Archive

Archives pour la catégorie ‘Oeuvres’

Lâcher prise

15/06/2017
Commenter

Demeure en silence devant l’Éternel, attends-toi à lui…
Psaume 37.7

Un autostoppeur, chargé d’un gros sac à dos, a attendu trois heures sur le bas-côté de la route, jusqu’à ce qu’enfin une voiture s’arrête. Le conducteur lui ouvre la porte et lui propose de s’asseoir à côté de lui. Le voyageur s’assied, mais garde son sac sur son dos, ce n’est pas confortable pour lui !
– Pourquoi gardez-vous votre sac sur vous ? Déposez-le à l’arrière, il y a de la place !
– Mais vous avez déjà été très aimable de m’emmener, je ne voudrais pas encore vous charger du poids de mes bagages !
Bien sûr que cela ne fait aucune différence de poids pour le transporteur, que le sac à dos soit accroché au dos du voyageur ou ailleurs ! Pourquoi se charger inutilement d’un fardeau qui est déjà porté par le véhicule ?…
Personnellement, j’ai appris ces derniers temps à “lâcher prise” dans différents domaines, celui de la santé, celui de l’avenir de nos enfants, ainsi que dans le domaine professionnel. Il me semblait devoir tout porter par moi-même, alors que je peux remettre toutes mes peines à Dieu. Il s’en charge déjà, et je suis libre de préoccupations inutiles.
Mon Dieu porte ma vie entière dans ses mains, et il a le contrôle sur toutes choses.

Martine Fleck

__________________
Lecture proposée : Psaume 37, versets 1 à 9.

 

Categories: Grâce, Oeuvres Tags:

Comment ?

08/01/2017
Commenter

Comment l’homme serait-il juste devant Dieu ? Comment celui qui est né de la femme serait-il pur ?
Job 25.4

heavy-934552_640Puiser de l’eau avec un seau percé, gonfler un pneu crevé, lutter contre les effets du temps : ces images évoquent à l’évidence d’inutiles efforts ! Dans nos vies, nous avons tous des luttes impossibles à gagner : être toujours de bonne humeur, ne jamais commettre d’erreur, être toujours au « top » ! Chaque homme a ses limites…
Mais la Bible en cite une de taille : être juste et pur devant Dieu ! « N’entre pas en jugement avec ton serviteur ! Car aucun vivant n’est juste devant toi », supplie le psalmiste1. Malgré notre volonté et nos efforts, toute notre justice s’écroulera devant le Dieu saint comme un château de sable sur la plage…
Mais, face à l’impossible, il y a l’Évangile, cette bonne nouvelle personnifiée en Jésus-Christ ! Il a accompli tout ce que nous ne pouvions pas être et faire malgré nos efforts les plus sincères. Parfaitement juste et pur, Jésus a parcouru, pour nous, le chemin qui nous séparait de Dieu. À notre place sur la croix, il a pris sur lui la condamnation que méritaient nos fautes. Et, en ressuscitant, il nous donne une nouvelle vie en nous insufflant son Esprit.
Comment être juste et pur aux yeux de Dieu, comment l’impossible devient-il possible ? En reconnaissant nos limites, en recevant Jésus comme notre Sauveur et Maître. Ainsi, sa justice et sa pureté nous couvriront…

Dominique Moreau

1 Psaume 143.2

__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 59.

 

Categories: Évangile, Oeuvres Tags:

La pierre d’achoppement

03/09/2016
Commenter

Celui qui met en lui sa confiance ne connaîtra jamais le déshonneur.
Romains 10.11

stolpersteine-848846_640Pendant son transfert à la prison, Bernard, mon beau-frère, prisonnier en Allemagne en 1942, est lâchement assassiné par la sentinelle qui devait le surveiller. Quel drame pour sa jeune veuve et leur enfant de 3 ans, pour sa famille et ses codétenus du stalag ! Après-guerre, un groupe d’habitants de la ville où se trouvait le camp veut rendre hommage à ces victimes innocentes. Leur solidarité se traduit par la pose, à l’endroit de l’assassinat, d’un « Stolperstein » (littéralement : une pierre d’achoppement) où figurent le nom de la victime et la date de son exécution. Le piéton qui n’y prête pas garde la heurte et risque de tomber !
La Bible parle aussi d’une pierre d’achoppement : Jésus-Christ. Il offre le salut de Dieu à quiconque veut lui faire confiance, mais ses contemporains – et combien d’autres jusqu’à aujourd’hui – ont préféré ne compter que sur eux-mêmes et l’ont rejeté. Jésus devient un obstacle sur lequel ils butent et tombent. Ils ne se sont pas soumis à Dieu en acceptant le moyen par lequel ils seraient déclarés justes, par la justice qui vient par la foi.1
Il y a en chaque homme, un besoin de mériter son salut en observant, par exemple, un certain nombre de règles. Tous nos mérites, bonnes œuvres ne sont que de la fausse monnaie qui ne nous ouvrent pas les portes du ciel. Mais celui qui croit dans son cœur, Dieu le déclare juste.2

Charles Rick

1 Romains 10.3           2 Romains 10.10

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 10, versets 1 à 12.

 

Categories: Choses de la vie, Oeuvres Tags:

Qui a raison ?

07/11/2015
Commenter

– Il mérite que tu lui accordes cela. – Ne prends pas tant de peine ; car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.
Luc 7.4,6

2079727999_a64e7e5ec6_mLe serviteur d’un centenier romain est malade. Ayant entendu parler de Jésus, il envoie ses serviteurs pour le prier de venir guérir celui-ci. Rien de plus normal dans cette démarche si ce n’est que cet officier ne s’est pas cru digne d’y aller lui-même. Pour encourager, ou décider, Jésus à se déplacer dans la maison de leur maître, les serviteurs précisent à Jésus que cet homme aime leur nation, que c’est lui qui a fait bâtir la synagogue. En juste retour des choses et en signe d’une reconnaissance, ils estiment qu’il mérite bien que Jésus prenne sa demande en compte. De nos jours aussi, beaucoup comptent sur leurs mérites ou pseudo-mérites pour estimer qu’en toute logique, Dieu leur est redevable de quelques faveurs.
Cet officier, lui, n’a pas cet esprit revendicatif. Au contraire, il est bien conscient de son indignité face au Fils de Dieu : Je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. Cette attitude conduit Jésus à lui rendre hommage : Je vous le dis, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.
Nous pouvons évoquer ici ce texte important de la Parole de Dieu : C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.1

Jack Mouyon

1 Éphésiens 2.8

__________________
Lecture proposée : Livre de la Genèse, chapitre 32, versets 9 à 12.

Photo Credit: RobW_ via Compfight cc

Categories: Foi, Oeuvres Tags:

Vraiment jamais ?

25/10/2015
Commenter

Ils ne peuvent se racheter l’un l’autre, ni donner à Dieu le prix du rachat. Le rachat de leur âme est cher et n’aura jamais lieu.
Psaume 49.8-9

hand-792920_640De qui parle l’auteur de ce psaume aux accents si pessimistes ? Il parle de ses adversaires, des impies. Mais on pourrait dire la même chose de tous les humains. En effet, comparée à la sainteté parfaite de Dieu, notre conduite à tous est sans espoir même pour les “meilleurs” d’entre nous !
Nous ne pouvons nous racheter nous-mêmes ni l’un l’autre parce que l’abîme entre les exigences de la justice divine et notre misérable prétendue justice est tel que jamais il ne saurait être franchi, même si nous pouvions multiplier nos bonnes œuvres au centuple.
Mais cela signifie-t-il vraiment que notre rachat n’aura jamais lieu ? Oui, tant que nous nous ne nous détournons pas de nos fautes avec dégoût, tant que nous ne crions pas à Dieu pour implorer son pardon.
Mais Dieu soit béni, si nos efforts les plus héroïques eux-mêmes ne peuvent payer le prix du rachat de nos âmes, il est quelqu’un qui peut nous racheter, parce que lui est LE juste, l’innocent par excellence. En le payant de son sang, lui a accompli notre rachat. Vous l’avez compris : c’est Jésus.
Le rachat a été accompli pour tous. Mais il ne devient réel que pour ceux seuls qui, se détournant du mal, se tournent vers Lui, accueillant cet inimaginable cadeau et décidés de Lui obéir désormais.

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Psaume 49, versets 1 à 13.

 

Categories: Oeuvres Tags: