Archive

Archives pour la catégorie ‘Écoute’

Comment ça marche ?

16/07/2017
Commenter

Moïse dit : « Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consumait point. »
Exode 3.2

Il y a des personnes qui ont, dès leur enfance, un esprit curieux. Dès qu’elles ont un nouveau jouet, il faut qu’elles démontent pour voir comment le mécanisme fait avancer la voiture ou savoir ce qui produit de la musique. Et dans bien des cas, le jouet devient inutilisable au grand désarroi du petit chercheur.
Dieu avait choisi de se révéler à Moïse d’une manière toute particulière, au travers d’un buisson qui brûle sans se consumer. La première réaction de Moïse fut de vouloir se détourner pour connaître pourquoi il en était ainsi. Si Moïse avait vécu de nos jours se serait-il abonné au magazine “Comment ça marche ?” ? Toutefois, Dieu ne désirait pas rencontrer Moïse pour lui faire une démonstration d’ordre physique ou scientifique…
Dieu avait un message de la plus haute importance à lui délivrer : aller vers le pharaon et faire sortir d’Égypte le peuple de Dieu, les enfants d’Israël.
Aujourd’hui, Dieu parle-t-il encore au travers de manifestations extraordinaires ? Pourquoi pas ! Certes pas nécessairement. Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde1.
Quelle que soit la manière par laquelle il plaît à Dieu de s’adresser à vous, plutôt que de chercher à expliquer l’évènement, mettez-vous simplement à son écoute, car c’est ce qu’il a à vous dire qui est important !

Jack Mouyon

1 Job 33.14

__________________
Lecture proposée : Psaume 32, versets 8 à 11.

 

Categories: Écoute, Parole de Dieu Tags:

Au volant de la vie

17/06/2017
Commenter

C’est l’Éternel qui dirige les pas de l’homme, mais l’homme peut-il comprendre sa voie ?
Proverbes 20.24

Lorsque nous partions en vacances pour un long trajet en voiture, mes frères se disputaient les places latérales à l’arrière. Mais pour l’enfant que j’étais, pas de soucis : j’affectionnais la place centrale. Je pouvais voir l’avant de la route, et en tenant un volant imaginaire, j’avais l’illusion de conduire ! C’était un jeu amusant. Mais au fond de moi, je savais bien que c’était mon père qui dirigeait le véhicule…
L’homme désire être au centre. Il aime se mettre en avant. Il veut maîtriser tous ses projets. Il planifie son itinéraire et, très souvent, il pense conduire sa vie… Pourtant il n’occupe pas le siège avant du conducteur ! Un jour ou l’autre, nous réalisons que c’est Dieu qui dirige nos pas et que nous sommes à ses yeux comme des enfants qui tiennent un volant imaginaire. Tôt ou tard, les circonstances, les imprévus, les échecs nous le rappellent…
Assurément, l’humilité est le commencement de l’intelligence. Et l’intelligence se manifeste par le respect et l’écoute de Dieu, dit la Bible¹. Pour un homme avisé, la « bonne conduite » à tenir est d’accepter humblement de dépendre de Dieu, de lui céder le volant de sa vie…

Dominique Moreau

1 Proverbes 1.7

__________________
Lecture proposée : Psaume 119, versets 96 à 105.

 

Categories: Écoute, Vanité humaine Tags:

Dieu parle

05/06/2017
Commenter

Et pourtant, Dieu nous parle, tantôt d’une manière et puis tantôt d’une autre.
Job 33.14

Nous lisons dans la lettre aux Hébreux : Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils.1 C’est vrai, nous trouvons dans l’Ancien Testament plus de 400 fois l’expression « Ainsi parle l’Éternel » ; et dans les évangiles, nous lisons plus de 70 fois cette expression de Jésus : « Je vous le dis en vérité ».
Dieu n’a pas cessé de parler aux hommes, et par Jésus-Christ, il continue de le faire. Nous pourrions envier ceux qui ont pu l’entendre directement, face à face. Mais, en lisant la Bible, nous “l’entendons” toujours ! À travers elle, Dieu nous parle !
Principalement, il nous dit de nous repentir de nos fautes et de placer notre confiance en son Fils comme Sauveur. C’est pourquoi l’auteur de cette lettre aux Hébreux prévient solennellement : Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle2
Il précise d’ajouter foi à cette parole, sinon elle ne nous servira de rien3. Jésus est la “parole” de Dieu que nous devons recevoir, comprendre et accepter. Aux cœurs ouverts, il parle.

Dominique Moreau

1 Hébreux 1.1           2 Hébreux 12.25           3 Hébreux 4.2

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 2, versets 1 à 4.

 

Categories: Écoute, Parole de Dieu Tags:

Religion ou Rébellion ?

21/02/2017
Commenter

Dieu dit : J’ai étendu ma main tout le jour vers un peuple rebelle…
Ésaïe 65.2

17-02-21-religion-ou-rebellion-pacoVous connaissez peut-être ces statues de trois singes dont chacun, de ses mains, se bouche qui son oreille, qui son œil, qui sa bouche ! Ils m’apparaissent comme les symboles de la “religion de la rébellion” :
– On ne veut pas écouter la Parole de Dieu. Le rebelle n’écoute que lui-même : ni Dieu ni maître
– On ne veut pas voir que la création est signée par un Créateur ! Le rebelle préfère ne pas y croire.
– On ne veut pas parler d’une possibilité de Dieu. Le sujet est devenu tabou : « Chut ! l’univers n’a pas d’horloger… » Ah, si le rebelle pouvait prier !
Car Dieu écoute ! Dieu attend que le rebelle revienne à lui ! Il communique avec nous par la Bible, qui nous révèle Jésus, son Fils.
Dieu peut faire d’un rebelle un de ses serviteurs ! Sourd aux péchés, aveugle à la vanité de ce monde et muet quand on se moque de lui. Devenons de vrais rebelles, désobéissants à Satan et dévoués à notre Sauveur et Maître ! Tournons le dos au conformisme de la religion de la rébellion et cultivons la vraie « rebelle-attitude » !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Exode, chapitre 34, versets 5 à 10.

 

Categories: Écoute, Religion Tags:

Trop occupé pour écouter ?

04/02/2017
Commenter

Celui qui écoute ce que je dis, et qui place sa confiance dans le Père qui m’a envoyé, possède dès à présent la vie éternelle.
Jean 5.24

sunrise-670234_640Par ce bel après-midi ensoleillé de février, je suis sortie me promener dans des rues calmes et arborées. La neige scintillante fond silencieusement au soleil, et j’entends les oiseaux chanter. J’aime écouter les petits bruits de la nature, loin du vacarme de la ville ou des grands axes. Cela me fait un grand bien. En effet, je suis souvent trop occupée pour pouvoir faire silence et entendre des sons bienfaisants. Même en dehors du travail, les actualités, les mails et autres messages déferlent dès que j’ouvre l’ordinateur. Des questions demandant des réponses urgentes me préoccupent. Dans les rues de la ville, des bruits de moteur, de klaxons, des cris, des drôles de musiques vous accompagnent…
N’est-ce pas trop souvent le cas pour chacun ? On n’est jamais seul ! On ne peut plus faire silence. Le calme devient même angoissant pour certains. Dans ce contexte, est-il encore possible d’écouter Dieu ?
Essayez de vous soustraire à ce vacarme constant pour faire silence devant Lui, priez-le et entendez le message d’amour important qu’il veut vous transmettre. Ce message se trouve dans la Bible, l’évangile de Jean plus précisément. Lisez-le, même à haute voix afin de l’écouter, de faire confiance à Dieu pour connaître son pardon et la vie éternelle !

Martine Fleck

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 5, versets 24 à 30.

 

Categories: Écoute, Vie sociale Tags: