Archive

Archives pour la catégorie ‘La croix’

Tous, même Rembrandt

20/07/2017
Commenter

Tous ont péché et sont privés de la glorieuse présence de Dieu et ils sont déclarés justes par sa grâce ; c’est un don que Dieu leur fait par le moyen de la délivrance apportée par Jésus-Christ.
Romains 3.23-24

En 1638, Rembrandt a peint, pour le compte du prince Frédéric Henri d’Orange-Nassau, le tableau de l’érection de la croix de Jésus1. L’homme qui pose Jésus sur la croix est coiffé du béret bleu du peintre. Rembrandt s’est donc représenté lui-même comme celui qui cloue Jésus sur la croix. Il a ainsi déclaré devant le monde entier que ce sont aussi ses péchés qui ont mené Jésus à Golgotha.
Nous savons par sa biographie que sa vie n’a pas toujours été exemplaire. Cette peinture et bien d’autres nous montrent qu’il en était conscient et qu’il s’était mis au bénéfice de la grâce divine.
Chacun pourrait placer son autoportrait sur ce tableau de la mise en croix.
Tous, même moi.
Je le sais par les affirmations de la Bible, mais aussi par ma conscience qui les confirme.

Elfriede Eugène

1 Tableau exposé à l’ancienne Pinacothèque de Munich

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 3, versets 21 à 30.

 

Categories: La croix, Péché Tags:

Abandonné

14/04/2017
Commenter

Alors tous les disciples l’abandonnèrent et prirent la fuite.
Matthieu 26.56

bible-1300613_640Le Fils de Dieu est venu parmi nous ! Dieu s’est fait chair. Le Messie tant attendu est enfin là. Son peuple, sa famille, ses amis et même des étrangers sont illuminés de sa lumière. Jamais homme n’a parlé comme celui-ci. « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant », a dit Pierre. Nicodème a affirmé : « Nous avons reconnu que tu viens de Dieu ». Mais au moment crucial, tous l’abandonnent.
Ses amis ? Il est trahi pour un peu d’argent et renié par peur du prix à payer. Et quand il aurait fallu l’entourer, tous s’enfuient. Tous ont une bonne excuse. En cette nuit de la croix, il meurt abandonné pour que nous puissions être pardonnés de tout.
Qui de son peuple le défendra ? Qui lui garantira la moindre justice ? Il subit les mensonges, les gifles, la haine… Et nous, aurions-nous dit : « Nous ne l’avons pas su » ? Ou été de ceux qui ne veulent pas savoir ?
Car la vraie question est là : Qu’as-tu fait de lui ? Qui peut vraiment se disculper ? Les Juifs coupables ? Bien sûr ! Les Romains aussi ? Bien sûr ! Et comme par magie, nous serions excusés ?
Il meurt pour nous et nul n’est exempté… Heureusement ! Nous fuyons, mais il fait face. Il boit seul jusqu’à la lie la coupe de notre châtiment.
Daniel l’avait prédit : Un messie sera retranché, et il n’aura personne pour lui.1 Personne…
« C’est ainsi que tu paies le prix de ma rançon… », dit un vieux cantique.

Egbert Egberts

1 Daniel 9.26

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 26, versets 47 à 75.

 

Categories: La croix Tags:

« Le jour le plus long »

13/04/2017
Commenter

Que dirai-je ? Père, sauve-moi de cette heure ? Mais c’est précisément pour l’affronter que je suis venu jusqu’à cette heure !
Jean 12.27

cemetery-739091_640Ce film retrace l’histoire du débarquement des forces alliées en juin 1944 sur les plages normandes. Né un 6 juin dans une région alors annexée par les nazis et ayant commencé ma carrière professionnelle dans le Calvados près des plages en question, je ne peux qu’être sensible à ces évènements.
Un jour de libération peut-il être qualifié de « long » ? Pour certains, sous-entendu trop long !
Il est vrai que la victoire finale était loin d’être certaine à l’issue de ce fameux D-day. Sept mois plus tard, l’armée allemande opposait encore une résistance farouche en Alsace. Cependant dès le 6 juin, le processus de libération était irrémédiablement engagé.
Bien avant ce 6 juin 1944, Jésus a vécu un autre “jour le plus long”, commencé le soir de son arrestation et qui, aux yeux des hommes, s’est terminé le lendemain par sa mort sur une croix. Ce jour était long au point que Jean y consacre un tiers de son évangile1.
Mais au troisième jour, l’apparent échec s’est révélé être la plus grande victoire jamais acquise : la victoire sur le diable et le péché, mais également le salut potentiel pour qui y souscrit.
Quel sujet de reconnaissance !

Jacques Siefert

1 Jean 13 à 20

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 23 à 28.

 

Categories: La croix Tags:

Lana et son chant

29/03/2017
Commenter

Les choses cachées sont à l’Éternel notre Dieu ; les choses révélées sont à nous et à nos enfants.
Deutéronome 29.29
Un dimanche du mois de septembre 2015, Lana, notre arrière-petite-fille, alors âgée de 5 ans, était en visite chez nous. Elle nous a chanté plusieurs chants, dont celui-ci qu’elle aime particulièrement :

Quelle est donc cette Croix
Que tu vois dressée là-bas ?
On y a cloué son corps,microphone-1804148_640
Pourquoi Jésus est-il mort ?
Par cette Croix, sais-tu
Que le mal est vaincu ?
Elle libère ceux qui croient
Que Jésus-Christ est Roi. (bis)
Jésus a dû souffrir
Et accepter de mourir
Pour enlever mes péchés.
Rendons-lui gloire à jamais.
Par cette Croix, sais-tu
Que le mal est vaincu ?
Elle libère ceux qui croient
Que Jésus-Christ est Roi. (bis)

Lana a dit à sa maman : « Quand je serai grande, je veux être musicienne pour Jésus. »
Dorothée Bonnal

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 10, versets 13 à 16.

 

Categories: La croix, Témoignage Tags:

Le voile se déchire

24/03/2017
Commenter

Il nous en a ouvert le chemin, un chemin nouveau et vivant à travers le rideau du sanctuaire, c’est-à-dire à travers son propre corps.
Hébreux 10.20

327_TemplePour les contemporains de Jésus il était inconcevable de pouvoir se présenter en la présence du Dieu trois fois saint. L’architecture du temple de Jérusalem reflétait dans sa disposition tout le fossé qui séparait l’homme pécheur de Dieu. Les non-juifs ne pouvaient accéder qu’à la cour extérieure, appelée Parvis des gentils. Les femmes étaient admises seulement dans la Cour des femmes. Les hommes juifs pouvaient pénétrer plus avant dans la Cour d’Israël. Mais seuls les prêtres pouvaient accéder dans la Cour des prêtres et le Lieu saint au centre du temple. Enfin, seul le grand-prêtre pouvait pénétrer dans la partie la plus sacrée, le Lieu très saint, et cela seulement une fois par an, le jour du Yom Kippour. Un rideau épais séparait ce Lieu très saint du reste du sanctuaire.
En rencontrant des étrangers, en acceptant parmi ses disciples des femmes, en côtoyant des pécheurs notoires, en touchant des lépreux…, Jésus bouleversa l’ordre établi. Il scandalisa les religieux de son temps, notamment les pharisiens, les plus intransigeants quant au respect des multiples ordonnances de la Loi. Au moment où il expira sur la croix, le voile du temple qui barrait l’entrée du Lieu très saint se déchira de haut en bas.
Désormais tout pécheur qui se repent sincèrement et place sa foi dans le Christ ressuscité, peut se tenir en présence du Dieu saint !

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 10, versets 19 à 22.

 

Categories: La croix, Qui est Dieu Tags: