Archive

Archives pour la catégorie ‘Retour de Jésus’

Le Roi arrive !

09/04/2017
Commenter

Voici ton Roi qui vient à toi.
Matthieu 21.5

33766919105_e2f0bfa5a6_mLe Messie entre à Jérusalem : les prophéties s’accomplissent, les morts ressuscitent (Lazare est ressuscité, il y a peu de temps), le peuple est à deux doigts d’une insurrection messianique…
Pourtant, tout est différent. Différent de ce qu’on s’était imaginé. Rigoureusement biblique et pourtant totalement imprévisible. Le peuple chante “Hosanna au Fils de David”, mais Jésus seul semble connaître la suite du Psaume. Il va être, lui, la victime de cette fête. C’est vrai qu’il chasse les marchands et leurs clients du temple. Mais c’est tout. Pas de guerre de libération. Pas de règne messianique. Manifestement, il ne respecte aucun des schémas soigneusement étudiés par ces hommes qui aiment la Bible. Pour eux, le moment propice pour croire en lui se meurt avec ses pleurs sur sa ville et sur son peuple1.
En sera-t-il ainsi lors de son retour en gloire : rigoureusement biblique et pourtant totalement imprévisible ? Cela en a l’air. Tous les beaux schémas seront pris en défaut. Ne me comprenez pas mal. Le Roi est à la porte. Ne pas le voir, c’est se tromper, à la façon de ces juifs d’il y a 2000 ans. On avait bien eu raison de croire que le temps était là. Mais leur connaissance de l’Écriture avait fait l’impasse sur le Messie souffrant !
Courons-nous un risque semblable ? Pourrions-nous être pris de court malgré tout ? Par notre excès de curiosité ? Par notre manque de prévoyance ? Par notre présomption ?

Egbert Egberts

1 Luc 19.41

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 21, versets 1 à 17.

Photo Credit: bmbain1 Flickr via Compfight cc

Categories: Prophéties, Retour de Jésus Tags:

Rester lucide

28/01/2017
Commenter

En ce qui concerne le retour de notre Seigneur Jésus-Christ […] que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie arrive d’abord…
2 Thessaloniciens 2.1,3

gaius-iulius-caesar-440814_640Aujourd’hui, il y a un double danger : une curiosité insatiable pour connaître l’avenir et une apathie étrange face au futur. Les uns veulent tout savoir et sautent sur toute “révélation”, les autres ne veulent rien savoir jusqu’à ignorer ce qui est pourtant révélé.
L’apôtre est très sobre dans ce qu’il écrit ici. Avant le retour de Jésus, deux choses doivent arriver : un grand rejet de Dieu et une grande rébellion contre lui.
L’apostasie se dessine devant nos yeux. En l’espace d’une génération, la foi chrétienne a été balayée de notre monde occidental. Mais ce n’est pas encore assez. Il fallait encore détruire toute racine de la foi et construire un monde sans Dieu et sans valeurs judéo-chrétiennes, un monde où l’homme est remodelé à l’image du néant.
Cela prépare la prise du pouvoir du grand rebelle qui doit venir, l’homme sans loi, la bête, l’homme sans Dieu qui se fait dieu. Quelque chose le retient encore. Quoi ? Paul est tellement sobre que nous l’ignorons. Mais il paraîtra avec un pouvoir dont des dictateurs ont déjà montré les contours. Tous le suivront. Le refus de la vérité et la foi au mensonge auront un prix affreux.
Sommes-nous impuissants devant tout cela ? Loin de là. Nous ne sommes pas pris de court, car nous le savons. À nous de placer notre confiance en Jésus-Christ avant qu’il revienne.

Egbert Egberts

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre aux Thessaloniciens, chapitre 2.

 

Categories: Fin des temps, Retour de Jésus Tags:

La couronne de l’Avent

27/11/2016
Commenter

Le peuple qui vivait dans les ténèbres verra briller une grande lumière : la lumière resplendira sur ceux qui habitaient le pays dominé par d’épaisses ténèbres.
Ésaïe 9.1

advent-wreath-513580_640La couronne de l’Avent aurait été inventée à Hambourg en 1839 par le pasteur Johann Heinrich Wichen. Il avait recueilli des enfants très pauvres dans le « Rauhe Haus », une vieille ferme où il s’occupait d’eux. Comme pendant le temps de l’Avent ils lui demandaient toujours quand Noël allait enfin arriver, il fabriqua une couronne de bois avec 19 petits cierges rouges pour chaque jour de semaine et 4 grands cierges blancs pour chaque dimanche précédant Noël. Chaque matin un nouveau cierge était allumé. Cette coutume a été reprise depuis dans de nombreux pays.
La tradition de l’Avent remonte quant à elle aux premiers siècles du christianisme. Du latin « adventus » (= venue, avènement), l’Avent est un temps de préparation à la célébration de la venue de Jésus, Dieu fait homme. Il est venu à Bethléem voici plus de 2000 ans apporter aux hommes plongés dans les ténèbres du péché la Vie et la Lumière de Dieu. Le cercle formé par la couronne de l’Avent symbolise cette vie éternelle et les bougies, la lumière de Dieu qui éclaire le monde.
Pour le croyant l’Avent se vit aussi au quotidien : Jésus a promis d’être tous les jours avec ceux qui ont cru en lui. L’Avent annonce également le retour de Jésus en gloire à la fin des temps. Il est venu, il vient, il reviendra ! Est-ce aussi votre assurance ?

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 9, versets 1 à 6.

 

Il vient !

22/09/2016
Commenter

Oui, dit Jésus, je viens bientôt. J’apporte avec moi mes récompenses pour rendre à chacun selon ce qu’il aura fait.
Apocalypse 22.12

christ-window-699872_640Jésus vient pour juger les vivants et les morts. N’est-ce pas un mythe chrétien du genre “un jour mon prince viendra” ? Ou est-ce plutôt un des fondements de la moralité ? Le jugement a toujours été la joie des victimes et la terreur des coupables. L’apôtre Paul dit qu’il doit venir. Il l’a promis. La Parole de Dieu le dit. C’est donc absolument certain.
Que faire en l’attendant ? Vos attentes influencent toujours vos priorités. En un temps où la Parole de Dieu devient insupportable, il faut la prêcher. Les uns protestent, les autres se cachent et les chrétiens prêchent, par leurs vies, par leur amour, par leurs paroles. C’est leur mission.
La seule façon pour que ça aille mieux est que Jésus revienne. La seule façon de participer à cela est de croire. La seule façon de croire est d’entendre la Parole de Dieu. Alors, même si les gens préfèrent les fables, écoutez la Parole de Dieu, sobrement, sans hésitation, sans craindre le qu’en dira-t-on.
C’est une course avec un prix fabuleux. Une course contre vous-même pour garder la foi sans abandonner le combat. Et quand vous doutez, dites-vous ceci : « Par sa grâce j’irai jusqu’au bout. »
Vous connaissez peut-être cette prière : « Seigneur Jésus, je te demande ton courage pour changer les choses qui peuvent l’être, ta paix pour supporter celles que je ne peux changer, ta lumière pour faire la différence entre les deux. »

Egbert Egberts

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Apocalypse, chapitre 22, versets 10 à 17.

 

Categories: Avenir, Retour de Jésus Tags:

Jésus revient !

24/07/2016
Commenter

Que celui qui a soif vienne ! Que celui qui veut de l’eau de la vie la prenne gratuitement ! […] Celui qui atteste ces choses dit : « Oui, je viens bientôt. » Amen ! Viens, Seigneur Jésus !
Apocalypse 22.17,20

human-771601_640Avant de faire cette promesse merveilleuse : « Je viens bientôt », Jésus invite encore une fois le lecteur à boire à longs traits à la source jaillissante. Il désaltère parfaitement la soif de bonheur de nos cœurs : Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif, et l’eau que je lui donnerai jaillira de son être intérieur jusque dans la vie éternelle.1
L’acteur principal du livre de l’Apocalypse a fait bondir les cœurs et épanouir les visages des lecteurs. Le rideau va tomber, laissant les cœurs dans l’attente, remplis de tout ce qu’ils ont vu défiler devant eux. Enthousiasmés, ils applaudissent à tout rompre, rappelant l’acteur principal. « Reviens ! » Après avoir apprécié cet avant-goût du ciel, ils ne peuvent retourner à leurs petites vies mesquines…
Quand Jésus est entré dans notre vie, le changement qui s’est opéré a été si merveilleux que nous voulons inviter nos voisins à venir à Lui.
« Trop beau pour être vrai », diront certains, prêts à retoucher le texte pour le mettre au goût du jour.
Prenez garde, ce n’est pas œuvre humaine, n’y touchez pas, c’est divin.
Amen ! Viens, Seigneur Jésus !

Gérard Peilhon

1 Jean 4.14

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Apocalypse, chapitre 22, versets 16 à 21.

 

Categories: Avenir, Retour de Jésus Tags: