Archive

Archives pour la catégorie ‘Fondement’

Revenir à la Bible

15/05/2017
Commenter

Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.
Marc 7.8

book-1209805_640Un des principes de la réforme protestante a été le « Sola Scriptura » : l’Écriture, seul fondement de la foi chrétienne1. Les réformateurs ne souhaitaient pas autre chose qu’un retour aux sources, à la Bible. Retour facilité par sa traduction dans la langue comprise par tous. À l’exemple de Jésus, pour eux la tradition ne devait jamais avoir la priorité, ni contredire la Parole de Dieu qui fait autorité.
Jésus accusait les religieux de son temps d’anéantir le commandement de Dieu par leurs traditions. Ils se disaient disciples de Moïse, mais ne respectaient pas l’essentiel de son message. Jésus n’apportait pas une religion nouvelle. Comme les prophètes, il dénonçait le non-respect de la parole de Dieu. C’est dans la continuité du message de l’Ancien Testament qu’il enseignait. Il démontrait que tout ce qui était écrit de lui dans la loi de Moïse, dans les prophètes et dans les Psaumes, s’accomplissait. Il utilisait souvent l’expression « N’avez-vous pas lu ? » pour introduire son enseignement.
Les critiques faites aux églises ont souvent concerné les observances traditionnelles ajoutées au fil des siècles et qui ont pris plus d’importance que le message de l’évangile. Le réveil de la foi commence toujours par une redécouverte des textes bibliques !
Jésus, personne n’a parlé comme lui. Pourquoi ne pas l’écouter en lisant la Bible ?

Francis Bailet

1 Romains 10.17

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 7, versets 1 à 13.

Categories: Bible, Fondement Tags:

Tenir ferme

07/11/2016
Commenter

Béni soit l’homme qui se confie dans l’Éternel […] dans l’année de la sécheresse, il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit.
Jérémie 17.7-8

moss-1597519_640Un jour où j’étais découragée, je suis allée me promener aux Ardoisières d’Angers.
Le site a été aménagé en parc public suite à la fermeture successive des puits de la mine. Seules quelques espèces d’arbres peu exigeantes s’y développent naturellement. Ce jour-là, j’ai aperçu des panneaux, qui racontaient la vie de ces arbres, et j’en ai été encouragée.
Sur les monticules de déchets d’ardoises, d’abord les bouleaux ont pris possession des lieux. À leur ombre, poussent des chênes tauzins et pédonculés. Leurs branches tortueuses et trapues témoignent du manque d’eau et du peu de terre lors de leur croissance. Ils ont mis beaucoup de temps pour pousser. Mais, malgré l’environnement hostile, ils restent verts et portent des fruits. Ces arbres donnent à ces lieux un charme particulier. Peu à peu, les buttes se couvrent de verdure, et les oiseaux s’invitent dans les branches…
Assurer une pérennité à nos actions et à notre service peut aussi prendre du temps. Dans une ambiance parfois hostile, il faut trouver la force, l’énergie, la volonté pour construire, persévérer, durer. Le résultat n’est pas toujours à la hauteur de nos espérances. Mais si nous basons notre vie sur le roc, nous tiendrons ferme même dans les moments difficiles.
Et le roc sur lequel fonder notre vie, c’est Jésus-Christ.

Danièle Delépine

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre aux Corinthiens, chapitre 3, versets 11 à 15.

 

Categories: Fondement Tags:

Créateur de l’Univers

05/09/2016
Commenter

Car, depuis la création du monde, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient dans ses œuvres quand on y réfléchit. Ils n’ont donc aucune excuse…
Romains 1.20

universe-1044105_640« Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. » Ce premier article du Credo1 traduit la conviction des chrétiens que Dieu est à l’origine de tout ce qui existe. Il est celui qui ordonne et embrasse tout, les réalités visibles comme les invisibles.
Saint Bonaventure (1217-1274) nous invite à le reconnaître : « Celui que tant de splendeurs créées n’illuminent pas est un aveugle. Celui que tant de cris n’éveillent pas est un sourd. Celui que toutes ces œuvres ne poussent pas à louer Dieu est un muet. Celui que tant de signes ne forcent pas à reconnaître le Premier Principe est un sot… » Combien en notre siècle sont tout aussi aveugles, sourds, muets et sots… !
L’apôtre Paul considère également cet aveuglement comme inexcusable : Car alors qu’ils connaissent Dieu, ils ont refusé de lui rendre l’honneur que l’on doit à Dieu et de lui exprimer leur reconnaissance. Ils se sont égarés dans des raisonnements absurdes…2 Paul en analyse la cause dans le refus délibéré de Dieu et dans le choix de préférer le mensonge à une vérité qui engage à une vie conséquente devant lui.
Que nous puissions proclamer avec conviction cet article du Credo et accorder à Dieu la place qui est la sienne !

Bernard Grebille

1 Résumé des articles fondamentaux de la foi           2 Romains 1.21

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 1, versets 18 à 32.

 

Categories: Créateur et création, Fondement Tags:

Rejet

23/04/2014
Commenter

Il est la pierre vivante que les hommes ont rejetée, mais que Dieu a choisie et à laquelle il attache une grande valeur. Approchez-vous donc de lui…
1 Pierre 2.4

Les contrôles de qualité sont impératifs dans l’industrie. Il est inacceptable de livrer à ses clients des produits défectueux, sous peine de perdre des marchés. Et laisser passer des défauts de fabrication conduit à des démarches coûteuses de reprise ou de remboursement, parfois même à des frais de justice.
La vigilance est donc une qualité essentielle des contrôleurs de produits finis. Mais elle ne doit pas les conduire pour autant à l’excès.
Jésus est comparé plusieurs fois à une pierre de construction que des bâtisseurs ont rejetée1. Pourtant il était absolument sans défaut et d’une grande valeur au regard de Dieu qui le destinait à être la pierre principale de tout l’édifice.
Les bâtisseurs – les religieux contemporains de Jésus – sont devenus solidaires pour condamner Jésus à une écrasante majorité.
Jésus, cette pierre de fondation sur laquelle les hommes n’ont pas voulu construire leur vie, Dieu l’a choisi pour être le fondement de l’Église.
Toutes les constructions ont besoin d’une base solide pour tenir debout. Alors, ne rejetons pas Jésus, pierre vivante et vivifiante. Recevons de lui notre salut éternel. Construisons toute notre vie fermement ancrée en lui.

Bernard Smagghe

1 Matthieu 21.42 ; Actes 4.10-12

_________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Pierre, chapitre 2, versets 4 à 8.

Categories: Fondement, Jésus Tags:

La raison et la foi

31/07/2013
Commenter

Les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient comme à l’œil, quand on les considère dans ses ouvrages.
Romains 1.20

On se méfie aujourd’hui de l’apologétique1. La foi en Dieu ne devrait rien à la raison. Ce n’était pas l’opinion de l’apôtre Paul. Bien sûr, la raison seule ne saurait nous conduire à l’expérience de la rencontre personnelle avec le Dieu rédempteur. Elle ne peut, pourtant, en être écartée. Dieu nous a créés capables de contempler, de “considérer” ses œuvres. Aussi a-t-il multiplié les preuves de son existence, de sa puissance et de sa sagesse. Il suffit d’ouvrir les yeux. « Dieu n’est pas déraison, même s’il est démesure », disait Kierkegaard. Sa démesure elle-même milite en faveur de la foi.
Sommes-nous en cela, en contradiction avec Pascal qui dit : « Voilà ce qu’est la foi : Dieu sensible au cœur, non à la raison. » ? Je ne pense pas. La raison peut nous ouvrir la porte de la foi2. Mais celle-ci, cessant d’être conviction pour devenir confiance, doit passer par l’adhésion du cœur, c’est-à-dire – si nous nous référons à la signification du mot chez les auteurs sacrés –, l’adhésion de tout l’être et, spécialement, de la volonté.
En effet, la foi qui sauve n’est pas la croyance, fût-elle solide conviction. C’est la démarche d’abandon total au Dieu d’amour, du passé qu’Il pardonne, du présent qu’Il transforme et de l’avenir qu’Il garantit.

Richard Doulière

1 défense de la foi           2 Actes 14.27

_______________
Lecture proposée : Psaume 19.

Categories: Foi, Fondement Tags: