Archive

Archives pour la catégorie ‘Principe’

Pas un seul iota !

10/07/2017
Commenter

Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.
Matthieu 5.18

Quand on dit de quelqu’un ou d’un texte qu’il n’a pas changé d’un iota, on veut signifier par là qu’il est absolument resté le même, sans aucune variation. Le iota est la plus petite lettre de l’alphabet grec correspondant à notre i. Quand Jésus emploie cette expression, il accentue encore son propos en disant que pas même un seul trait de lettre, un seul point sur un i ne seront supprimés de la loi de Dieu tant que ce monde subsistera. Pas question de la modifier ou de l’adapter selon son gré… Dieu est toujours le même dans sa perfection et sa volonté. Comme le rappelle l’apôtre Pierre : L’herbe sèche et sa fleur tombe, mais la Parole du Seigneur demeure éternellement1.
Constant dans son amour à notre égard, Dieu l’est également dans sa volonté bonne et parfaite, telle qu’il l’exprime dans sa Parole pour notre bien. Aussi prenons garde de vouloir adapter la Parole de Dieu à la culture et aux mœurs de notre temps au prétexte que « le monde change ». C’est elle qui nous invite à changer de mentalité et de comportement. La Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ est toujours actuelle. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et pour toujours.2

Bernard Grebille

1 1 Pierre 1.25           2 Hébreux 13.8

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Pierre, chapitre 1, v. 22 à chapitre 2, v. 3.

 

Categories: Parole de Dieu, Principe Tags:

La loi pleine de grâce

27/06/2017
Commenter

La Loi de Dieu est parfaite, elle nous redonne vie. Tout ce qu’elle dit est digne de confiance.
Psaume 19.8

« Oui, j’ai acheté mon détecteur de fumée, mais je ne l’ai pas encore installé, car la loi nous donne un sursis de plusieurs mois ! » Cette phrase entendue me suggère plusieurs réflexions :
– D’abord, nous sommes bien en présence d’une loi. Tout l’univers est régi par des lois, et la vie humaine ne saurait se passer de celles qui protègent la vie, l’honneur, le travail ou la propriété…
Toutes les lois justes sont d’ailleurs le reflet de la loi du Dieu saint, et Jésus résume celle-ci par l’ordre d’aimer Dieu et son prochain de tout cœur.
– Deuxième analogie : nous n’acquérons pas un détecteur de fumée juste pour obéir à la loi, mais parce que c’est bon pour nous ! De même, toute la loi de Dieu est bonne pour le pécheur égaré loin de lui. Elle le conduit à Christ pour son salut éternel !
– Enfin, acheter un détecteur et ne pas l’installer ne sert à rien ! Dieu a mis un “détecteur de péché” en nous : la conscience. Mais… par notre éloignement de Dieu et de sa Parole, nous l’avons faussée. Venons à Jésus-Christ pour une vraie “réinstallation” !
En conclusion, je ne perçois pas mon détecteur de fumée comme une obligation pesante, c’est une grâce : merci à l’inventeur ! Et merci à Dieu d’avoir envoyé Jésus-Christ pour régler le problème de mon péché ! Sa loi (sa Parole) m’apporte sa grâce !
Alors, pourquoi courir le risque du jugement ?

Claude Schneider

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 6, versets 12 à 18.

 

Categories: Parole de Dieu, Principe Tags:

Une gloire future

08/03/2017
Commenter

Nous tous qui contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit.
2 Corinthiens 3.18

angel-1483356_640Une légende raconte qu’un passant entendit des voix joyeuses sortir d’un tas de pierres amoncelées. Elles avaient été jugées inaptes pour la construction qui s’élevait à côté d’elles. « Gloire ! Gloire ! » clamait un bloc de marbre. « Qu’est-ce qui vous réjouit autant ? » demanda le passant ? Le bloc couvert de détritus et de cailloux répondit : « Michel-Ange vient de passer. Il m’a regardé et a dit : “Je vois un ange là-dedans”, puis il est parti chercher ses burins et son maillet pour extraire l’ange qui dort en moi ».
L’humanité ressemble à ce tas de pierres sans valeur ; mais le divin Sculpteur a vu qu’il y avait là un bloc qui pourrait prendre la forme de son Fils. Comme il voit déjà la fleur et le fruit dans le bourgeon, le papillon dans la chenille, il voit aussi le saint dans le pécheur et le héros dans le poltron. Par exemple, il a vu un fondateur d’orphelinats aimant et courageux en George Müller, alors que celui-ci était encore un étudiant dépravé. Alors, il a commencé patiemment son œuvre de dégrossissage en lui, pour faire apparaître au travers de lui l’image de son Fils.
Voilà le projet ambitieux qu’il a pour chacun de nous !

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 4, versets 14 à 20.

 

Categories: Principe Tags:

Un pêcheur pécheur

21/02/2016
Commenter

Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus et dit : « Seigneur, éloigne-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur. »
Luc 5.8

fishing-164977_640À première vue il n’y a aucune raison logique pour que Pierre prenne conscience de son péché à ce moment-là. Après être rentré bredouille d’une nuit de pêche, Pierre rend un service à Jésus, il met à sa disposition sa barque, elle va servir de chaire pour enseigner la foule agglutinée sur le rivage. Un service en vaut un autre, dit-on. Le discours achevé, Jésus indique un endroit pour jeter le filet et c’est la pêche miraculeuse. Pourquoi Pierre est-il pris d’épouvante face à ce miracle ? Pourquoi Pierre, ce fidèle disciple pense-t-il à son péché au lieu d’exploser de joie ?
Quelqu’un a dit : « Plus un homme s’améliore, plus il voit les défauts qui sont en lui ; et plus un homme s’enfonce dans le mal, moins il voit ses défauts. » Pierre suivait Jésus depuis un certain temps déjà. Ce jour-là il va découvrir que le pardon de ses péchés est un plus grand miracle qu’une pêche miraculeuse. Et c’est à ce moment-là que Jésus va le qualifier pour devenir pêcheur d’hommes.
Il est impossible de recevoir une vie nouvelle et de développer une relation avec Jésus sans être confronté avec notre péché. Face à cette révélation, ne fuyez pas, mais demandez à Jésus de vous pardonner vos péchés.

Alain Monclair

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 5, versets 1 à 11.

Categories: Principe, Repentance Tags:

Code de la route

16/03/2010
Commenter

Puissent mes actions être bien réglées, afin que je garde tes statuts. Psaume 119.5

Le conducteur qui ne tient aucun compte du code de la route, notamment des feux de signalisation, est dangereux pour lui-même et pour les autres usagers de la route. Son comportement est une menace permanente pouvant mener aux pires conséquences.

Il y a plusieurs années, j’ai été agréablement surpris de voir qu’on avait enfin installé un feu de signalisation à une intersection qui avait été particulièrement stressante pour moi. Ce feu a changé mes craintes constantes à l’approche du carrefour en l’assurance tranquille de pouvoir accéder sans encombre à la route à grande circulation. Maintenant, d’attendre occasionnellement au feu rouge est un plaisir.

Les enseignements de la Bible nous sont donnés pour notre bien. Les commandements de Dieu n’ont d’autre but que de nous diriger, nous garder et nous protéger sur le chemin de notre vie. Les ignorer, c’est nous exposer au danger, et y exposer ceux qui nous entourent. Il vaut la peine de nous le rappeler.

D. A.

______________

Lecture proposée : Psaume 18,versets 22 à 28.

Categories: Bible, Choses de la vie, Principe Tags: