Archive

Archives pour la catégorie ‘Qui est Dieu’

Parabole d’une poupée sale

16/10/2017
Commenter

Venez et discutons ! dit l’Éternel. Même si vos péchés sont couleur cramoisie, ils deviendront blancs comme la neige ; même s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront clairs comme la laine.
Ésaïe 1.18

L’écrivain Gustave Thibon raconte l’histoire d’une petite fille qui n’a pour jouet qu’une poupée, sale et mutilée. Quelqu’un lui dit : « Comme ta poupée est laide ! » La petite prend alors la poupée, la serre contre elle, la couvre de caresses, lui donne un baiser. Puis, la tendant à son interlocuteur, elle dit : « Maintenant, elle est belle ! »
N’est-ce pas comme une parabole de notre situation devant Dieu, depuis la rupture de nos relations avec lui en Éden ? Rupture qui nous a fait devenir des mutilés spirituels !
Mais pour nous aussi, il reste un espoir ! Dieu ne s’arrête pas non plus à la laideur morale de nos péchés. Il se révèle compatissant, lent à la colère, riche en bonté.1 Et il s’emploie à nous faire revenir à lui, par la parole des prophètes et des apôtres.
Ils ont attesté la venue du Christ, s’offrant en sacrifice, afin de nous faire grâce de toutes nos fautes, si du moins nous les lui avouons et voulons nous en détourner.
Dieu, tel le père du fils prodigue et égaré, se tient au bout du chemin, les bras ouverts pour nous serrer contre son cœur.
Comme la fillette a pu dire « Maintenant, elle est belle ! », nous paraîtrons à ses yeux purifiés de tout péché. Tel est son regard de grâce sur nous…

Reynald Kuffer

1 Exode 34.6

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 15, versets 11 à 32.

 

Categories: Grâce, Qui est Dieu Tags:

« Je suis »

15/09/2017
Commenter

– S’ils me demandent : « Quel est son nom ? » que leur répondrai-je ?
Alors Dieu dit à Moïse : – Je suis celui qui est…

Exode 3.13-14

Dieu se révèle à Moïse dans le Sinaï pour l’envoyer délivrer son peuple asservi par les Égyptiens. Les nombreux dieux de l’Égypte antique avaient chacun leur nom. Mais comment nommer le Dieu des Israélites ? La réponse de Dieu à Moïse a de quoi surprendre : « Je suis » ! On ne peut mieux exprimer ce qui fait toute la différence entre le vrai et unique Dieu – le Créateur de l’univers et de tout ce qui s’y trouve – et les innombrables divinités que les hommes se sont forgées.
« Je suis » : Dieu est éternel, pleinement, sans commencement ni fin ; il ne dépend de rien, il se suffit en lui-même ; il est absolument autonome et tout-puissant.
« Je suis » souligne aussi qu’il est immuable dans son être ; il est celui qui est toute lumière et en qui il n’y a ni changement ni ombre due à des variations1. De lui dépend l’univers et tout subsiste par lui : c’est lui qui donne à tous la vie, le souffle et toutes choses2.
Celui qui s’appelle « Je suis » est également le Dieu trois fois saint, au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer et comprendre, inaccessible dans sa pureté et sa perfection.
Et pourtant, par amour pour les hommes, Dieu s’est rendu accessible en son Fils Jésus-Christ et s’est révélé à notre intelligence et à notre cœur.

Bernard Grebille

1 Jacques 1.17           2 Actes 17.25

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 17, versets 24 à 29.

 

Categories: Qui est Dieu Tags:

Cinq minutes pour tester Dieu

28/08/2017
Commenter

Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut.
2 Pierre 3.15

L’orateur américain Robert Ingersoll (1833-1899) était un athée qui s’acharnait contre Dieu. À tel point que lorsque le pasteur Albert Benjamin Simpson voulut lire ses conférences dans le but d’y répondre, il fut si révulsé par la lecture d’une seule page qu’il n’osa pas aller plus loin.
Ingersoll s’arrêtait souvent au beau milieu de ses conférences contre Dieu pour dire : «  Je donne à Dieu cinq minutes pour me foudroyer pour les choses que j’ai dites ». Il se servait ensuite du fait qu’il n’avait pas été terrassé pour prétendre que Dieu n’existe pas. Le théologien Theodore Parker a dit d’Ingersoll : « Est-ce que ce monsieur pensait vraiment qu’il pouvait épuiser la patience de Dieu en cinq minutes ? »
Dieu est l’exemple suprême de la patience. Il laisse aux hommes le temps de se repentir. Depuis qu’Adam et Ève ont pour la première fois désobéi à Dieu, les hommes l’on constamment bafoué, rejeté. Toutefois, le Dieu éternel manifeste sa patience envers ses créatures : Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme certains le pensent ; au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse, mais que tous parviennent à la repentance1.
Nous sommes tous au bénéfice de la patience de Dieu, caractéristique de son amour pour nous. S’il fait résonner son appel dans notre cœur, c’est parce qu’il nous aime !

Françoise Lanthier

1 2 Pierre 3.9

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre de Pierre, chapitre 3, versets 1 à 10.

 

Categories: Athéisme, Qui est Dieu Tags:

Le vrai Messie

27/07/2017
Commenter

Jésus répondit : « Les aveugles voient, les paralysés marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ! »
Luc 7.22-23

Depuis la prison où Hérode Antipas le retient, Jean, le Baptiste, a entendu le récit des miracles que fait Jésus. Il s’interroge, ce Jésus est-il le Messie ? Jean, comme beaucoup d’autres, attendait autre chose : un Messie militaire brisant le joug romain. Or Jésus n’agit pas politiquement. Coincé dans sa cellule, Jean ne le sait que trop bien. Jésus répond en citant le prophète Ésaïe et ajoute « heureux celui qui ne sera pas scandalisé à cause de moi ».
Jésus a surpris et scandalisé les pharisiens et bien d’autres. Ils vont d’ailleurs le rejeter, car les attentes messianiques du peuple n’ont pas été remplies.
Jeter la pierre aux pharisiens est facile. Je dois reconnaître que bien souvent j’ai une manière bien à moi de considérer comment Dieu devrait agir dans telle ou telle situation. Mais Dieu ne peut pas être mis dans une boîte, il est bien trop grand pour qu’on puisse tout saisir de lui. Et pourtant la Bible affirme que ce grand Dieu est aussi un Dieu tendre et aimant qui tient à vous…
Surpris ? Scandalisé ? C’est pourtant si vrai !

Matthieu Gangloff

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 7, versets 16 à 23.

 

Photo Credit: markusschlicht Flickr via Compfight cc

Categories: Jésus, Qui est Dieu Tags:

À chacun sa vérité

24/07/2017
Commenter

Si je suis né et si je suis venu dans ce monde, c’est pour rendre témoignage à la vérité.
Jean 18.37

Un touriste s’arrête devant le stand de littérature chrétienne sur la place du marché. D’emblée, il expose sa conception : « Vous savez, moi je pense que toutes les religions possèdent une parcelle de la vérité. La vérité, c’est comme une montagne dont on veut atteindre le sommet : chacun pour l’atteindre prend un chemin différent, mais au final on se retrouvera tous en haut… »
Alors, à chacun sa vérité ? Chacun adore Dieu à sa façon. Mais s’agit-il bien du même Dieu ? Si les différentes religions parlent du même Dieu, comment alors affirment-elles des choses contradictoires à son sujet ?
La Bible insiste sur le fait qu’il n’y a qu’un seul Dieu et qu’un seul intermédiaire entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ1. Jésus a dit de lui-même : Je suis le chemin, la vérité et la vie2. Il est le chemin qui mène à Dieu, il dit la vérité sur Dieu, il donne la vraie vie à celui qui croit en lui.
Nous pouvons être certains que dans sa justice Dieu voit ceux qui s’adressent à lui sincèrement selon les éléments de vérité dont ils disposent. Cependant nous ne pouvons pas tout mettre sur le même plan pour n’indisposer personne. Il y a bien une vérité et nous avons tous la responsabilité de la rechercher. « Cherchez et vous trouverez », a promis Jésus-Christ3.

Bernard Grebille

1 1 Timothée 2.5           2 Jean 14.6          3 Matthieu 7.7

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 18, versets 33 à 38.

Categories: Qui est Dieu, Vérité Tags: