelqu’un qui, entouré de flammes, demande qu’on le laisse dans sa quiétude ? Ne considéreriez-vous pas son attitude comme pure folie ? La Bible ne cherche pas à nous effrayer, mais à nous avertir au sujet de dangers réels pour notre âme !
Selon Jésus, les flammes de l’enfer existent ! Il est venu comme Sauveur pour que nous en échappions ! Il nous appelle à quitter la fausse sécurité que procure le bien-être présent pour chercher refuge en lui pour notre salut éternel ! Mon choix est fait : je préfère la tranquillité que Jésus donne à celle, illusoire, de l’ignorance et du confort.

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 12, versets 16 à 21.

 

Categories: Perdition, Sauveur Tags: