Archive

Archives pour la catégorie ‘Regard’

Le GPS du chirurgien

06/08/2017
Commenter

Car la Parole de Dieu est vivante et efficace, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être ; elle juge les dispositions et les pensées du cœur.
Hébreux 4.12

« “Visible Patient”, c’est le GPS du chirurgien », résume le professeur Luc Soler, l’un de ses fondateurs. Cette start-up strasbourgeoise a conçu une application informatique qui réalise une copie virtuelle d’un patient en trois dimensions à partir de son image médicale. Ce procédé permet aussi au praticien d’expliquer à son patient de manière simplifiée l’acte qu’il va pratiquer. Lors d’opérations, il guide la main du chirurgien de façon précise et permet de réduire les erreurs, et donc les risques.
Voilà qui est bien utile pour soigner le corps, mais qu’en est-il pour notre âme ? Y a-t-il une application qui permettrait de visualiser notre état spirituel, de révéler les maladies ou tumeurs qui l’affectent afin de les traiter efficacement ? Oui ! Nous avons le GPS du divin chirurgien à notre disposition : la Bible, Parole de Dieu ! Et elle révèle que nous sommes malades du péché. Tel un miroir, elle nous montre notre réel état intérieur.
Ne ressemblons pas à un homme qui, en s’observant dans un miroir, découvre son vrai visage : après s’être ainsi observé, il s’en va et oublie ce qu’il est, dit l’apôtre Jacques. Et il ajoute que, si nous recevons cette Parole avec humilité dans notre cœur, elle a aussi le pouvoir de nous sauver.1

Bernard Grebille

1 Jacques 1.21 à 24

__________________
Lecture proposée : Lettre de Jacques, chapitre 1, versets 19 à 26.

 

Categories: Parole de vie, Regard Tags:

À la “une” des journaux

04/04/2017
Commenter

Les hommes regardent à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur.
1 Samuel 16.7

newspapers-1412940_640La « une » regorge de gros titres les uns plus sensationnels que les autres. On n’y fait figurer que ce qui frappe notre entendement ou remue notre émotivité : l’héroïsme des uns, la cruauté des autres, la dernière catastrophe aérienne ou climatique. Toujours des faits qui sortent de l’ordinaire.
Les miracles que Jésus a accomplis lorsqu’il était sur terre auraient sans doute aujourd’hui leur place à la « une » des “Dernières nouvelles de Jérusalem”. Par contre, les histoires qu’il a racontées ne seraient relevées par aucun journaliste.
Ses paraboles, ses enseignements, sa vie ne mettaient pas en scène des héros ou des événements extraordinaires. Il parlait de petites semences, d’un peu de levain qui fait lever la pâte (quoi de plus banal !), d’un fils qui part et qui revient, d’une porte étroite, d’une offrande de quelques sous.
Mais Jésus était doux et humble de cœur. Il a porté la plus grande attention aux personnes qu’il rencontrait. Il discernait leurs besoins et savait voir la foi la plus petite.
Cela me rassure, car je ne me sens pas l’étoffe d’une héroïne, je ne suis pas sans peur et sans reproche !
De savoir que Dieu regarde au cœur, me tranquillise dans la mesure où, malgré mes péchés et parfois mes infidélités, il sait voir mon désir de l’aimer et de me laisser aimer par lui.

Elfriede Eugène

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 14, versets 7 à 14.

 

Categories: Dieu et nous, Regard Tags:

Excellente vue

20/04/2016
Commenter

Ne suis-je un Dieu que de près, dit l’Éternel, et ne suis-je pas aussi un Dieu de loin ?
Jérémie 23.23

eyes-149671_640Dieu n’est pas myope ! Il voit très bien de loin. Il n’est pas presbyte ! Sa vue est excellente pour ce qui est près. Bien des hommes pensent se cacher de Dieu ! Ils s’imaginent qu’il est à une distance trop éloignée pour les voir. Qu’ils se détrompent ! L’Éternel, dit la Bible, regarde du haut des cieux. Du lieu de sa demeure, il observe tous les habitants de la terre1. Dieu a une vue plus perçante que celle de l’aigle. L’aigle voit de haut, mais il a besoin de la lumière du jour. Dieu, lui, voit un chat noir dans la nuit noire sur une pierre noire. Plus, il discerne ce qui se trouve en chacun. Il connaît les pensées et les sentiments des cœurs.
Personne ne peut fuir le regard de Dieu. Dans la Légende des siècles, Victor Hugo relate le tourment que vit Caïn, le premier meurtrier de l’histoire. Poursuivi par un œil qui le suit partout, il croit trouver refuge dans la mort. C’est pour faire le constat que l’œil est encore là, dans la tombe.
Le désir de Dieu n’est pas de vous effrayer par son regard. Il veut vous attirer à lui. Le Christ est mort pour effacer du livre de votre vie ce qui vous accuse. Regardez à ce qu’il a fait pour vous ! Vous n’aurez plus peur de l’œil de Dieu !

Gilles Georgel

1 Psaume 33.13-14

__________________
Lecture proposée : Livre de Jérémie, chapitre 3, versets 12 et 13.

Categories: Qui est Dieu, Regard Tags:

Il connaît mon nom !

20/02/2016
Commenter

Ne crains rien, car je te rachète, je t’appelle par ton nom : tu es à moi !
Ésaïe 43.1

passport-146543_640Savez-vous que plus d’un milliard de Chinois se partagent un petit nombre de noms de famille ? En 2007, on a recensé 4700 noms en Chine populaire. Les trois noms de famille les plus courants sont Wang, Li et Zhang. On compte ainsi environ 93 millions de Wang, 92 millions de Li et 88 millions de Zhang ! Comment les Chinois font-ils pour s’y retrouver dans tous ces patronymes ? Mystère !
Et pourtant, il y a plus fort encore : Dieu connaît chaque être humain de la planète par son propre nom ! Or, le nom, dans la Bible, représente la personne qui le porte. Votre Créateur vous connaît donc à fond, mieux que vous ne vous connaissez vous-même. David l’exprime dans un psaume : Quand je suis assis et quand je me lève, tu le sais. De loin, tu discernes tout ce que je pense. Tu sais quand je marche et quand je me couche, et tous mes chemins te sont familiers. Bien avant qu’un mot vienne sur mes lèvres, Éternel, tu sais déjà tout ce que je vais dire.1
Vous n’êtes pas un anonyme pour Dieu. Au contraire, vous êtes unique, voulu par lui. Il connaît votre besoin d’être aimé, compris, pardonné, rassuré. C’est pourquoi il vous appelle à venir à lui tel que vous êtes.
Vous verrez que vous approcher du Dieu vivant qui vous connaît si bien est une source de profonde satisfaction !

Françoise Lanthier

1 Psaume 139.2-4

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 10, versets 1 à 5.

 

Categories: Dieu et nous, Regard Tags:

Pas lui !

04/09/2014
Commenter

Je te célèbre ; car je suis une créature merveilleuse. Tes œuvres sont des merveilles, et mon âme le reconnaît bien.
Psaume 139.14

« Quand on choisit des équipes sur le terrain de jeu
Quel que soit le jeu
Il y a toujours quelqu’un qui reste en dernier
Et c’est généralement moi. »1
Cet extrait de poème rappelle peut-être à l’un ou à l’autre une situation vécue. « Pas grave, dit-on, l’essentiel, c’est de participer ! » Certes, ce n’est qu’un jeu et l’issue de la partie n’aura pas de conséquences. Ce qui risque toutefois de rester, ce sont les sentiments et les pensées qui surgissent pendant ces instants de constitution des équipes : se sentir dévalorisé, rejeté, seul… Se dire : « Je joue mal, je ne suis pas doué, je suis nul… »
Mais au fait : « Je suis nul » ou « Je suis une créature merveilleuse » ? J’ai le choix de croire ma pensée ou la Parole de Dieu.
Notre valeur ne dépend ni de nos exploits, ni de notre look, ni de la considération des autres. Nous sommes tous doués d’une manière ou d’une autre. Dieu nous a créés avec une personnalité et des capacités. Développons-les et acceptons nos limites sans nous comparer aux autres ou nous dévaloriser.
Et comme le texte d’aujourd’hui nous y invite, remercions Dieu, notre créateur.

Marie-Christine Fave

1 cité par Rob Parsons dans Ce que j’aurais aimé apprendre plus tôt

_________________
Lecture proposée : Psaume 139, versets 1 à 16.

Categories: Regard, Relations Tags: