Archive

Archives pour la catégorie ‘Lumière’

Regarder vers l’orient

19/08/2017
Commenter

C’est pour être la lumière que je suis venu dans le monde, afin que tout homme qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Jean 12.46

Les églises et les cathédrales sont traditionnellement « orientées », c’est-à-dire tournées vers l’orient. Leur chœur est situé à l’est, vers le soleil levant. Cette disposition évoque la lumière du Christ ressuscité au matin de Pâques triomphant de la mort tout comme le soleil triomphe de la nuit.
Qu’en est-il de notre vie ? Vers quoi s’oriente-t-elle ? Qu’est-ce qui lui donne sens ? Quelle est notre boussole ? La foi au Christ ressuscité peut chasser les ténèbres de notre cœur et transformer notre vie.
Origène, un des Pères de l’Église vivant au 3ème siècle, adressait à ses contemporains cette invitation, qui est toujours d’actualité : « Vous êtes donc invités à regarder vers l’orient, où se lève pour vous le soleil de justice, le Christ ! Ainsi vous vivrez dans la lumière de la connaissance, vous garderez le jour de la foi, vous posséderez toujours la lumière de l’amour et de la paix. »
Tout comme la longue nef invite à cheminer vers le chœur de la cathédrale, que notre vie soit ce cheminement de la foi vers Dieu, précédé et guidé par le Christ.

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 44 à 50.

 

Categories: Jésus, Lumière Tags:

Pendant qu’il fait jour

13/05/2017
Commenter

Celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière.
Jean 12.36

night-162949_640Ne pas savoir où l’on va est certainement ce qui caractérise le mieux la situation actuelle – mondiale aussi bien qu’individuelle. C’est ce qui explique la philosophie de l’absurde toujours sous-jacente ainsi que la plupart des dépressions et des suicides, en particulier parmi les jeunes. Ils ne se sentent aucun avenir ni le moyen de changer les choses. La cause ? Nous marchons dans les ténèbres parce que nous avons tourné le dos à Jésus, lumière du monde. Dès lors, on ne trouve aucun sens à la vie et l’on se laisse glisser au gré des courants.
Marcher dans la lumière, c’est au contraire poursuivre un but et en avoir identifié le chemin. Et, pour cela, avoir reconnu et accueilli Jésus, à la fois lumière et chemin. C’est LUI qui, parce qu’il nous a réconciliés avec le Père, peut redonner sens à notre vie, à notre destinée. Si notre main est dans la sienne, nous ne serons plus ballottés ni errants. Il l’a promis : Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.1 Même les pires circonstances, même les coups les plus durs cessent alors d’être des sujets d’effroi.
Accueillons-le donc tandis qu’il est encore temps. La nuit vient…2

Richard Doulière

1 Jean 8.12          2 Jean 9.4

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 35 et 36.

 

Categories: Lumière Tags:

Cadran solaire

14/01/2017
Commenter

Car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier, l’Éternel donne la grâce et la gloire.
Psaume 84.12

sundial-229005_640À Venosc, pittoresque village des montagnes de l’Oisans, on peut admirer un cadran solaire, parmi les plus anciens des Alpes, datant de 1669. Sa devise latine « Sol qui nescit occasum » signifie : « Le soleil qui ne connaît pas de déclin ».
Vraiment ? Chaque soir, nous le voyons décliner à l’horizon, mais il est vrai que l’astre du jour réchauffe continuellement notre petite planète.
Cela me fait penser à un autre “soleil” qui, lui, ne connaît jamais de déclin, celui du Dieu de grâce décrit dans le psaume 84.
Les évangiles nous relatent que lors de la crucifixion du seul Juste que la terre ait porté, Jésus de Nazareth, le soleil s’est obscurci.1 Là sur la croix, le Fils de Dieu a offert son corps et son sang en faveur de l’humanité, pour le pardon de nos péchés. Durant les trois heures de ténèbres, il connut la réalité de l’enfer pour nous en faire échapper, lorsqu’il cria : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Mais après trois jours, il ressuscita, lui, le Prince de la vie.
Cette bonne nouvelle ne connaît jamais de déclin, car elle nous redit l’amour éternel de Dieu.
Comme le cadran solaire ne peut fonctionner sans recevoir les rayons du soleil, ainsi nos vies ne trouveront leur vrai sens que si nous laissons Jésus, la lumière du monde, illuminer l’obscurité de nos existences.

Reynald Kuffer

1 Matthieu 27.47-54

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 32 à 50.

 

Categories: Jésus, Lumière Tags:

Lumière espérée

10/11/2016
Commenter

Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Jean 12.46

camping-1763605_640Nous nous reposions dans un camping lorsque de nouveaux voisins arrivèrent. Il était tard. Le soleil finissait sa course tandis qu’ils déchargeaient fébrilement le coffre de la voiture. L’obscurité les gagna avant qu’ils puissent monter leur tente. Saisissant mon enrouleur et une lampe électrique, je leur apportais la lumière qu’ils espéraient. Mon initiative arrivait à point pour combler leur besoin ! « Sauvés » de la nuit, ils continuèrent leur installation…
Cette anecdote me rappelle l’Évangile ! Il présente tous les hommes comme prisonniers de l’obscurité de leurs fautes ; et en vis à vis, l’heureuse initiative de Dieu apportant la lumière à ceux qui l’espèrent. Jésus annonce qu’il est cette lumière dont nous avons tant besoin ! Il faut reconnaître la noirceur de nos fautes et les avouer, pour obtenir le pardon par Jésus-Christ, le sauveur. Il est celui qui répond à notre attente de paix et de lumière.
Le groupe Sinsemilia chante1 : « On vous souhaite tout le bonheur du monde pour aujourd’hui comme pour demain. Que votre soleil éclaircisse l’ombre, qu’il brille d’amour au quotidien. » Pour ma part, je préfère vous dire ceci : « Je vous souhaite de croire en Christ comme votre lumière de vie pour aujourd’hui comme pour demain. Qu’il chasse vos ténèbres, qu’il brille en vous au quotidien ! »

Dominique Moreau

1 Extrait de la chanson Tout le bonheur du monde

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 35 à 46.

 

Categories: Lumière Tags:

La lumière de la vie

25/10/2016
Commenter

– Comprends-tu ce que tu lis ?
– Comment le pourrais-je si je n’ai personne pour me l’expliquer ?

Actes 8.30-31

globe-110774_640Un prestataire de services m’informe régulièrement par un e-mail (en anglais), d’une nouveauté qu’il propose. Mais ses infos ne me sont pas utiles, car je ne maîtrise pas assez cette langue. Un traducteur me rendrait service.
Un eunuque éthiopien quittant Jérusalem, déchiffrait le chapitre 53 du livre du prophète Ésaïe. Mais il n’en comprenait pas le sens1. Dieu envoie l’évangéliste Philippe auprès de lui. Alors Philippe explique le texte lu à l’eunuque. Et, à partir de là, lui annonce l’évangile de Jésus-Christ. Peut-être lui parle-t-il de sa naissance miraculeuse, comment il a guéri des malades, multiplié le pain et les poissons, marché sur l’eau, etc. Mais certainement et surtout comment il a terminé sa vie terrestre par la crucifixion et la résurrection.
L’intelligence de l’eunuque est éclairée. Il comprend en quoi consiste l’espérance, à laquelle il a été appelé, quelle est la glorieuse richesse de l’héritage que Dieu lui fait partager2, par le Christ, avec tous ceux dont parle le prophète. La lumière se fait dans son esprit. Jésus n’a-t-il, pas dit : Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. Si cette lumière éclaire votre cœur, votre vie trouvera tout son sens.

Charles Rick

1 Voir la lecture proposée           2 Éphésiens 1.18

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 8, versets 30 à 40.

 

Categories: Comment croire, Lumière Tags: