Archive

Archives pour la catégorie ‘Créateur et création’

Tohu-bohu

26/06/2017
Commenter

Or, la terre était alors informe et vide. Les ténèbres couvraient l’abîme…
Genèse 1.2

La terre était “tohu-bohu”. On trouve ces termes hébreux dans les tout premiers versets de la Bible. D’après nos dictionnaires, cette expression traduit une situation de confusion, de grand désordre, de tumulte bruyant… En hébreu “tohu” signifie étonnement ou stupéfaction, et “bohu” signifie vide et solitude. Ainsi “tohu-bohu” décrit le chaos initial, l’état dans lequel se trouvait la terre avant que Dieu intervienne et par son action créatrice la rende habitable et habitée.
La Bible exclut les anciennes représentations mythologiques qui faisaient intervenir une foule de divinités pour expliquer l’origine du monde. Au contraire, elle affirme qu’au commencement de toute chose il y a l’acte créateur d’un Dieu unique et transcendant. Du chaos initial et des ténèbres, Dieu fera surgir la lumière, source de toute vie.
Qu’en est-il de la situation de notre cœur ? Peut-être avons-nous l’impression que c’est le tohu-bohu qui y règne… Sentiments de confusion, de doute, sensation de vide, d’obscurité… Dieu, dans son amour manifesté en Jésus-Christ, veut chasser le tohu-bohu et les ténèbres pour y faire régner par son Esprit sa paix et sa lumière. Le même Dieu qui, un jour, a dit : Que la lumière brille du sein des ténèbres, a lui-même brillé dans notre cœur pour y faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu qui rayonne du visage de Jésus-Christ.1

Bernard Grebille

1 2 Corinthiens 4.6

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 8, versets 6 à 11.

 

Categories: Créateur et création Tags:

La puissance de Dieu

05/05/2017
Commenter

Écoutez donc la voix de Dieu qui tonne : le roulement qui sort de sa bouche.
Job 37.2

family-436831_640Ce petit garçon arrive à l’école, la main dans celle de son père, un brillant champion de boxe à la musculature impressionnante. Un camarade lui pose la question : « Tu n’as pas peur qu’il te fasse du mal ? » L’enfant répond : « Pourquoi devrais-je avoir peur de lui, c’est mon père ! Et je sais qu’il m’aime ! »
Lorsque j’étais petite, j’avais peur des orages tant le grondement du tonnerre me terrifiait. Je me bouchais les oreilles pour ne pas l’entendre…
Maintenant, je n’ai plus ce genre de peurs, car je sais que Dieu est plus fort que les orages et que c’est lui qui régit toutes les lois de l’univers. Je crains Dieu pour sa grandeur et sa puissance, mais je ne le fuis pas : il est mon Père plein d’amour et de compassion. Je le connais maintenant comme mon rocher protecteur et mon puissant Sauveur… Avec le roi David, je peux dire que « Sa voix résonne avec puissance et avec majesté… » Et je ne me bouche plus les oreilles !
Connaissez-vous ce Dieu tout-puissant comme votre Sauveur et Maître ? Ou fuyez-vous devant sa sainteté par peur de sa colère ? Reconnaissez-le tel que la Bible nous le décrit et découvrez la grandeur de son pardon et de son amour pour vous… Il est vraiment puissant, certes, mais plein de compassion pour celui qui vient humblement à lui !

Martine Fleck

__________________
Lecture proposée : Psaume 29.

 

Commencement

18/03/2017
Commenter

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. Or la terre était informe et vide.
Genèse 1.1

fire-562851_640Dieu et la science ont trop souvent été considérés comme deux systèmes en constante opposition, source de titres très vendeurs pour la presse scientifique. Chacun connaît au moins deux noms célèbres : Galilée et Darwin.
Le savant Galilée, qui disait contre l’idée en place que la terre tourne, fut forcé de se taire par les autorités religieuses de l’époque. Le naturaliste Charles Darwin, qui proposa la première théorie de l’évolution, provoqua un grand émoi dans les milieux chrétiens.
Pourtant, la Bible et la science s’accordent sur un point : l’univers matériel a eu un commencement. En 1927, le prêtre catholique belge Georges Lemaître a avancé la théorie de l’expansion de l’univers. Deux ans plus tard, en 1929, Edwin Hubble a mesuré plus précisément que les galaxies s’éloignent les unes des autres à une vitesse proportionnelle à leur distance. Imaginez un feu d’artifice quand ça part dans tous les sens à partir d’un point, ou quand un ballon de baudruche éclate. Toutes les galaxies s’éloignent les unes des autres comme si elles nous fuyaient. Elles doivent donc avoir été un jour en un même point de départ. D’où la théorie du Big Bang pour décrire l’origine de l’univers. Mais cette théorie n’élimine pas l’acte de création nécessaire à sa formation.
La science n’explique pas tout : qu’y avait-il avant le Big Bang ? « Au commencement, Dieu », répond la Bible.

Joseph Paladino

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 11, versets 1 à 3.

 

Categories: Créateur et création, Science Tags:

Dieu est artiste

06/03/2017
Commenter

Que ma bouche soit remplie de ta louange, de ta splendeur tout le jour !
Psaume 71.8

red-rose-320868_640Dans une des nouvelles de Conan Doyle, le détective Sherlock Holmes, fasciné par la vue d’une rose, la prend délicatement en main et s’exclame : « Les fleurs sont la meilleure preuve que nous avons de la bonté divine. Tout le reste, la force qui est en nous aussi bien que la nourriture que nous mangeons, est indispensable à notre existence même. Mais cette rose, c’est du luxe ! Son parfum et sa couleur, nous pourrions nous passer d’eux.
Ils ne sont que pour embellir notre vie. Tout le superflu nous est donné par gentillesse et, je le répète, les fleurs nous sont une bonne raison d’espérer. »1
Dieu a voulu le monde beau, un chef-d’œuvre artistique. Un hasard aveugle y aurait-il songé ? Et aurait-il pu l’accomplir ?
Quand nous réalisons la perfection de la création, son immensité, nous nous rendons compte de notre propre petitesse, et nous nous humilions devant Dieu… Cherchons-nous à mieux connaître le Créateur, infiniment plus grand que ses œuvres ? Alors, il nous donnera de découvrir une beauté encore plus grande, en fait la meilleure preuve de la bonté de Dieu : celle de son pardon offert par Jésus-Christ !
Claude Schneider
(in La foi : illusion ou bonheur véritable ?)

1 Arthur Conan Doyle, Le Traité Naval, 1893

__________________
Lecture proposée : Psaume 104, versets 10 à 30.

 

Categories: Créateur et création Tags:

Magnifique création

08/02/2017
Commenter

Éternel, notre Seigneur, que ta gloire est admirable sur la terre tout entière !
Psaume 8.2

earth-care-1889652_640Les mêmes paroles encadrent ce psaume : Éternel, notre Seigneur, que ta gloire est admirable sur la terre tout entière. Car il s’agit ici de rendre gloire à l’Eternel et non à sa créature.
La seule importance que peut avoir l’homme est celle qu’il reçoit de Dieu. Aussi doit-il assumer sa place de gérant de la création en la respectant, fonction qui lui a été donnée par Dieu. Nous sommes des gestionnaires et non des exploitants.
J’écris ces lignes alors que la nature éclate de mille couleurs d’automne.
N’oublions pas que Dieu a fait de nous des locataires de la Terre. Il nous a chargés de la cultiver et de la préserver. Or le péché, c’est-à-dire notre choix de vivre à notre guise, a produit la soif de posséder et l’exploitation de la Terre et de ses occupants. Au point où l’apôtre Paul dira que la Terre soupire après sa délivrance de l’état où l’a réduite le péché des hommes1.
Croire en Dieu ne peut se ramener à adorer Dieu pour sa belle création. Le croyant est appelé à la gérer et donc à manifester sa solidarité avec elle et les autres êtres vivants. Cela ne peut se limiter à de belles paroles, mais implique une vie qui la concrétise en actes et choix journaliers.
La Parole de Dieu nous encourage donc à vivre des valeurs basées sur la protection et non sur la prédation, sur le partage et la solidarité plutôt que sur l’accumulation et le seul intérêt personnel.
C’est aussi cela croire en Dieu !

François-Jean Martin

1 Romains 8.22

__________________
Lecture proposée : Psaume 8.

 

Categories: Créateur et création Tags: