Archive

Archives pour la catégorie ‘Occultisme’

Attention, danger !

19/09/2017
Commenter

Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au diable, et il s’enfuira de vous.
Jacques 4.7

« Le paranormal remplace la foi. Les gens se servent du paranormal pour trouver un peu de sens dans un monde où tout est difficile à décrypter, où l’avenir est incertain », constate la psychosociologue Danielle Rapoport.
L’avenir nous préoccupe tous. En France, une personne sur quatre consulte au moins une fois par an astrologues, médiums et autres “extralucides”. Il existerait 100 000 professionnels de la voyance et on évalue à 15 millions le nombre de consultations. Avec la crise, l’engouement pour le paranormal a explosé et devient même une mode.
Sans Dieu, nous voguons dans un monde chaotique. Alors, nous sommes tentés d’apaiser notre angoisse du futur par les révélations de voyants. Mais faire appel à eux est dangereux. Pratiquer ou s’intéresser à l’occultisme fait du tort à notre âme et engendre souvent des troubles sérieux. Pourquoi ? Parce que les extralucides, sans que nous le sachions, agissent par le pouvoir d’esprits malfaisants et trompeurs du monde des ténèbres, appelés démons. Faire appel à eux, c’est souiller notre âme et donner à ces esprits un droit d’accès sur nos vies.
Jésus seul peut nous libérer de leur emprise et purifier notre cœur, car il est apparu pour détruire les œuvres du diable1. Appuyons-nous sur ses promesses. Elles sont dignes de confiance et suffisantes pour notre avenir.

Françoise Lanthier

1 1 Jean 3.8

__________________
Lecture proposée : Livre du Deutéronome, chapitre 18, versets 9 à 14.

 

Categories: Avenir, Occultisme Tags:

Superstitions

23/09/2016
Commenter

L’Esprit du Seigneur m’a oint pour proclamer aux captifs la délivrance.
Luc 4.18

horseshoe-239901_640Près de 15 % de Français se disent frileux à l’idée de signer un acte de vente immobilière un vendredi 13 ! Pour leur porter chance, 28 % placent chez eux un porte-bonheur. Bon nombre consultent devins et guérisseurs.
Au sens large du terme, la superstition désigne toute forme de foi qui n’a pas Dieu pour objet. Elle consiste à mettre la confiance en ce qui retient loin de Lui. Que ce soient des pratiques ou des idéologies et philosophies, parfois occultes ou pseudo-chrétiennes.
Ces démarches ne sont pas aussi anodines qu’on pourrait se l’imaginer. La superstition est une forme de croyance quasi religieuse fondée sur l’ignorance.
Placer ainsi la confiance dans des objets, des rituels ou des personnes détourne l’attention du Dieu vivant et consiste à s’en faire une idole !
Cela conduit à craindre une créature ou des circonstances plus que le Créateur de toutes choses. Et, parfois, à ouvrir les portes à l’influence d’esprits mensongers et de puissances démoniaques. Il peut en résulter toutes sortes de tourments et de troubles physiques et psychologiques.
Jésus est venu pour nous dégager de tout joug qui aliène nos esprits. Par son Esprit, Jésus veut nous libérer de la superstition et de ses conséquences.
Lui faire résolument confiance nous permet d’être libérés de toute oppression.

Guy Gentizon

__________________
Lecture proposée : Psaume 107, versets 10 à 16.

Categories: Libérateur, Occultisme Tags:

Interdiction sans équivoque

11/10/2015
Commenter

Qu’on ne trouve chez toi personne qui exerce le métier de devin, astrologue, augure, magicien, enchanteur, qui consulte les esprits, dise la bonne aventure ou interroge les morts. Quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel.
Deutéronome 18.10-12

Le soin avec lequel le commandement de Dieu énumère la liste des pratiques occultes surprend. Mais il faut que rien de tout cela ne puisse prétendre échapper à l’interdiction que Dieu en fait. C’est en effet trop important pour n’être pas clair ou complet.
Pourquoi une telle sévérité ? Parce que derrière ces pratiques se trouvent des puissances maléfiques et trompeuses qui, par le biais des tables tournantes, verres qui se déplacent, lecture d’horoscopes, tentatives de deviner l’avenir ou d’entrer en contact avec les morts, obtiennent une prise sur l’humain et la capacité de le perdre. Ce ne sont pas les morts qui se manifestent, mais des esprits bien au courant de la vie du mort invoqué, donc habiles à se faire passer pour lui, avec toute sorte de séductions.
La sévérité de Dieu n’a pas d’autre raison que sa volonté de préserver homme ou femme de ce piège mortel, parce qu’Il l’aime et veut, non sa perte, mais son salut.
Peut-il être trop tard si l’on y a touché ? Je ne pense pas, car Dieu ne veut pas la mort du coupable, mais qu’il se repente et abandonne son péché. Ce n’est pas simple, mais Dieu entend nos prières et peut l’impossible.

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Livre du Lévitique, chapitre 20, versets 6, 7 et 27.

 

Categories: Occultisme, Péché Tags:

« Il y aura bien un prophète »

28/01/2014
Commenter

Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu,… ce sera une parole que l’Éternel n’aura point dite.
Deutéronome 18.22

Les faux prophètes ont toujours été plus nombreux que les vrais. Et selon les paroles mêmes de Jésus : Il s’élèvera … de faux prophètes¹. Soyons donc sur nos gardes. On va jusqu’à justifier les pratiques occultes, consultations de médiums, lecture des lignes de la main sous prétexte d’avoir vécu des réalisations remarquables. Voltaire a dit à ce sujet : « Un astrologue ne saurait avoir le privilège de se tromper toujours… Que, des deux devins consultés sur la vie d’un enfant ou sur la saison, l’un dise que l’enfant verra l’âge d’homme, l’autre, non ; que l’un annonce la pluie et l’autre le beau temps, il est bien certain qu’il y aura un prophète ».
Pourquoi les hommes, si incrédules face à la révélation de Dieu dans la Bible, croient-ils aussi facilement tant d’inepties ? Il suffirait de relire, après les évènements, les prédictions de ces “prophètes modernes”, pour voir qu’aucun ne réussit – et de loin – le 100% ! Du temps de Moïse, on réfléchissait avant de faire des prédictions. La première erreur condamnait à mort. On n’avait pas l’occasion de tromper deux fois la victime.
Dans la Bible, Dieu révèle à ceux qui se confient en lui un avenir extraordinaire : quiconque lui fait confiance et accepte Jésus comme Sauveur, loin d’être rejeté, sera recueilli dans sa propre maison comme un enfant bien-aimé.

d’après Pierre Oddon

1 Marc 13.22

_______________
Lecture proposée : Livre du Deutéronome, chapitre 18, versets 15 à 22.

Categories: Non classé, Occultisme, Religion Tags:

Peur des mauvais esprits ?

26/09/2010
Commenter

Là, le Christ est placé bien au-dessus de toute Autorité, de toute Puissance, de toute Domination et de toute Souveraineté : au-dessus de tout nom qui puisse être cité, non seulement dans le monde présent, mais aussi dans le monde à venir. Éphésiens 1.21

Les Chaldéens, anciens habitants de la Babylonie, vivaient dans la peur constante des revenants et des mauvais esprits. « Là-haut, ils hurlent, dit l’un de leurs livres, ici, ils sont à l’affût. Ils sont les grands vers que le ciel a lâchés, les terribles dont les hurlements se répandent par la cité, les fils sortis du sein de la terre.

Pour se défendre contre tous ces ennemis invisibles, les Chaldéens avaient recours aux sorciers et aux magiciens pour les pouvoirs qu’on leur prêtait. Pour chasser les démons, on se servait de talismans, d’amulettes, de philtres et de formules magiques afin de conjurer le mauvais sort.

Quel bonheur, Dieu délivre de toutes ces craintes ! Par sa mort, le Christ a désarmé toute Autorité, tout Pouvoir, les donnant publiquement en spectacle quand il les a traînés dans son cortège triomphal après sa victoire à la croix.1 Celui qui place sa confiance en lui n’a donc plus rien à redouter de ces autorités démoniaques ni de ces pouvoirs maléfiques. L’apôtre Paul dit encore : Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni le présent, ni l’avenir, ni les puissances, ni les êtres d’en-haut, ni ceux d’en-bas, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu en Christ-Jésus notre Seigneur.2

Alfred Kuen

1 Colossiens 2.15

—————————————————

Lecture proposée : Lettre aux Colossiens, chapitre 2, versets 10 à 15.

Categories: Diable, Occultisme Tags: