Archive

Archives pour la catégorie ‘Grâce’

Pris en remorque

08/01/2014
Commenter

Ceux-ci les persuadaient de rester attachés à la grâce de Dieu.
Actes 13.43

14-01-08_Pris_en_ remorquePanne de métro à Rouen. Je téléphone à une correspondante qui vient me chercher. Sa petite “caisse” n’est plus de première jeunesse, et soudain, la boîte de vitesses ne répond plus ! Tout de suite, un automobiliste nous offre son aide. Je me mets au volant de la petite Fiat, et tout ce que j’ai à faire, c’est de me laisser tirer par le puissant break jusqu’au sommet de la côte.
En partageant un verre avec notre sauveur, nous lui parlons de Jésus, venu nous “dépanner” et prendre en main le volant de notre vie. Il nous écoute, et nous parle de ses dépressions, dont il sort peu à peu en rendant service à droite et à gauche. Bonne méthode ! Cependant, je prie qu’il réalise qu’il est lui-même en panne. Et que le Christ l’attire par son amour.
Merci chers altruistes qui avez le cœur sur la main et qui lisez ce feuillet ! Mais n’oubliez pas de vous laisser aider à votre tour ! Ce n’est pas une honte que d’être pris en remorque par Celui qui a donné sa vie pour vous sauver de votre péché ! C’est même le plus grand honneur.

Francis Schneider

_______________
Lecture proposée : Livre d’Ésaïe, chapitre 55, versets 1 à 3.

Categories: Dieu, Grâce Tags:

Il corrige nos imperfections

03/07/2013
Commenter

Ce que nous sommes, nous le devons à Dieu ; car par notre union avec le Christ, Jésus, Dieu nous a créés pour une vie riche d’œuvres bonnes.
Éphésiens 2.10

Herkomer était né dans la Forêt-Noire. Il était fils d’un simple bûcheron. Il devint célèbre comme sculpteur de modèles en terre cuite et établit son atelier à Londres. Il y fit venir son père, qui prit goût au modelage et y passa toutes ses journées.
Avec le temps, le père lui-même devint un véritable artiste. Lorsqu’il se fit vieux, ses yeux perdirent leur acuité et ses mains l’adresse pour donner à l’argile la forme désirée. Le vieillard remarqua que ses œuvres n’étaient plus aussi parfaites qu’autrefois et il en fut triste, se disant que ses bons jours étaient passés. Souvent, au soir de sa journée, il montait dans sa chambre le cœur lourd.
Son fils s’en aperçut. Alors, lorsque son père s’était couché, il se glissait dans l’atelier, reprenait le travail de son père et essayait d’en corriger les imperfections. Avec sa propre touche de génie, il en faisait une œuvre aussi parfaite que possible.
Le lendemain, lorsque le vieil homme descendait et regardait la sculpture de la veille à la lumière du jour, il se frottait les yeux et s’exclamait : « Eh bien, je n’aurais pas cru que j’étais encore capable de faire aussi bien que dans le temps ! »
C’est exactement ce que Dieu veut faire dans nos vies : nous permettre de réaliser des œuvres non pas imparfaites et décevantes, mais bien meilleures que celles que nous pourrions produire par nos seuls efforts – il veut nous permettre d’être l’homme pur et saint que nous avons toujours rêvé d’être.

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 1, versets 12 à 16.

Categories: Dieu, Grâce Tags:

Universel et confidentiel

05/06/2013
Commenter

En effet, la grâce de Dieu s’est révélée comme une source de salut pour tous les hommes…
Tite 2.11

VA_2013_06_Universel et confidentielLe facteur m’a apporté un pli publicitaire avec deux mentions apparemment contradictoires : « Information confidentielle » et « À destination de tous les foyers de la République Française ».
Cela me fait penser qu’il existe un message adressé à tous les foyers des républiques, des royaumes et des dictatures du monde entier. Un message universel, celui de la Bible, qui n’est pas réservé au seul Occident soi-disant chrétien ! Un contenu irréprochable, sans arnaque ni attrape-nigaud ! Pas de manipulation ni de prosélytisme : simplement l’appel du Créateur à sa créature.
En même temps qu’il est “universel”, le message de la grâce de Dieu est “confidentiel”. C’est un miracle sans cesse renouvelé, que de lire la Bible à cœur ouvert pour y trouver des réponses personnalisées “collant” à sa propre situation.
L’avez-vous déjà expérimenté ? Celui qui entend et ouvre la porte n’est jamais déçu. Lisez par exemple un Psaume et laissez ce message universel vous devenir “confidentiel” !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Psaume 119, versets 105 à 112.

Categories: Dieu, Grâce Tags:

Tel que je le connais

05/05/2013
Commenter

Oui, tu es bon, Seigneur, et prompt à pardonner, riche en amour pour tous ceux qui t’invoquent.
Psaume 86.5

VA_2013_05_Tel que je le connaisSur le bas-côté, une naufragée de la route : sa voiture s’est échouée sur des plots de jardin en béton. Nous nous arrêtons et comprenons que la dame est devant sa maison et qu’elle a raté le virage du chemin d’accès ; nous essayons de pousser et de tirer, mais la voiture est comme sur un socle d’exposition.
Le désarroi de la dame est grand : « Tel que je connais mon mari, il va hurler ! » Nous restons avec elle pour amortir le choc et elle se résout à déranger son mari, qui déboule sans nous saluer. Apparemment maître de lui, il arrive à faire une bruyante marche arrière : la classe ! Mais on le sent furibond, conforme aux craintes de sa femme…
Moi, il m’arrive d’être bloqué après avoir loupé un virage de la vie. Mais je n’ai pas peur de m’adresser à mon Dieu. Lui, on peut le déranger à toute heure ! Il intervient sans un reproche. Il est bienveillant pour l’esprit brisé et tel que je le connais, il me remettra sur le droit chemin.
Le connaissez-vous ainsi ? Osez l’appeler au secours. Tel que je le connais, il vous répondra !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Psaume 86, versets 1 à 10.

Categories: Dieu, Grâce Tags:

« Tout est grâce »

24/03/2013
Commenter

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu…
Romains 8.28

Un ami d’enfance d’un roi africain avait une curieuse habitude. Quoi qu’il lui arrive de positif ou de négatif, il disait : « Tout est grâce ! » Un jour, l’ami du

Un livre qui vaut la peine !

roi prépara les fusils pour aller à la chasse. Mais un des fusils explosa dans les mains du roi et le priva de son pouce. L’ami dit comme d’habitude : « Tout est grâce ! » Le roi, en colère, lui répondit : « Non, il n’y a aucune grâce en cela », et fit jeter son ami en prison.
Un an plus tard, le roi fut fait prisonnier par des cannibales. Ils s’apprêtaient à le faire griller vif. Mais au moment d’allumer le feu, ils s’aperçurent qu’il lui manquait un pouce. Une de leurs croyances était qu’en le mangeant, il leur arriverait la même chose. Alors ils le détachèrent et le laissèrent partir.
À son retour, le roi alla à la prison pour parler à son ami :
– Tu avais raison, mon ami, c’était une grâce que je perde mon pouce. Pardonne-moi de t’avoir fait jeter en prison. J’ai mal agi envers toi.
– Mais non, au contraire, tout est grâce !
– Qu’est-ce que tu veux dire ? Comment le fait de te jeter en prison, pourrait-il être une grâce ?
– En fait, si je n’avais pas été en prison, j’aurais été avec toi. Et moi, ils m’auraient mangé.
Cela me rappelle que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment. Cette promesse est pour ceux et celles qui placent leur confiance en Jésus-Christ. Quoiqu’il leur arrive, ils peuvent être sûrs que Dieu transformera toute circonstance de leur vie en bénédiction déjà sur cette terre, mais aussi pour la vie éternelle.

G. Aristide Passi

__________________
Lecture proposée : Lamentations de Jérémie, chapitre 3, versets 21 à 26.

Categories: Dieu, Grâce Tags: