Archive

Archives pour la catégorie ‘Richesses’

Rapport de force

13/07/2017
Commenter

Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.
Proverbes 22.7

Il n’est pratiquement aucune relation dans le monde qui ne soit bâtie sur un rapport de force. Beaucoup d’éléments divers entrent en jeu pour l’établir. Ce peut être la position sociale, le niveau intellectuel, la capacité de séduire…
En tête de liste, se trouve le pouvoir que donne l’argent à ceux qui en possèdent. Socialement, le riche domine toujours le pauvre. Parce qu’il est celui qui possède les ressources qui le font vivre, le riche décide de la manière dont il va utiliser le pauvre pour servir ses intérêts. Il en est de même de celui qui prête. Le fait de vivre à crédit crée obligatoirement un lien de sujétion entre celui qui emprunte et celui qui prête.
Que le riche ne se sente cependant pas trop fort ! Il y a un Dieu souverain, que personne ne peut soumettre à Sa volonté, qui règne. Son cœur est porté à la défense des opprimés. Que chacun, riche comme pauvre, le sache : devant le Maître qui est dans les cieux, il n’y a point d’acception de personnes !

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Éphésiens, chapitre 6, verset 9.

 

Categories: Richesses, Société Tags:

Le voleur enrichit sa victime

08/06/2017
Commenter

Bien mal acquis ne profite jamais, seule une conduite juste préserve de la mort.
Proverbes 10.2

Cocasse histoire lue dans un quotidien : « Une Britannique a eu la surprise de voir son compte en banque grossir après le vol de sa carte de crédit. Son voleur l’avait utilisé pour parier sur des chevaux, mais il n’avait pas prévu que ses gains seraient, pour cette raison, automatiquement crédités sur le compte de la titulaire de la carte. Le voleur a été condamné à une mise à l’épreuve de douze mois. »
En cette circonstance, le proverbe ci-dessus est vraiment approprié.
Cet homme ne se doutait pas un seul instant que les choses allaient tourner comme ça. Imaginons un instant sa joie d’avoir gagné, puis son désenchantement en apprenant qu’il ne pouvait pas toucher ses gains en espèces. Puis lui seront venues la peur d’être pris et l’angoisse de comparaître devant un tribunal ! Tant de peine pour en arriver là !
Combien de fois nous sommes-nous retrouvés nous-mêmes dans une situation analogue. On pensait avoir gagné. Avoir gagné l’affection, un job, une compétition, l’attention ou la notoriété… finalement perdu(e) à cause d’une mauvaise attitude de départ.
Avant de nous lancer dans une quelconque entreprise, vérifions que notre état d’esprit est sain et… saint, pour ne pas risquer son échec. Vivons donc en cherchant avant tout à faire ce qui plaît à Dieu.

Bernard Delépine

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 12, versets 15 à 21.

 

Categories: Faits divers, Richesses Tags:

Gagner quoi ?

25/03/2017
Commenter

Celui qui aime l’argent n’en sera jamais rassasié.
Ecclésiaste 5.9

money-1078267_640« Les riches qui pensent que les pauvres sont heureux ne sont pas plus bêtes que les pauvres qui pensent que les riches le sont », a écrit l’écrivain américain Mark Twain.
Vouloir gagner beaucoup d’argent pour accéder au bonheur, n’est-ce pas une illusion ? En réalité, les plus riches peuvent être les plus misérables, car malgré leur fortune, l’argent devient une source d’anxiété qui contamine tout, même leur famille. Soucis, conflits, jalousies, rancunes sont leur quotidien.
La Bible avertit : Quant à ceux qui veulent s’enrichir, ils tombent dans la tentation, dans un piège et dans une foule de désirs stupides et nuisibles qui plongent les hommes dans la ruine et provoquent leur perte. L’amour de l’argent est en effet à la racine de tous les maux1.
Celui qui convoite les choses de la terre ne compte que sur lui-même, et il est toujours insatisfait. Celui qui s’attache aux choses éternelles compte sur Dieu, et il est satisfait. Selon le conseil de Jésus, son disciple doit manifester un amour autre que celui de l’argent : Amassez-vous plutôt des trésors dans le ciel, où il n’y a ni rouille, ni mites qui rongent, ni cambrioleurs qui percent les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là sera aussi ton cœur2. Placer son cœur dans les valeurs éternelles, quelle noble perspective !

Françoise Lanthier

1 1 Timothée 6.10           2 Matthieu 6.20-21

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Ecclésiaste, chapitre 5, versets 9 à 19.

 

Categories: Richesses, Tentation Tags:

Tristesse et renoncement

17/03/2017
Commenter

Le jeune homme s’en alla tout triste.
Matthieu 19.22

man-315906_640Un jeune homme riche est venu demander à Jésus comment obtenir la vie éternelle. Mais finalement, il est reparti comme il était venu.
Chaque fois que je relis cet épisode, je me demande ce que ce jeune homme est devenu après avoir quitté Jésus. S’est-il consolé ? A-t-il pu jouir de ses richesses comme auparavant ? Il avait posé la bonne question à Jésus, il avait reçu la bonne réponse et il avait été assuré que son désir de posséder la vie éternelle serait comblé. En effet Jésus l’avait appelé à le suivre : « Puis viens, et suis-moi ». Malheureusement, il a mal réagi quand Jésus lui a dit : « Va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres ». Il est à remarquer que, contrairement à bon nombre de sectes actuelles, Jésus ne voulait pas de l’argent de la vente. Ce que je remarque aussi c’est que Jésus n’a pas insisté, il ne l’a pas retenu : Il s’en alla tout triste. Mais il était passé si près de ce qu’il désirait tant recevoir : la vie éternelle !
Vous êtes-vous déjà trouvé face à Jésus, face à son plan pour vous, soit en lisant la Bible, soit par le témoignage d’un ami ? Quelle a été votre réaction ?
Êtes-vous reparti déçu ? Acceptez la volonté de Jésus pour vous-même. Si elle vous paraît exigeante, faites confiance à Dieu pour la suite !

Jack Mouyon

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 37 à 43.

 

Categories: Choix, Richesses Tags:

Biens éternels

20/12/2016
Commenter

Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu lui-même a marqué de son sceau.
Jean 6.27

magpie-147852_640La pie n’hésite pas à emporter dans son nid des objets brillants qu’elle récupère sur son passage. Pourtant, apparemment, ces objets ne lui sont d’aucune utilité !
« La vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est dans l’abondance. »1, prévient Jésus. Il déclare que le vrai bien est celui qui subsistera pour la vie éternelle. Or, ce qui subsiste provient de la foi en lui, le Fils de Dieu : Celui qui croit en moi a la vie éternelle2, a-t-il dit clairement.
En 373, Grégoire de Naziance, écrit : « Rien n’est sûr dans les choses humaines, rien n’est permanent, ni de quelque durée, ni ferme. Nos destinées sont mobiles autant qu’une roue. Et souvent une journée, voire une heure, suffit à modifier dans un sens ou dans l’autre, le cours de nos fortunes… Dieu nous demande de ne point prendre au sérieux des biens si aléatoires qui se laissent emporter et s’évanouissent à l’instant précis où nous pensions les tenir… Il faut nous soucier que de vie éternelle. »3
Dieu n’interdit pas d’user des biens matériels présents, mais il nous invite à ne pas leur donner une valeur intemporelle. Le temps emporte ce qui brille provisoirement. Bienheureux celui qui cherche au-delà !

Dominique Moreau

1 Luc 12.15           2 Jean 6.47           3 Grégoire de Naziance, discours 14, extraits en 19 et 20

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Ecclésiaste, chapitre 5, versets 13 à 20.

 

Categories: Richesses, Sagesse pratique Tags: