Archive

Archives pour la catégorie ‘Sagesse pratique’

Bâtis sur le sable…

02/09/2017
Commenter

Mais celui qui écoute mes paroles, sans faire ce que je dis, ressemble à un homme assez fou pour construire sa maison sur le sable.
Matthieu 7.26

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les nazis ont voulu construire tout un réseau de fortifications le long de la côte atlantique pour empêcher toute tentative de débarquement des Alliés. D’imposants bunkers, monstres de béton et d’acier, semblaient pouvoir résister à tout bombardement et défier les siècles… Mais sur les côtes sablonneuses, le temps a fait son œuvre. La mer a érodé le rivage, grignoté les dunes. Les fiers bunkers se sont affaissés et certains ont basculé dans l’eau…
Jésus compare celui qui écoute ses paroles sans en tenir compte à un homme assez fou pour construire sa maison sur le sable. Sur quoi bâtissons-nous notre vie ? Sur le sable des illusions et des apparences, du bonheur à court terme et du désir de vivre à sa guise, quitte à rester sourd à l’appel de Dieu ? Tout peut pourtant basculer d’un jour à l’autre ! Jésus nous dit que celui qui l’écoute et met en pratique ses paroles est semblable à un homme sensé qui a bâti sa maison sur le roc. Vents et tempêtes ne l’épargneront pas, mais ils ne pourront l’effondrer.
Si vous bâtissez votre vie sur Jésus, sur son enseignement, alors vous bâtissez sur un roc inébranlable, vous êtes en sécurité. La mort même ne pourra vous séparer de Dieu.

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu,chapitre 7, versets 24 à 27.

 

Categories: Fondement, Sagesse pratique Tags:

Déconstruction

17/08/2017
Commenter

Ne déplace pas la borne ancienne, que tes pères ont posée.
Proverbes 22.28

Ce n’est pas pour rien que ceux qui nous ont précédés ont posé des bornes. Elles sont là pour définir des limites, cadrer ce qui doit l’être afin que chacun sache jusqu’où il a le droit d’aller. Les bornes posées sont avant tout affaire de droit et de justice. Elles sont aussi, pour les générations qui suivent celles qui les ont posées, un appel au respect du travail fourni, pour que tout se passe dans la société avec ordre et bienséance.
Cette humilité et ce respect font cruellement défaut aujourd’hui. Ce qui est du passé est considéré comme dépassé, réactionnaire, archaïque ou relevant d’un conservatisme désuet. Notre génération, pense-t-on, est plus intelligente, plus éclairée. Elle n’a nul besoin de s’en tenir aux bornes anciennes : le mariage, la famille traditionnelle, les principes d’éducation, le respect de l’autorité… On en voit pourtant le résultat tragique !
Dans cette période où il est de bon ton de déconstruire, il nous faut redire que l’homme n’est pas Dieu. Il ne peut pas à loisir renverser sans se nuire les fondements millénaires posés par le Créateur pour le bien et la pérennité de l’humanité.
Qui ne veut pas des lois de Dieu doit le savoir : il n’aura que le chaos à leur place !

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 5, versets 20 et 21.

 

Categories: Règles de vie, Sagesse pratique Tags:

Une révélation

19/07/2017
Commenter

Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et de ce que tu les as révélées aux enfants.
Luc 10.21

Ce matin, ce jeune pasteur doit prêcher loin de chez lui, dans une grande église qui l’a invité. Son fils de 7 ans est préoccupé :
– C’est toi qui vas apporter la Parole, papa ?
– Oui. J’espère même avoir plusieurs paroles à dire ! s’amuse son père.
– Tu pourrais juste leur dire une seule parole, insiste l’enfant. Tu pourrais juste leur dire amour !
Cet enfant a tout compris : Dieu n’est-il pas tout entier contenu dans ce mot amour ? Un amour qui se manifeste à la fois dans sa bonté et sa sévérité. La Création si belle ne crie-t-elle pas ce mot amour autour de nous ? Ne la voyons-nous pas dans la simplicité des moindres fleurettes comme dans le spectacle grandiose d’un lever de soleil ? Dans l’activité si perfectionnée d’une ruche pleine d’abeilles comme dans les minuscules menottes d’un nouveau-né ?
Et quelle définition plus juste donnerions-nous de la vie de Jésus sur la terre ? Chacune de ses paroles, chacun de ses gestes crie son amour, son accueil des plus petits, des plus pauvres, des blessés de la vie. Et pour finir, le don de sa vie sur la croix n’est-il pas la preuve suprême de son amour immense pour chacun de nous ?
Puissions-nous avoir la connaissance de l’amour de Dieu et la sagesse de cet enfant de 7 ans !

Sylvie Dugand

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 10, versets 21 à 28.

 

Categories: Amour de Dieu, Sagesse pratique Tags:

Un sage conseil

24/06/2017
Commenter

Toute créature est comme l’herbe, et toute sa beauté comme la fleur des champs.
Ésaïe 40.6

Deux fois par semaine, le roi Louis IX – plus connu sous le nom de Saint Louis – donnait audience pour juger les affaires courantes. Un jour, une femme de qualité, âgée et richement vêtue, lui demanda un entretien secret. Il la fit entrer dans son cabinet et l’écouta. « Madame, conclut-il, j’aurai soin de votre affaire si de votre côté vous voulez avoir soin de votre salut. On dit que vous avez été belle ; ce temps n’est plus, vous le savez. La beauté du corps passe comme la fleur des champs : on a beau faire, on ne la rappelle point. Il vous faut songer à la beauté de l’âme qui ne finira point. » Ce discours fit impression sur la dame qui s’habilla plus modestement et s’occupa du salut de son âme.
Dans notre monde où le « paraître » a tant d’importance, ce conseil avisé n’est-il pas encore plus d’actualité ? Exacerbé par la publicité, le culte du corps devient une réelle obsession pour beaucoup. Le recours excessif à la chirurgie esthétique inquiète. Cette tendance sociétale à s’attacher à l’apparence dénote un refus de vieillir et, par-delà, une peur de la mort. Pourtant, les années passent inexorablement.
Alors, comme l’a préconisé avec sagesse le roi Saint Louis, n’hésitons pas à prendre de la hauteur. Regardons au-delà du visible pour nous attacher aux valeurs véritables qui ne se flétriront jamais.

Françoise Lanthier

__________________
Lecture proposée : Livre des Proverbes, chapitre 31, versets 29 à 31.

 

Categories: Choses de la vie, Sagesse pratique Tags:

Christ notre sagesse

11/03/2017
Commenter

Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse !
Proverbes 3.13

child-316510_640Comment être heureux et mener une vie épanouie ? Comment s’accepter soi-même et surmonter ses problèmes ?… Toute une littérature de sagesse fleurit dans nos librairies. Les “experts” en sagesse, forts sans doute de leurs propres expériences, sont tout disposés à délivrer leurs secrets, moyennant de larges contreparties financières…
Dans la Bible, le livre des Proverbes nous présente la Sagesse non comme une philosophie de vie, un recueil de bons conseils ou une attitude à adopter, mais comme une personne dont il faut rechercher la présence et écouter la voix. La Sagesse crie bien haut dans les rues, sa voix résonne sur les places publiques…1 C’est au nom de Dieu qu’elle s’adresse à nous. Elle condamne l’ignorance, la folie ou l’insolence dans lesquelles vivent la plupart des hommes, ce qui les conduit à leur malheur et à leur perdition. Elle affirme qu’au contraire elle est source de bonheur et de salut pour qui la recherche et la reçoit. Nous pouvons reconnaître en elle la personne même de Jésus. C’est ce que confirme l’apôtre : Par Dieu, vous êtes unis au Christ, qui est devenu pour nous cette sagesse qui vient de Dieu : en Christ, en effet, se trouvent pour nous l’acquittement, la purification et la libération du péché.2 La sagesse de Dieu se manifeste en Jésus, lui qui nous révèle tout l’amour de Dieu et peut véritablement transformer notre vie.
Oui, heureux l’homme qui a trouvé la sagesse !

Bernard Grebille

1 Proverbes 1.20           2 1 Corinthiens 1.30

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre aux Corinthiens, chapitre 1, versets 18 à 31.

 

Categories: Jésus, Sagesse pratique Tags: