Archive

Archives pour la catégorie ‘Retour de Jésus’

Le retour du prisonnier

13/08/2017
Commenter

Je reviendrai et je vous prendrai avec moi.
Jean 14.3

Quand mon père est parti à la guerre, j’avais dix-huit mois, quand il est revenu, j’avais sept ans. Pendant toutes ces années, ma mère m’a entretenu dans la pensée que « papa » allait revenir. Le soir j’embrassais la photo de mon père en tenue, épinglée à la tête de mon lit. Un jour on frappe à la porte de la maison. Ma mère demande par la fenêtre : « C’est toi Hervé ? » « Oui ! » Elle dévale les trois étages, moi à sa suite pour me jeter dans les bras de cet homme, celui de la photo, cet inconnu que je connaissais bien, sans l’avoir jamais vu.
Quand je pense à cet épisode qui m’a profondément marqué, je ne peux m’empêcher de penser au retour de notre sauveur Jésus-Christ. On nous pose souvent cette question : « Comment le reconnaîtrez-vous ? » Il suffit de savoir ceci : … lorsque Jésus-Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.1 Certes, nous ne l’avons jamais vu. Mais l’essentiel c’est d’appartenir à sa famille, la famille des enfants de Dieu. Aussi gardons-nous dans notre cœur cette espérance : il va revenir.
Et si c’était aujourd’hui ?
Nous serons tous ensemble enlevés… à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.2

Jack Mouyon

1 1 Pierre 1.8           2 1 Thessaloniciens 4.17

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 1, versets 9 à 12.

 

Categories: Fin des temps, Retour de Jésus Tags:

Quand l’inattendu arrive…

02/08/2017
Commenter

Savez-vous ce que demain vous réserve ? Qu’est-ce que votre vie ? Une brume légère, visible quelques instants, et qui se dissipe bien vite.
Jacques 4.14

Un cher ami pensait être maître tant de son parcours professionnel que de sa santé. Et pourtant…
Une grave alerte pour insuffisance respiratoire et cardiaque survint à sa cinquantaine. Heureusement, l’opération des coronaires assura le rétablissement de la santé et lui permit de reprendre ses activités sportives.
Quelque temps après, lors de son appel téléphonique mensuel, il me partagea sa surprise à la réception d’un “courrier-cadeau”, le jour de son anniversaire. Le ton et la cadence de ses paroles étaient habituels. La lettre lui annonçait la fin de son emploi ! Comme il m’était très proche, j’ai bien senti sa détresse, même s’il gardait cette distance d’optimisme et d’assurance qui lui étaient coutumière.
Nous ne maîtrisons rien : ni la durée de nos jours, ni la sécurité matérielle, ni les soucis. Rien ! Alors, tout homme ne doit-il pas s’interroger sur sa destination future ? N’oublions pas le but et le pourquoi de notre vie sur terre.
Personnellement, j’ai remis mon avenir éternel entre les mains de mon rédempteur, Jésus-Christ. Il va revenir : l’Écriture l’atteste. Comment considérez-vous sa venue ? Seulement comme un évènement possible parmi d’autres ? Ou bien un évènement bouleversant auquel nous avons tous à nous préparer ?

Bernard Fourmont

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre aux Thessaloniciens, chapitre 5, versets 1 à 3.

 

Categories: Épreuves, Retour de Jésus Tags:

Le Roi arrive !

09/04/2017
Commenter

Voici ton Roi qui vient à toi.
Matthieu 21.5

33766919105_e2f0bfa5a6_mLe Messie entre à Jérusalem : les prophéties s’accomplissent, les morts ressuscitent (Lazare est ressuscité, il y a peu de temps), le peuple est à deux doigts d’une insurrection messianique…
Pourtant, tout est différent. Différent de ce qu’on s’était imaginé. Rigoureusement biblique et pourtant totalement imprévisible. Le peuple chante “Hosanna au Fils de David”, mais Jésus seul semble connaître la suite du Psaume. Il va être, lui, la victime de cette fête. C’est vrai qu’il chasse les marchands et leurs clients du temple. Mais c’est tout. Pas de guerre de libération. Pas de règne messianique. Manifestement, il ne respecte aucun des schémas soigneusement étudiés par ces hommes qui aiment la Bible. Pour eux, le moment propice pour croire en lui se meurt avec ses pleurs sur sa ville et sur son peuple1.
En sera-t-il ainsi lors de son retour en gloire : rigoureusement biblique et pourtant totalement imprévisible ? Cela en a l’air. Tous les beaux schémas seront pris en défaut. Ne me comprenez pas mal. Le Roi est à la porte. Ne pas le voir, c’est se tromper, à la façon de ces juifs d’il y a 2000 ans. On avait bien eu raison de croire que le temps était là. Mais leur connaissance de l’Écriture avait fait l’impasse sur le Messie souffrant !
Courons-nous un risque semblable ? Pourrions-nous être pris de court malgré tout ? Par notre excès de curiosité ? Par notre manque de prévoyance ? Par notre présomption ?

Egbert Egberts

1 Luc 19.41

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 21, versets 1 à 17.

Photo Credit: bmbain1 Flickr via Compfight cc

Categories: Prophéties, Retour de Jésus Tags:

Rester lucide

28/01/2017
Commenter

En ce qui concerne le retour de notre Seigneur Jésus-Christ […] que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie arrive d’abord…
2 Thessaloniciens 2.1,3

gaius-iulius-caesar-440814_640Aujourd’hui, il y a un double danger : une curiosité insatiable pour connaître l’avenir et une apathie étrange face au futur. Les uns veulent tout savoir et sautent sur toute “révélation”, les autres ne veulent rien savoir jusqu’à ignorer ce qui est pourtant révélé.
L’apôtre est très sobre dans ce qu’il écrit ici. Avant le retour de Jésus, deux choses doivent arriver : un grand rejet de Dieu et une grande rébellion contre lui.
L’apostasie se dessine devant nos yeux. En l’espace d’une génération, la foi chrétienne a été balayée de notre monde occidental. Mais ce n’est pas encore assez. Il fallait encore détruire toute racine de la foi et construire un monde sans Dieu et sans valeurs judéo-chrétiennes, un monde où l’homme est remodelé à l’image du néant.
Cela prépare la prise du pouvoir du grand rebelle qui doit venir, l’homme sans loi, la bête, l’homme sans Dieu qui se fait dieu. Quelque chose le retient encore. Quoi ? Paul est tellement sobre que nous l’ignorons. Mais il paraîtra avec un pouvoir dont des dictateurs ont déjà montré les contours. Tous le suivront. Le refus de la vérité et la foi au mensonge auront un prix affreux.
Sommes-nous impuissants devant tout cela ? Loin de là. Nous ne sommes pas pris de court, car nous le savons. À nous de placer notre confiance en Jésus-Christ avant qu’il revienne.

Egbert Egberts

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre aux Thessaloniciens, chapitre 2.

 

Categories: Fin des temps, Retour de Jésus Tags:

La couronne de l’Avent

27/11/2016
Commenter

Le peuple qui vivait dans les ténèbres verra briller une grande lumière : la lumière resplendira sur ceux qui habitaient le pays dominé par d’épaisses ténèbres.
Ésaïe 9.1

advent-wreath-513580_640La couronne de l’Avent aurait été inventée à Hambourg en 1839 par le pasteur Johann Heinrich Wichen. Il avait recueilli des enfants très pauvres dans le « Rauhe Haus », une vieille ferme où il s’occupait d’eux. Comme pendant le temps de l’Avent ils lui demandaient toujours quand Noël allait enfin arriver, il fabriqua une couronne de bois avec 19 petits cierges rouges pour chaque jour de semaine et 4 grands cierges blancs pour chaque dimanche précédant Noël. Chaque matin un nouveau cierge était allumé. Cette coutume a été reprise depuis dans de nombreux pays.
La tradition de l’Avent remonte quant à elle aux premiers siècles du christianisme. Du latin « adventus » (= venue, avènement), l’Avent est un temps de préparation à la célébration de la venue de Jésus, Dieu fait homme. Il est venu à Bethléem voici plus de 2000 ans apporter aux hommes plongés dans les ténèbres du péché la Vie et la Lumière de Dieu. Le cercle formé par la couronne de l’Avent symbolise cette vie éternelle et les bougies, la lumière de Dieu qui éclaire le monde.
Pour le croyant l’Avent se vit aussi au quotidien : Jésus a promis d’être tous les jours avec ceux qui ont cru en lui. L’Avent annonce également le retour de Jésus en gloire à la fin des temps. Il est venu, il vient, il reviendra ! Est-ce aussi votre assurance ?

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 9, versets 1 à 6.