Archive

Archives pour la catégorie ‘Jésus’

Regarder vers l’orient

19/08/2017
Commenter

C’est pour être la lumière que je suis venu dans le monde, afin que tout homme qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Jean 12.46

Les églises et les cathédrales sont traditionnellement « orientées », c’est-à-dire tournées vers l’orient. Leur chœur est situé à l’est, vers le soleil levant. Cette disposition évoque la lumière du Christ ressuscité au matin de Pâques triomphant de la mort tout comme le soleil triomphe de la nuit.
Qu’en est-il de notre vie ? Vers quoi s’oriente-t-elle ? Qu’est-ce qui lui donne sens ? Quelle est notre boussole ? La foi au Christ ressuscité peut chasser les ténèbres de notre cœur et transformer notre vie.
Origène, un des Pères de l’Église vivant au 3ème siècle, adressait à ses contemporains cette invitation, qui est toujours d’actualité : « Vous êtes donc invités à regarder vers l’orient, où se lève pour vous le soleil de justice, le Christ ! Ainsi vous vivrez dans la lumière de la connaissance, vous garderez le jour de la foi, vous posséderez toujours la lumière de l’amour et de la paix. »
Tout comme la longue nef invite à cheminer vers le chœur de la cathédrale, que notre vie soit ce cheminement de la foi vers Dieu, précédé et guidé par le Christ.

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 12, versets 44 à 50.

 

Categories: Jésus, Lumière Tags:

Un seul médiateur

14/08/2017
Commenter

Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. En effet, il y a un seul Dieu, et de même aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme : Jésus-Christ.
1 Timothée 2.4-5

La Bible nous dit que par un seul homme le péché est entré dans le monde et, par le péché, la mort1, c’est-à-dire la perdition. Mais Dieu qui est amour, a trouvé une solution pour permettre à l’homme d’échapper à la mort éternelle. Il a envoyé Jésus-Christ qui a accepté d’être puni à notre place. C’est en devenant homme comme nous, hormis le péché, qu’il est devenu notre médiateur, par le sacrifice duquel Dieu peut nous agréer.
Il y a beaucoup de religions dans le monde. Mais aucune, en dehors du christianisme, ne peut apporter le salut. En effet aucune ne propose un médiateur capable d’ôter les péchés qui séparent l’homme de Dieu.
Dieu veut que les hommes parviennent à la connaissance de la vérité ; c’est pourquoi son Fils est venu pour nous la révéler. Jésus a dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne va au Père sans passer par moi2.
Passer par Jésus signifie reconnaître son péché, le confesser, croire en la valeur expiatoire de son sacrifice et le recevoir comme son Sauveur.
Hermann Christen

1 Romains 5.12          2 Jean 14.6

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 2, versets 3 à 8.

 

Categories: Jésus, Sauveur Tags:

Le vrai Messie

27/07/2017
Commenter

Jésus répondit : « Les aveugles voient, les paralysés marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ! »
Luc 7.22-23

Depuis la prison où Hérode Antipas le retient, Jean, le Baptiste, a entendu le récit des miracles que fait Jésus. Il s’interroge, ce Jésus est-il le Messie ? Jean, comme beaucoup d’autres, attendait autre chose : un Messie militaire brisant le joug romain. Or Jésus n’agit pas politiquement. Coincé dans sa cellule, Jean ne le sait que trop bien. Jésus répond en citant le prophète Ésaïe et ajoute « heureux celui qui ne sera pas scandalisé à cause de moi ».
Jésus a surpris et scandalisé les pharisiens et bien d’autres. Ils vont d’ailleurs le rejeter, car les attentes messianiques du peuple n’ont pas été remplies.
Jeter la pierre aux pharisiens est facile. Je dois reconnaître que bien souvent j’ai une manière bien à moi de considérer comment Dieu devrait agir dans telle ou telle situation. Mais Dieu ne peut pas être mis dans une boîte, il est bien trop grand pour qu’on puisse tout saisir de lui. Et pourtant la Bible affirme que ce grand Dieu est aussi un Dieu tendre et aimant qui tient à vous…
Surpris ? Scandalisé ? C’est pourtant si vrai !

Matthieu Gangloff

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 7, versets 16 à 23.

 

Photo Credit: markusschlicht Flickr via Compfight cc

Categories: Jésus, Qui est Dieu Tags:

Un cas désespéré

11/05/2017
Commenter

Dans la maison de prière, il y a un homme qui a un esprit mauvais en lui. […] Jésus le menace et lui dit : « Tais-toi, et sors de cet homme ! »
Luc 4.33,35

e-mail-65927_640Dans ce texte, un homme est habité par un esprit mauvais. A priori, son sort est scellé. Comment pourrait-il se libérer d’une force qui ne se voit pas et qui ne peut être saisie ? Il est prisonnier, livré à la merci de cet esprit. Mais Jésus est là. Et en présence du Fils de Dieu, cet esprit tremble. Il sait très bien que le Christ est plus puissant que lui ou toute puissance mauvaise. Lorsque Christ parle à cet esprit, il est obligé de fuir, définitivement. Tous sont étonnés rapporte Luc, l’historien. Ils n’avaient jamais vu une telle puissance.
Jésus est bien le Christ, le Messie, celui qui est l’envoyé de Dieu. La rencontre avec lui change tout, elle est décisive. Même cet esprit qui, à vue humaine, était invincible, ne pouvait rien faire pour entraver la délivrance opérée par Jésus-Christ.
Il n’y a pas de cas désespéré pour lui. Quelles que soient nos situations, il est capable d’intervenir et de délivrer. Il suffit de reconnaître notre besoin, de nous tourner résolument vers le Christ et de faire appel à lui. C’est simple comme une prière !

Matthieu Gangloff

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 4, versets 33 à 41.

 

Categories: Délivrance, Jésus Tags:

Jésus, fils de David !

06/05/2017
Commenter

L’Éternel t’annonce qu’il te fera une maison. Je ferai surgir après toi ton descendant, celui qui sera issu de toi, et j’affermirai son règne.
2 Samuel 7.11-12

israel-107951_640David, le plus célèbre des rois d’Israël, a reçu un jour une promesse indéfectible par la bouche du prophète Nathan. Celle d’une dynastie (maison) qui ne s’éteindrait jamais. Les siècles ont passé, la royauté en Israël s’est éteinte après l’exil à Babylone (au 6ème siècle av. J.-C). Le peuple juif est demeuré sous la domination de grandes puissances (perses, grecs, romains). Mais il a gardé l’espoir qu’un nouveau David viendra. L’espoir qu’il sera l’envoyé même de Dieu, le roi idéal descendant de David, le restaurateur de la grandeur de la nation. Le Messie qui délivrera son peuple et s’assiéra pour toujours sur le trône de David, établissant un règne de sécurité et de paix incomparable.
Les prophètes ont donné des indications pour permettre de l’identifier formellement. Il devra être dans la lignée familiale du roi David, et naître à Bethléem. Son activité consistera à délivrer le peuple et à manifester les signes tangibles du royaume de Dieu parmi les siens.
La promesse s’est accomplie par la venue de Jésus1. Il n’a pas cessé d’accomplir les signes attendus.2
Sauf aux yeux de ceux qui s’attendaient avant tout à un chef politique et guerrier.
Oui, Jésus est vraiment l’envoyé de Dieu, le libérateur !

Guy Gentizon

1 Matthieu 1.1-17 et 2.1-6           2 Ésaïe 29.18-19 et 61.1-3 ; Luc 4.14-21

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 21, versets 1 à 11.

 

Categories: Jésus, Sauveur Tags: