Archive

Archives pour la catégorie ‘Personnages bibliques’

Le doute

11/10/2017
Commenter

Jésus se tint au milieu d’eux […], puis il dit à Thomas : « Place ton doigt ici, vois mes mains, avance ta main et mets-la dans mon côté. »
Jean 20.26-27

Heureusement, il y a aussi Thomas dans les évangiles. Il est la figure de celui qui doute, qui cherche à voir et à comprendre avant de croire. Et nous avons toujours tendance à voir, dans l’attitude de Jésus à l’égard de Thomas, une réprobation.
Mais un autre aspect peut être souligné. En effet, ce qui est remarquable dans l’histoire de Thomas, c’est que Jésus le prend tellement au sérieux qu’il le laisse toucher ses plaies. C’est donc lui qui se laisse toucher par cet homme qui va mettre à mal tous ceux qui pensent qu’il faut toujours croire, quelles que soient les circonstances.
En effet, il n’y a parfois qu’un pas pour que la foi inébranlable conduise à l’enfermement, au fanatisme ou au déni de la réalité. Il y a donc auprès du Christ une place pour ceux qui doutent. Il accueille Thomas – celui qui doute – avec amour, dans tout ce qui fait son humanité. Il l’accueille avec ses questions, ses limites et son incrédulité. Il répond à son fonctionnement en le laissant toucher les plaies, preuves de ce que Jésus a fait pour lui et de la réalité de sa résurrection.
Jésus-Christ est prêt à vivre la même chose avec vous. Si vous le recherchez avec sincérité, il accepte de se laisser trouver.

François-Jean Martin1

1 Inspiré par un article du pasteur Éloi Lobstein, paru dans Le Messager, novembre-décembre 2015.

 

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 20, versets 19 à 31.

Categories: Doute, Personnages bibliques Tags:

À table !

09/09/2017
Commenter

Jésus dit à Lévi : « Suis-moi ! »
Lévi se leva, laissa tout et le suivit ; puis il lui offrit un grand repas dans sa maison.

Luc 5.27-29

Lévi était un Juif collecteur d’impôts, un péager au service du gouvernement romain. Pour les autres Juifs, il avait « en quelque sorte renié son origine, et même sa religion, son pays et son peuple, en acceptant un emploi dans l’administration des impôts ; il s’était associé avec des païens, oppresseurs de sa nation »1.
Ces collecteurs d’impôts tels que Lévi étaient considérés comme des voleurs, des gens de mauvaise vie. Et il faut dire que souvent ils abusaient de leur situation. Il ne fallait donc, en aucun cas, les fréquenter. Et pourtant, Jésus va lui parler, et même aller manger chez lui.
Comment cet homme, sans doute voleur, a-t-il pu être bouleversé au point de quitter son poste lucratif pour être disciple de Jésus et organiser un grand festin en son honneur, y invitant ses anciens collègues ? Admettez que le changement est radical !
La vie de Lévi a pris un autre sens, quand il a rencontré Jésus. Et Jésus le choisira pour être l’un des douze apôtres.
Jésus-Christ est capable de faire de grandes choses pour ceux qui décident de tout laisser et de le suivre.

Matthieu Gangloff

1 Commentaire de Frédéric Louis Godet (1812-1900)

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 5, versets 27 à 31.

 

Categories: Choix, Personnages bibliques Tags:

Le changement, c’est maintenant !

17/01/2017
Commenter

Jean se mit à parcourir toute la région du Jourdain. Il appelait les gens à se faire baptiser pour indiquer qu’ils changeaient de vie afin de recevoir le pardon de leurs péchés.
Luc 3.3

church-window-1016443_640Le slogan a déjà été utilisé, c’est vrai, mais il résume parfaitement le message de Jean Baptiste ! On passe souvent le personnage de Jean Baptiste sous silence parce qu’il n’est “que” le précurseur de Jésus le Christ.
Cette position lui a certainement été délicate à vivre, compte tenu de l’orgueil humain. Il aurait pu se gargariser de sa réussite humaine. N’était-il pas suivi par une grande foule qui se soumettait à sa parole ?… Quand Jean dit : « Il faut que Jésus croisse et que je diminue », il donne là un exemple incroyable d’humilité.
Parfois, il s’est montré dur, avec ceux dont la piété n’était qu’apparente, car il voulait que chacun reconnaisse son besoin de Dieu, en toute humilité. Il savait que rien ne bougeait vraiment avant cela. C’est au moment où je reconnais que je ne suis pas à la hauteur de ce que Dieu veut que j’en arrive à lui poser la question : « Que dois-je faire Seigneur ? »
À cette question, Jean a répondu à ses auditeurs qu’ils avaient à se repentir pour recevoir le pardon de leurs péchés.
Oui, alors la vie avec Dieu peut commencer !

Matthieu Gangloff

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 3, versets 1 à 18.

 

Categories: Personnages bibliques, Repentance Tags:

Un homme selon le cœur de Dieu

13/12/2016
Commenter

L’Éternel s’est cherché un homme selon son cœur.
1 Samuel 13.14

israel-107951_640David a vécu il y a trois mille ans, à une époque charnière en Israël. Pour la première fois de son histoire, cette nation avait obtenu de la part de Dieu qu’un roi, Saül, la dirige. Malheureusement, Saül va se disqualifier par un comportement inadéquat à sa charge. Dieu choisit alors David pour lui succéder. Il envoie le prophète Samuel à Bethléem pour annoncer au jeune homme, simple berger de son état, qu’il sera bientôt élevé sur le trône de la nation.
Son élection se fera sur la base d’une caractéristique étonnante si on la compare à celle d’autres monarques de l’Histoire : être un homme selon le cœur de Dieu. Ou, selon une autre traduction, un homme qui correspond aux désirs de Dieu.
Est-ce à dire que David était un homme parfait ? Certes non ! La Bible ne cache pas ses défaillances. Cependant, contrairement à son prédécesseur qui avait tendance à être de mauvaise foi lorsque le prophète Samuel le confrontait, David agira différemment. Lorsqu’il s’écartera de la volonté de Dieu et que le prophète Nathan l’interpellera à ce sujet, il s’en repentira profondément.
C’est là ce que Dieu nous demande. Non une perfection morale, mais la loyauté envers Lui, la droiture d’un cœur qui reconnaît ses torts et demande pardon à Dieu lorsqu’il l’a offensé.

Guy Gentizon

__________________
Lecture proposée : Psaume 51, versets 1 à 21.

 

Categories: Coeur, Personnages bibliques Tags:

Prier pour rien ?

04/09/2013
Commenter

Qui sait si ce n’est pas en vue de telles circonstances que tu es devenue reine ?
Esther 4.14

Dans la Bible, le livre d’Esther est un livre sans mention de Dieu, reflet d’un monde dont Dieu est banni. Ce livre et celui de Daniel concernent des situations très proches de la nôtre : ceux qui vivent pour Dieu sont une petite minorité ignorée et souvent méprisée, voire haïe.
La jeune fille Esther est prise dans une rafle pour satisfaire la virilité d’un roi fanfaron. Arrachée à sa famille, elle se trouve prisonnière du harem. Et Dieu ? A-t-elle prié pour être délivrée ? Bien sûr. Mais le ciel semble être resté de marbre. Dieu avait un autre plan. Quelle phrase horrible ! Dieu ne peut pas vouloir une chose pareille, nous disons-nous devant certaines situations. Mais notre prière reste sans réponse.
Dieu a son plan. Notre problème est notre cécité. Nous ne voyons que nous-mêmes… Dieu voit plus loin. Il est écrit : Avec l’épreuve il préparera aussi une issue, pour que vous puissiez la supporter.1 Dieu prépare, il est actif, même dans notre souffrance.
C’est qu’un ennemi du peuple de Dieu est venu au pouvoir en Perse. Un ennemi inconnu de tous qui met les plans d’un génocide juif au point. On tire au sort le jour où les Juifs seront exterminés, pour qu’Israël, et donc le rêve messianique, disparaisse à jamais. La nuit tombe. Et Dieu ? La réponse est choquante, du moins pour Esther. Dieu a fait le mouvement décisif sur l’échiquier du temps. Il vient de placer la belle Esther au cœur du pouvoir. Mais elle découvre que croire c’est risqué. Même risquer sa vie pour Dieu…

Egbert Egberts

1 1 Corinthiens 10.13

__________________
Lecture proposée : Livre d’Esther, chapitre 4, versets 7 à 17.

Categories: L'homme, Personnages bibliques Tags: