Archive

Archives pour la catégorie ‘Principe’

Drôle d’équipe

20/10/2017
Commenter

Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies.
Luc 8.2

Jésus parcourait la Judée et la Galilée, allant de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu.1 Il était accompagné, non seulement d’hommes, mais aussi de femmes. Dans le contexte du monde antique, leur présence parmi les disciples était tout à fait inhabituelle. Ces femmes n’étaient pas des suiveuses anonymes. Luc les nomme au même titre que les douze : Marie, dite de Magdala, dont étaient sortis sept démons, Jeanne, femme de Chuza, intendant d’Hérode, Susanne, et plusieurs autres, qui l’assistaient de leurs biens. Elles collaboraient activement au ministère de Jésus et se retrouvèrent à ses côtés à des moments-clés : à la crucifixion2, à la résurrection3 et avec les apôtres avant la Pentecôte4. Aucun autre rabbin de l’époque n’était entouré de femmes de cette manière.
Cet exemple souligne encore une fois que toute personne (homme ou femme) peut entrer en relation avec Jésus-Christ. Mieux, Jésus-Christ lui permet de vivre dans son équipe. Il ne s’agit pas là d’une religion théorique et abstraite faite de rites, mais d’une relation personnelle, authentique qui met en mouvement. Chacun de nous est appelé à vivre une relation personnelle avec Christ. Une relation qui changera la vie.

Matthieu Gangloff

1 Luc 8.1           2 Luc 23.49ss           3 Luc 24.10           4 Actes 1.14

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 24, versets 13 à 35.

 

Categories: Principe, Vie nouvelle Tags:

Rappel capital

10/09/2017
Commenter

Je prendrai soin de vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente.
2 Pierre 1.12

Un dimanche matin, le prédicateur avait centré son message sur le thème : Il vous faut naître de nouveau.1 Rien d’anormal si ce n’est qu’il a repris cette même affirmation comme sujet de sa prédication pendant plusieurs semaines. Les membres de la communauté ont fini par s’inquiéter de l’état mental de leur pasteur jusqu’au moment où l’un d’eux est allé lui en parler :
– Pourquoi reprenez-vous ce même thème depuis des semaines ?
– Car il faut que vous naissiez de nouveau !
Dans sa lettre, l’apôtre Pierre vient d’écrire des vérités capitales pour ses lecteurs. Ces vérités concernent les conditions d’entrée dans le royaume éternel de Dieu. Elles sont tellement importantes que l’apôtre leur dit clairement qu’il ne va pas cesser de les leur rappeler. Il n’ignore pas qu’ils les savent déjà, mais son but c’est qu’ils soient affermis dans ces vérités.
Que leur recommande-t-il ? De fuir la corruption que les mauvais désirs font régner dans le monde, d’être conséquents dans leur foi, de chercher à mieux connaître Jésus-Christ.
L’apôtre, par ses avertissements, désire les tenir en éveil et, qu’après son départ, ils puissent toujours s’en souvenir.
Vous souvenez-vous de ces vérités-là ?

Jack Mouyon

1 Jean 3.5

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre à Timothée, chapitre 2, versets 14 à 21.

 

Categories: Principe, Questions existentielles Tags:

Pas un seul iota !

10/07/2017
Commenter

Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.
Matthieu 5.18

Quand on dit de quelqu’un ou d’un texte qu’il n’a pas changé d’un iota, on veut signifier par là qu’il est absolument resté le même, sans aucune variation. Le iota est la plus petite lettre de l’alphabet grec correspondant à notre i. Quand Jésus emploie cette expression, il accentue encore son propos en disant que pas même un seul trait de lettre, un seul point sur un i ne seront supprimés de la loi de Dieu tant que ce monde subsistera. Pas question de la modifier ou de l’adapter selon son gré… Dieu est toujours le même dans sa perfection et sa volonté. Comme le rappelle l’apôtre Pierre : L’herbe sèche et sa fleur tombe, mais la Parole du Seigneur demeure éternellement1.
Constant dans son amour à notre égard, Dieu l’est également dans sa volonté bonne et parfaite, telle qu’il l’exprime dans sa Parole pour notre bien. Aussi prenons garde de vouloir adapter la Parole de Dieu à la culture et aux mœurs de notre temps au prétexte que « le monde change ». C’est elle qui nous invite à changer de mentalité et de comportement. La Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ est toujours actuelle. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et pour toujours.2

Bernard Grebille

1 1 Pierre 1.25           2 Hébreux 13.8

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Pierre, chapitre 1, v. 22 à chapitre 2, v. 3.

 

Categories: Parole de Dieu, Principe Tags:

La loi pleine de grâce

27/06/2017
Commenter

La Loi de Dieu est parfaite, elle nous redonne vie. Tout ce qu’elle dit est digne de confiance.
Psaume 19.8

« Oui, j’ai acheté mon détecteur de fumée, mais je ne l’ai pas encore installé, car la loi nous donne un sursis de plusieurs mois ! » Cette phrase entendue me suggère plusieurs réflexions :
– D’abord, nous sommes bien en présence d’une loi. Tout l’univers est régi par des lois, et la vie humaine ne saurait se passer de celles qui protègent la vie, l’honneur, le travail ou la propriété…
Toutes les lois justes sont d’ailleurs le reflet de la loi du Dieu saint, et Jésus résume celle-ci par l’ordre d’aimer Dieu et son prochain de tout cœur.
– Deuxième analogie : nous n’acquérons pas un détecteur de fumée juste pour obéir à la loi, mais parce que c’est bon pour nous ! De même, toute la loi de Dieu est bonne pour le pécheur égaré loin de lui. Elle le conduit à Christ pour son salut éternel !
– Enfin, acheter un détecteur et ne pas l’installer ne sert à rien ! Dieu a mis un “détecteur de péché” en nous : la conscience. Mais… par notre éloignement de Dieu et de sa Parole, nous l’avons faussée. Venons à Jésus-Christ pour une vraie “réinstallation” !
En conclusion, je ne perçois pas mon détecteur de fumée comme une obligation pesante, c’est une grâce : merci à l’inventeur ! Et merci à Dieu d’avoir envoyé Jésus-Christ pour régler le problème de mon péché ! Sa loi (sa Parole) m’apporte sa grâce !
Alors, pourquoi courir le risque du jugement ?

Claude Schneider

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 6, versets 12 à 18.

 

Categories: Parole de Dieu, Principe Tags:

Une gloire future

08/03/2017
Commenter

Nous tous qui contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit.
2 Corinthiens 3.18

angel-1483356_640Une légende raconte qu’un passant entendit des voix joyeuses sortir d’un tas de pierres amoncelées. Elles avaient été jugées inaptes pour la construction qui s’élevait à côté d’elles. « Gloire ! Gloire ! » clamait un bloc de marbre. « Qu’est-ce qui vous réjouit autant ? » demanda le passant ? Le bloc couvert de détritus et de cailloux répondit : « Michel-Ange vient de passer. Il m’a regardé et a dit : “Je vois un ange là-dedans”, puis il est parti chercher ses burins et son maillet pour extraire l’ange qui dort en moi ».
L’humanité ressemble à ce tas de pierres sans valeur ; mais le divin Sculpteur a vu qu’il y avait là un bloc qui pourrait prendre la forme de son Fils. Comme il voit déjà la fleur et le fruit dans le bourgeon, le papillon dans la chenille, il voit aussi le saint dans le pécheur et le héros dans le poltron. Par exemple, il a vu un fondateur d’orphelinats aimant et courageux en George Müller, alors que celui-ci était encore un étudiant dépravé. Alors, il a commencé patiemment son œuvre de dégrossissage en lui, pour faire apparaître au travers de lui l’image de son Fils.
Voilà le projet ambitieux qu’il a pour chacun de nous !

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 4, versets 14 à 20.

 

Categories: Principe Tags: