Archive

Archives pour la catégorie ‘Parole de Dieu’

Les langages de Dieu

20/09/2017
Commenter

À bien des reprises et de bien des manières, Dieu a parlé autrefois à nos ancêtres par les prophètes. Et maintenant, c’est par son Fils qu’il nous a parlé.
Hébreux 1.1

Nous savoir aimés, c’est l’aspiration la plus profonde inscrite en nous. La poésie, les romans, les pièces de théâtre, les films décrivent cette réalité à leur manière. Les bébés à qui personne ne donne de marques d’amour dépérissent. Et bien des personnes souffrent parce qu’elles ne se sentent pas ou plus aimées. Peut-être en sommes-nous. Mais la réalité est que chaque être humain est aimé par Dieu d’un amour infini. Nombreux sont ceux qui ne le perçoivent pas. Pourtant il nous le fait savoir en nous parlant de diverses manières.
Il nous a créés à son image. Il a mis dans nos cœurs la pensée de l’éternité1. Il nous a placés dans une création dont les beautés interpellent tous nos sens. Il nous révèle cet amour à travers toute la Bible, par la vie des patriarches, par les prophètes, par les psalmistes.
Puis il nous en a donné la preuve suprême en venant vivre au milieu de nous en la personne de son Fils Jésus. Par sa vie, son enseignement, sa mort et sa résurrection, nous pouvons mesurer à quel point Dieu nous aime.
Il nous en donne une preuve supplémentaire en nous laissant libres de répondre à cet amour ou de le refuser.
Suis-je sensible à l’un ou l’autre de ces langages ? Si oui, que rien ne me retienne pour y répondre.

Elfriede Eugène

1 Ecclésiaste 3.11

__________________
Lecture proposée : Psaume 100.

 

Categories: Amour de Dieu, Parole de Dieu Tags:

Un sabre ou une épée ?

06/09/2017
Commenter

De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction.
Jacques 3.10

Au 15ème siècle, dans le langage imagé des peuples d’Extrême-Orient, le prince coréen Yonsan a déclaré : « La langue est un sabre qui peut transpercer le corps ». Il faisait ainsi écho, probablement sans le savoir, aux paroles de l’apôtre Jacques sur le même sujet.
Pouvons-nous dire que l’apprentissage de la politesse et de la courtoisie, dans notre monde “civilisé”, rend caduques ces déclarations ? Il faut être malhonnête (ou sourd) pour l’affirmer !
Comme le dit la lecture proposée, si la langue est un feu, elle est aussi telle un gouvernail. Elle peut diriger notre vie, mais aussi distiller un venin mortel. Si elle peut donner de l’eau amère, elle peut aussi donner de l’eau douce.
N’y a-t-il pas là une réalité que nous vivons trop souvent ? Combien de paroles blessantes avons-nous regrettées… trop tard ? Comment donc faire bon usage de notre langue, alors que c’est souvent « plus fort que nous » ?
La bonne nouvelle de l’Évangile, c’est d’offrir toujours une alternative à nos maux.
Il nous faut accepter qu’une autre parole, la Parole de Dieu, juge les sentiments et les pensées de notre coeur1. La Bible la décrit comme une épée tranchante, mais qui agit de manière vivante et efficace pour changer notre vie en profondeur. Nos paroles pourront alors être de l’eau douce coulant d’un cœur transformé par cette Parole.

Jean-Louis Théron

1 Hébreux 4.12

__________________
Lecture proposée : Lettre de Jacques, chapitre 3, versets 1 à 12.

 

Categories: Parole de Dieu, Paroles Tags:

Comment ça marche ?

16/07/2017
Commenter

Moïse dit : « Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consumait point. »
Exode 3.2

Il y a des personnes qui ont, dès leur enfance, un esprit curieux. Dès qu’elles ont un nouveau jouet, il faut qu’elles démontent pour voir comment le mécanisme fait avancer la voiture ou savoir ce qui produit de la musique. Et dans bien des cas, le jouet devient inutilisable au grand désarroi du petit chercheur.
Dieu avait choisi de se révéler à Moïse d’une manière toute particulière, au travers d’un buisson qui brûle sans se consumer. La première réaction de Moïse fut de vouloir se détourner pour connaître pourquoi il en était ainsi. Si Moïse avait vécu de nos jours se serait-il abonné au magazine “Comment ça marche ?” ? Toutefois, Dieu ne désirait pas rencontrer Moïse pour lui faire une démonstration d’ordre physique ou scientifique…
Dieu avait un message de la plus haute importance à lui délivrer : aller vers le pharaon et faire sortir d’Égypte le peuple de Dieu, les enfants d’Israël.
Aujourd’hui, Dieu parle-t-il encore au travers de manifestations extraordinaires ? Pourquoi pas ! Certes pas nécessairement. Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde1.
Quelle que soit la manière par laquelle il plaît à Dieu de s’adresser à vous, plutôt que de chercher à expliquer l’évènement, mettez-vous simplement à son écoute, car c’est ce qu’il a à vous dire qui est important !

Jack Mouyon

1 Job 33.14

__________________
Lecture proposée : Psaume 32, versets 8 à 11.

 

Categories: Écoute, Parole de Dieu Tags:

Étonnamment imperméable !

11/07/2017
Commenter

Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle, ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !
Jean 5.39-40

Les religieux contemporains de Jésus sondaient les Écritures qui rendaient témoignage du Christ. Pourtant, voyant Jésus de Nazareth accomplir ce qui était écrit de lui, ils refusent de croire qu’il était le Christ. Voilà ce qui est le plus étonnant ! Malgré tant de miracles, les actes et les paroles de Jésus ne réussirent pas à percer la carapace de leur orgueil, de leur indifférence. Leur cœur est devenu insensible, incrédule. Avec cette mauvaise volonté, ils entendent, mais ne comprennent pas ; ils regardent, mais ne voient pas1. Jésus est surpris2 et affligé de leur endurcissement de cœur3. Ils restent imperméables à son Évangile…
Qu’en est-il aujourd’hui ? Qui entend, qui comprend la parole de Christ ? Il ne suffit pas de posséder une Bible, il faut la lire pour l’entendre et la reconnaître pour vraie. Certes, il faut également la comprendre… Mais plus qu’intellectuellement, il faut l’accueillir de bon cœur ! C’est toujours le même principe : la bonne nouvelle du salut ne peut agir que dans un cœur ouvert au repentir et à la foi.
Soyons donc perméables à la parole de Jésus-Christ !

Dominique Moreau

1 Matthieu 13.14-15           2 Marc 6.6           3 Marc 3.5

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 13, versets 9 à 16.

 

Categories: Incrédulité, Parole de Dieu Tags:

Pas un seul iota !

10/07/2017
Commenter

Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.
Matthieu 5.18

Quand on dit de quelqu’un ou d’un texte qu’il n’a pas changé d’un iota, on veut signifier par là qu’il est absolument resté le même, sans aucune variation. Le iota est la plus petite lettre de l’alphabet grec correspondant à notre i. Quand Jésus emploie cette expression, il accentue encore son propos en disant que pas même un seul trait de lettre, un seul point sur un i ne seront supprimés de la loi de Dieu tant que ce monde subsistera. Pas question de la modifier ou de l’adapter selon son gré… Dieu est toujours le même dans sa perfection et sa volonté. Comme le rappelle l’apôtre Pierre : L’herbe sèche et sa fleur tombe, mais la Parole du Seigneur demeure éternellement1.
Constant dans son amour à notre égard, Dieu l’est également dans sa volonté bonne et parfaite, telle qu’il l’exprime dans sa Parole pour notre bien. Aussi prenons garde de vouloir adapter la Parole de Dieu à la culture et aux mœurs de notre temps au prétexte que « le monde change ». C’est elle qui nous invite à changer de mentalité et de comportement. La Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ est toujours actuelle. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et pour toujours.2

Bernard Grebille

1 1 Pierre 1.25           2 Hébreux 13.8

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Pierre, chapitre 1, v. 22 à chapitre 2, v. 3.

 

Categories: Parole de Dieu, Principe Tags: