Archive

Archives pour la catégorie ‘Salut’

Avez-vous besoin d’un avocat ?

03/09/2017
Commenter

Si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père : Jésus-Christ, le juste.
1 Jean 2.1

Aumônier de prison, j’ai été amené à assister à bien des jugements au tribunal. C’est toujours le même déroulement : le président ordonne au coupable de se présenter, puis il lui est fait lecture des faits reprochés et on lui demande de s’en expliquer. Il arrive que la victime soit présente. S’en suivent alors des échanges. Enfin le procureur donne son avis et demande une sentence.
Il m’est arrivé de me dire que la situation du prévenu était mal partie, tant les accusations et les preuves semblaient sans appel ! Tout était là pour mettre l’auteur des méfaits en prison.
Dans ce cas, il ne reste plus à l’accusé qu’à faire confiance à son avocat pour essayer de le sortir de là. Quand celui-ci intervient, il y met la forme : les mots, les tournures de phrases, les gestes. Il va chercher des circonstances atténuantes on ne sait où pour défendre son client… Avocat, c’est un métier ! Bien sûr tous ne réussissent pas à convaincre les juges, mais ils y arrivent souvent.
Tous, sans exception, nous sommes pécheurs. Mais si nous confessons nos péchés, nous pouvons avoir confiance en Dieu, car il est juste : il pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout mal.1 Nous, nous sommes appelés à mettre notre confiance en Jésus. Il se fait alors notre avocat pour plaider en notre faveur auprès de son Père. Il nous défend gratuitement, car il a déjà payé le prix de nos fautes en étant cloué sur une croix.

Bernard Delépine

1 1 Jean 1.9

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Jean, chapitre 1, v.5 à chapitre 2, v.2.

Photo Credit: banqueimage.lexisnexis Flickr via Compfight cc

Categories: Péché, Salut Tags:

Tout ça pour un ticket !

21/08/2017
Commenter

Christ a payé pour nous…
Galates 3.13

17 08 21 Tout ça pour un ticket pacoEn ce beau mois d’août, je monte dans un bus au Bourget. L’ambiance est multicolore, et il règne un air de vacances.
Le chauffeur demande poliment mais fermement aux usagers de valider leurs tickets. Un nouveau venu fait l’étonné : « On ne m’a jamais demandé ça ! » Puis, devant l’insistance du chauffeur, il joue la carte du scandale : « Ah mais, c’est un délit de faciès ! » (alors que tous deux sont manifestement issus de l’immigration !)
La température dans le bus s’élève de quelques degrés. Le maître de bord ne cède pas. On va y passer la journée ? Tout le monde proteste, chacun dans sa langue. C’est alors qu’une dame donne un ticket au “rebelle”. « Merci, M’dame ! »
Illico, je pense à une autre situation : le péché est une rébellion qui bloque toute relation avec Dieu. On n’avance pas ! Eh bien, Jésus nous offre son ticket, qu’il nous a acheté au prix de son sang. C’est peut-être humiliant, mais il nous suffit de le saisir.
N’oublions pas de valider notre “titre de transport pour la bonne destination” et… de dire merci !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 9, versets 11 à 15.

 

Categories: Salut Tags:

Graciés dans la tempête !

16/08/2017
Commenter

« Et voici que Dieu t’accorde la grâce de tous ceux qui naviguent avec toi… »
Actes 27.24

L’apôtre Paul, dans son voyage à Rome, se retrouve avec 275 personnes sur un bateau qui traverse une effroyable tempête.
C’est au milieu de celle-ci qu’il reçoit cette parole d’un ange de Dieu pour l’encourager lui, ainsi que les marins et les soldats qui l’accompagnent. Dans ce péril mortel, il adresse à deux reprises ses encouragements à ses compagnons désespérés.
Pourquoi ? Dieu lui a promis que ceux qui naviguent avec lui auraient la vie sauve ! Il a même prévu une île sur laquelle ils pourront échouer : Malte, où le meilleur accueil leur sera réservé.
Le premier cadeau divin est ici celui de la préservation de la vie physique. Ce sursis de vie donné à ces personnes a un but : leur permettre de se tourner ensuite vers Dieu prêt à leur faire grâce.1
Dieu veut, dans ce naufrage, les sauver d’un mal pire que la noyade : celui du châtiment éternel, réservé à tous ceux qui n’auront pas mis leur confiance en Jésus-Christ, le seul Sauveur.
La bonté de Dieu est telle qu’il veut aussi nous accorder la grâce, à nous et à « ceux qui naviguent avec nous ». Qui sont-ils ? D’abord les membres de nos familles, nos amis, puis nos voisins, nos collègues de travail, et même notre prochain rencontré au coin de la rue.
Acceptons d’abord la grâce de Dieu pour nous, puis vivons la bonne nouvelle de son Fils auprès de ceux qui naviguent avec nous !

Reynald Kuffer

1 Ésaïe 30.18

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 27.

 

Categories: Grâce, Salut Tags:

Ce que nous ne perdrons jamais

17/07/2017
Commenter

Que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ?
Marc 8.36

Nous devons admettre que tout ce que nous possédons sur terre sera perdu un jour. L’industriel après des années de prospérité peut voir son affaire mise en péril par un concurrent plus habile. L’athlète de haut niveau, avançant en âge, perd graduellement de son agilité et, par suite, de sa renommée. Chacun peut se retrouver paralysé après un accident de la route ou de santé.
Mais que serions-nous si nous perdions la vie, sans nous être occupés de notre âme, sans avoir fait la paix avec Dieu ? Perdre la vie sans repentance et sans pardon, c’est être perdu pour toujours.
Il y a pourtant des hommes, des femmes, des enfants qui ne seront jamais perdus. Ce sont ceux qui auront cru au Seigneur Jésus-Christ.
Aux yeux d’un Dieu saint qui hait le péché, ils étaient perdus. Mais repentants, ils ont confessé leurs péchés et cru en Jésus comme leur Sauveur. Dieu leur a pardonné et ce pardon ils ne le perdront jamais. Par la foi, ils ont fait la paix avec Dieu qui les a justifiés. Cette paix, ils ne la perdront jamais, et par la foi ils ont eu accès à la grâce de Dieu qu’ils ne perdront jamais. Ils ont mis en Dieu leur espérance comme une ancre solide et sûre de l’âme qu’ils ne perdront jamais. Enfin l’amour de Dieu a été versé dans leur cœur par le Saint-Esprit et cet amour, ils ne le perdront jamais.
Toutes ces bénédictions sont offertes à tous. Elles ne se perdront jamais si nous voulons changer de vie avec Jésus-Christ comme Sauveur.

Albert Nouguier

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Mac, chapitre 8, versets 34 à 38.

 

Categories: Salut, Vie éternelle Tags:

Un trésor nommé la Bible !

23/06/2017
Commenter

Un Éthiopien, ministre de Candace, reine d’Éthiopie, et surintendant de tous ses trésors […] lisait le prophète Ésaïe.
Actes 8.27-28

Ce ministre d’Éthiopie qui s’en retourne de Jérusalem est, à bien des égards, un homme remarquable.
En ce temps-là, un aller-retour d’Éthiopie à Jérusalem prenait plusieurs semaines, voire des mois. Sa fonction étant très importante, sa longue absence n’allait-elle pas le discréditer aux yeux de sa reine ? Voilà un homme qui a des priorités, et qui les vit !
Il lit le prophète Ésaïe. À l’époque, les copies des livres saints étaient rares et chères. Qu’importe, il avait su mettre le prix pour acheter ce rouleau. Cette petite partie de la Bible est déjà un trésor pour lui !
Enfin, quand Philippe, envoyé vers lui par Dieu, lui propose son aide pour comprendre ce qu’il lit, il accepte volontiers son offre. Il est humble !
Il lit le chapitre 53 du prophète Ésaïe, un des plus beaux textes prophétiques sur les souffrances et l’œuvre de Jésus-Christ. Philippe va lui montrer comment ce passage concerne les évènements récents de la crucifixion et de la résurrection du Christ et leur importance pour sa vie…
La Bible est vraiment un trésor. Il vaut la peine d’imiter cet Éthiopien en faisant de sa lecture une priorité.

Francis Rivère

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 8, versets 26 à 39.

 

Categories: Bible, Salut Tags: