Archive

Archives pour la catégorie ‘Faits divers’

Le voleur enrichit sa victime

08/06/2017
Commenter

Bien mal acquis ne profite jamais, seule une conduite juste préserve de la mort.
Proverbes 10.2

Cocasse histoire lue dans un quotidien : « Une Britannique a eu la surprise de voir son compte en banque grossir après le vol de sa carte de crédit. Son voleur l’avait utilisé pour parier sur des chevaux, mais il n’avait pas prévu que ses gains seraient, pour cette raison, automatiquement crédités sur le compte de la titulaire de la carte. Le voleur a été condamné à une mise à l’épreuve de douze mois. »
En cette circonstance, le proverbe ci-dessus est vraiment approprié.
Cet homme ne se doutait pas un seul instant que les choses allaient tourner comme ça. Imaginons un instant sa joie d’avoir gagné, puis son désenchantement en apprenant qu’il ne pouvait pas toucher ses gains en espèces. Puis lui seront venues la peur d’être pris et l’angoisse de comparaître devant un tribunal ! Tant de peine pour en arriver là !
Combien de fois nous sommes-nous retrouvés nous-mêmes dans une situation analogue. On pensait avoir gagné. Avoir gagné l’affection, un job, une compétition, l’attention ou la notoriété… finalement perdu(e) à cause d’une mauvaise attitude de départ.
Avant de nous lancer dans une quelconque entreprise, vérifions que notre état d’esprit est sain et… saint, pour ne pas risquer son échec. Vivons donc en cherchant avant tout à faire ce qui plaît à Dieu.

Bernard Delépine

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 12, versets 15 à 21.

 

Categories: Faits divers, Richesses Tags:

Qui est arrivé le premier ?

01/06/2017
Commenter

À votre avis, qui est le plus grand ? Celui qui est à table ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Eh bien, moi, au milieu de vous, je suis le serviteur…
Luc 22.27

En 1953, à peine revenus de la première ascension de l’Everest, Tensing Norgay et Edmund Hillary se retrouvent au centre d’une controverse. Est-ce le Néo-zélandais ou le Népalais qui a mis le premier le pied sur le toit du monde ?
C’était la 9ème expédition organisée par le très “british” Alpine Club. Près de 400 porteurs népalais avaient été engagés pour accompagner les alpinistes anglo-saxons.
Les vainqueurs, à juste titre, présentaient leur succès comme un travail d’équipe. Ils ne purent toutefois éviter les tentatives de récupération nationalistes !
Cette histoire nous renvoie aux disciples de Jésus, qui, en chemin vers Jérusalem, se disputaient pour savoir qui était le plus grand.1 Ceci, pendant que leur Maître marchait vers la plus grande des humiliations, celle de la croix !
Plusieurs fois, il a dû reprendre ses disciples, et leur enseigner que le plus grand est celui qui s’abaisse et qui sert !
Il en a montré l’exemple en donnant sa vie en rançon pour beaucoup.2
Il nous a ouvert le plus haut des sommets : le paradis, y introduisant en premier, non un de ses apôtres, mais un vil pécheur repenti !

Reynald Kuffer

1 Marc 9.33 à 37           2 Marc 10.45

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 23, versets 32 à 47.

Photo Credit: dant melys Flickr via Compfight cc

Categories: Faits divers, Vanité humaine Tags:

Passagers appelés à la rescousse

06/08/2016
Commenter

Portez les fardeaux les uns des autres.
Galates 6.2

access-933130_640Le 6 août 2014, en descendant de la rame, un voyageur s’est coincé la jambe entre le marchepied du train et le quai d’une gare de Perth (Australie). Grâce à l’effort conjoint du personnel et des passagers, qui ont uni leurs forces pour soulever légèrement le wagon incriminé, le malheureux a pu être libéré.
Les images de cet accident, capturées par les caméras de la station, ont fait le tour du monde et m’ont réjoui. Lorsque les humains peuvent ainsi être solidaires au sein de leurs épreuves, ils accomplissent, sans en être forcément conscients, la loi du Christ, c’est-à-dire la loi enseignée par le Christ, le commandement nouveau de l’amour1.
Dans une société au sein de laquelle l’individualisme et l’indifférence semblent devenir la norme, de tels incidents permettent de souligner qu’aucun humain n’est totalement indépendant et que personne ne peut se passer de l’aide d’autrui. L’Évangile va même plus loin, en décrétant que personne ne devrait s’estimer dispensé d’aider les autres ! Cette forme de “loi morale” n’est jamais présentée dans la Bible comme un joug asservissant, mais, bien au contraire, comme une manière de refléter l’amour et l’attention de Dieu pour chacun d’entre nous.
À qui pourrais-je, aujourd’hui, manifester cette bienveillance ?

Guy Gentizon

1 Jean 13.34

__________________
Lecture proposée : Livre des Actes des Apôtres, chapitre 20, versets 32 à 35.

 

Categories: Faits divers, Relations Tags:

Le facteur ne sonnait jamais

01/05/2016
Commenter

Celui qui néglige sa besogne et celui qui la gâche sont de la même famille.
Proverbes 18.9

15786845562_66d8e5e454_mUn postier a été renvoyé par la Royal Mail après la découverte à son domicile de 130 000 articles non délivrés à leurs destinataires. L’homme travaillait dans un centre de tri en Angleterre. Des inspecteurs des postes britanniques ont récupéré les 17 000 lettres et colis, ainsi que 116 000 publications diverses pour les acheminer vers leurs destinataires avec un mot d’excuse, a déclaré une porte-parole de Royal Mail.
Qu’a gagné ce postier ? À coup sûr le licenciement, probablement un passage devant la justice, sans compter la honte devant sa famille et ses amis pour ne pas avoir fait son travail correctement.
Qu’en est-il de notre conscience professionnelle ? Sommes-nous une personne de confiance ? Le travail que l’on nous confie est-il fait scrupuleusement ?
La lecture proposée nous met en garde contre la négligence, le laisser-aller et la paresse. Le travail est aussi un don de Dieu. Même si votre emploi n’est pas ce que vous auriez souhaité, il peut être source d’épanouissement selon l’état d’esprit avec lequel vous le faites. Et il procure de quoi vivre dans la dignité.

Bernard Delépine

__________________
Lecture proposée : Livre des Proverbes, chapitre 24, versets 30 à 34.

Photo Credit: rebeccadru via Compfight cc

Categories: Faits divers, Travail Tags:

Deux clous vieux de 2000 ans !

12/04/2015
Commenter

Ainsi, au lieu d’adorer le Dieu immortel et glorieux, ils adorent des idoles…
Romains 1.23

La presse rapportait ceci : « Deux clous romains datant de 2 000 ans, retrouvés dans la tombe d’un grand-prêtre juif devant qui Jésus a comparu, pourraient être liés à la crucifixion du Christ, affirme un documentariste israélien… »
Dans notre région, la Bretagne, il y aurait un morceau de “la vraie croix” ; la quête du Graal et du “Saint Suaire” sont encore en vogue.
Je me suis souvent demandé pourquoi une telle surenchère de démarches improuvables et surtout inutiles.
Il se trouve que l’homme est religieux au plus profond de lui-même. Notre lecture nous apprend qu’à peine Moïse est-il resté un peu trop longtemps sur la montagne, que déjà les Hébreux ont oublié l’Éternel qui les avait délivrés de l’esclavage. Et aussitôt ils se font un dieu, une idole métallique, incapable de sentiments et de relations.
Les hommes religieux se fabriquent leur propre religion, avec leurs pratiques religieuses et leurs obligations rituelles, afin de se satisfaire.
C’est à Jésus seul qu’il faut s’attacher ! L’aimer lui seul, puis marcher à sa suite comme de vrais disciples. Car il a dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père (le Créateur de toute chose), que par moi1.

Bernard Delépine

1 Jean 14.6

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Exode, chapitre 32, versets 3 à 6.

Categories: Faits divers, Religion Tags: