Archive

Archives pour la catégorie ‘Grâce’

Lâcher prise

15/06/2017
Commenter

Demeure en silence devant l’Éternel, attends-toi à lui…
Psaume 37.7

Un autostoppeur, chargé d’un gros sac à dos, a attendu trois heures sur le bas-côté de la route, jusqu’à ce qu’enfin une voiture s’arrête. Le conducteur lui ouvre la porte et lui propose de s’asseoir à côté de lui. Le voyageur s’assied, mais garde son sac sur son dos, ce n’est pas confortable pour lui !
– Pourquoi gardez-vous votre sac sur vous ? Déposez-le à l’arrière, il y a de la place !
– Mais vous avez déjà été très aimable de m’emmener, je ne voudrais pas encore vous charger du poids de mes bagages !
Bien sûr que cela ne fait aucune différence de poids pour le transporteur, que le sac à dos soit accroché au dos du voyageur ou ailleurs ! Pourquoi se charger inutilement d’un fardeau qui est déjà porté par le véhicule ?…
Personnellement, j’ai appris ces derniers temps à “lâcher prise” dans différents domaines, celui de la santé, celui de l’avenir de nos enfants, ainsi que dans le domaine professionnel. Il me semblait devoir tout porter par moi-même, alors que je peux remettre toutes mes peines à Dieu. Il s’en charge déjà, et je suis libre de préoccupations inutiles.
Mon Dieu porte ma vie entière dans ses mains, et il a le contrôle sur toutes choses.

Martine Fleck

__________________
Lecture proposée : Psaume 37, versets 1 à 9.

 

Categories: Grâce, Oeuvres Tags:

S’accepter par la grâce

09/03/2017
Commenter

Je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’église de Dieu. Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis…
1 Corinthiens 15.9-10

person-1052697_640Après sa conversion, l’apôtre Paul a pris conscience de l’homme violent qu’il avait été. Il a vu l’horreur de ses péchés quand il persécutait les chrétiens et approuvait leur meurtre. Difficile alors pour lui de s’accepter : animé par la haine, il avait fait tant de mal. Son passé était lourd à porter.
Heureusement, nous n’avons pas tous commis des choses semblables. Mais nous avons aussi le souvenir douloureux d’actes, de paroles et de pensées qui ont causé du mal.
Si l’apôtre Paul a pu dire : Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis, c’est parce qu’il a appris à dire : Misérable que je suis1… Paul a saisi cette grâce, il a accepté d’être lavé de ses terribles fautes. Sa foi en Jésus-Christ, sa foi dans le pardon de Dieu, a tout changé. En effet Dieu fait grâce, il pardonne en Jésus-Christ à celui qui reconnaît ses fautes.
Et misérables, nous le sommes tous en dehors de la grâce de Dieu. Mais Dieu offre un nouveau départ, une autre vie : sa grâce change tout. Quel merveilleux cadeau !

Francis Rivère

1 Romains 7.24

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 1, versets 12 à 16.

 

Categories: Grâce, Péché Tags:

Revirement de situation

02/03/2017
Commenter

Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.
Éphésiens 2.19

medal-1622523_640Le 2 mars 2015, Armando Curri, un jeune Albanais, remporta la médaille d’or nationale au concours du Meilleur Apprenti de France. Mais, pour recevoir cette distinction, l’annonce de la présidence du Sénat déclencha un tsunami émotionnel : « Ce jeune ne pouvait pas être accueilli au Sénat, car il était en situation irrégulière depuis 2014 ! » Finalement, après diverses réactions politico-médiatiques, il obtint du préfet de la Loire une autorisation provisoire de séjour. Avec cet aval, le président du Sénat accorda « une dérogation exceptionnelle particulièrement souhaitable sur le plan humain ».
Quel revirement de situation ! Le 4 mars, Armando recevait sa médaille dans les salons du Sénat. « Un rêve qui devient réalité », déclara-t-il à l’issue de la cérémonie.
L’évangile dit que tous les hommes sont étrangers à la cité de Dieu. Aucun n’est en règle face à sa justice. Mais, par la foi en Jésus-Christ remportant le prix de notre justification sur la croix, Dieu accueille celui qui croit. Autrefois en situation irrégulière, le croyant obtient sa régularisation.
Quel revirement de situation ! Quelle grâce ! Ne pourrait-on pas la qualifier de « dérogation exceptionnelle particulièrement souhaitable sur le plan éternel » ? Le rêve devient réalité : c’est la bonne nouvelle de l’évangile !

Dominique Moreau

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Éphésiens, chapitre 2, versets 1 à 18.

 

Categories: Choses de la vie, Grâce Tags:

Dormir sur un volcan

24/02/2017
Commenter

Il n’y a sous le ciel aucun autre nom (Jésus) donné parmi les humains par lequel nous devions être sauvés.
Actes 4.12

naples-1789517_640Si vous visitez Portici au pied du Vésuve, vous serez surpris par ces nuages de fumée qui s’élèvent le jour du cratère comme une vapeur blanche et épaisse. Et le soir, vous verrez comme des flammes éclatantes de lumière. Ses habitants y sont habitués et dorment paisiblement avec un voisin aussi dangereux. Ont-ils oublié Herculanum et Pompéi et leur terrible sort ? Pourtant il suffirait d’une seule journée pour qu’ils soient précipités dans l’éternité.
Tel est le monde aujourd’hui : un volcan prêt à se réveiller avec son cortège de malheurs. Si les gens de Pompéi ont été surpris dans leur sommeil, nous, nous sommes avertis par la Parole de Dieu que le jour du Seigneur viendra comme un voleur. Alors les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée.1 Puis viendra le jour du jugement et de la ruine des hommes impies1.
C’est ce qu’on appelle la fin du monde. Le texte continue : Mais Dieu use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous arrivent à la repentance1. Il n’est donc pas encore trop tard pour échapper au jugement éternel.
Aujourd’hui est un jour de salut et de grâce que Dieu offre à tous ceux qui croient en Jésus-Christ.

Albert Nouguier

1 Voir la lecture proposée

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre de Pierre, chapitre 3, versets 7 à 15.

 

Categories: Fin des temps, Grâce Tags:

Réponse en-Fantine

18/11/2016
Commenter

Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé : Jésus-Christ.
Jean 17.3

25816353222_31f2ee417e_mÀ l’aéroport, avant d’embarquer à destination de Tel-Aviv, la compagnie El-Al effectue des contrôles rigoureux pour la sécurité des passagers. On questionne chacun avant la douane.
Arrive le tour de Fantine (7 ans) : – Tu connais quelqu’un en Israël ?
Après une légère hésitation, elle répond : – Oui ! Le Seigneur !
– Hum… mais encore quelqu’un d’autre ?
– Oui ! Joseph et Marie !
Merveilleuse simplicité de la foi “en-Fantine” !
Sourire complice de la fonctionnaire : – C’est bien, nous on connaît aussi Abraham !
La connaissance de Jésus-Christ, venu marcher sur cette terre, est inséparable de ce pays chargé d’histoire, où les croyants du monde entier affluent pour découvrir les sites bibliques.
Il y a 2000 ans, la prophétie de Jérémie a commencé de s’accomplir : Personne n’enseignera plus son concitoyen, ni son frère en disant : Connais-le Seigneur ! Car, tous me connaîtront. Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux. Car je leur ferai grâce de leurs injustices.1
Pour connaître vraiment Dieu, il n’est pas nécessaire de faire des efforts surhumains pour chercher à s’améliorer. Ce serait comme tenter d’escalader le ciel ! Mais bien plutôt s’agit-il de croire au sacrifice unique du Christ-Jésus, l’envoyé de son Père. Jésus est le seul par qui Dieu veut nous faire grâce de toutes nos injustices.

Reynald Kuffer

1 Jérémie 31.33-34

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Philippiens, chapitre 3, versets 7 à 11.

 

Categories: Connaître Dieu, Grâce Tags: