Archive

Archives pour la catégorie ‘Conversion’

Rencontre avec le Dieu inconnu

02/05/2017
Commenter

Ce que vous révérez ainsi sans le connaître, je viens vous l’annoncer.
Actes 17.23

myanmar-1697732_640Adoniram Judson, le premier missionnaire chrétien en Birmanie, accosta avec son bateau près d’un village. Il vit une femme, s’approcha d’elle, lui tendit la main et lui demanda : « Comment allez-vous » Au même instant, il fut rappelé à bord, quitta la femme avec un souhait de bénédiction et repartit en oubliant bien vite cette rencontre.
Mais cette femme ne l’a pas oubliée. Jamais encore, elle n’avait été abordée si poliment. Bien qu’elle fût une princesse, elle était traitée comme une esclave. « J’ai vu un fils de Dieu, dit-elle par la suite. Depuis mon enfance, j’ai servi les idoles, mais elles n’ont jamais empêché mon mari de me battre. Cet homme m’a parlé aimablement et m’a donné la main. Son Dieu doit être le seul vrai Dieu. Je ne veux plus jamais adorer mes idoles.»
Le même soir, elle commença à prier le Dieu inconnu de l’étranger : « Seigneur Dieu, dit-elle, toi qui es au ciel, sur la terre, dans les montagnes, au nord et au sud, à l’est et à l’ouest, aie pitié de moi ! Montre-moi ta gloire afin que je puisse connaître qui tu es ».
Pendant cinq ans, elle priait ainsi. Alors un missionnaire chrétien vint dans sa région. Elle entendit l’Évangile et se convertit aussitôt. Depuis lors, elle a témoigné de sa foi à beaucoup de compatriotes. Plusieurs sont devenus chrétiens à leur tour et, par son témoignage, plusieurs Églises sont nées.

Alfred Kuen

__________________
Lecture proposée : Livre des Proverbes, chapitre 3, versets 5 à 8.

 

Categories: Conversion, Témoignage Tags:

Le boom des renaissances

21/04/2017
Commenter

Jésus dit : Il vous faut tous naître de nouveau.
Jean 3.7

17 04 21 Le boom des renaissancesVu dans un magazine cette pub pour une cure thermale : « Après le boom des naissances, le boom des renaissances ! » Sept curistes bien dans leur maillot de bain font de l’aquagym, selon le principe : « On ne peut pas garder sa jeunesse à vie, mais aujourd’hui, on peut l’entretenir. »
Les seniors peuvent prolonger leur vie de quelques années en vivant sainement. Cependant, nous ne sommes pas égaux devant la maladie. Oui, nous pouvons vraiment agir sur notre santé, mais tout n’est pas entre nos mains.
Là où nous sommes égaux, c’est devant Dieu :
Dieu nous déclare tous morts dans nos péchés. Jésus-Christ est venu pour nous tous, que nous soyons baby-boomers (nés après-guerre) ou nés dans le nouveau millénaire.
Pour être sauvé des effets dévastateurs du péché, nul besoin de cure de jouvence. Jésus nous assure qu’il nous faut naître de nouveau, donc recevoir de sa part un cœur nouveau, pour une vie nouvelle.
Je souhaite à notre vieille Europe un boom des nouvelles naissances !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 3, versets 1 à 8 et 16.

 

Categories: Conversion, Vie nouvelle Tags:

Un colporteur de Bonne Nouvelle

10/03/2017
Commenter

Un Éthiopien, venu à Jérusalem pour adorer, s’en retournait, assis sur son char, en lisant à haute voix le prophète Ésaïe. L’Esprit dit à Philippe : Avance et rejoins ce char.
Actes 8.27-29

bible-2026336_640Yves Omnès était un petit fermier breton. Connaissant parfaitement les petits chemins bretons non cartographiés à l’époque, il fut embauché comme cocher par le pasteur missionnaire John Jenkins en 1841. Comme cet Éthiopien de la Bible, c’est assis sur un char à banc qu’Yves Omnès entendit l’Évangile. Au fil des voyages il se tourna progressivement vers le Christ, puis se fit baptiser par immersion totale comme l’Éthiopien. Il devint colporteur et ensemença les campagnes bretonnes d’Évangiles et de livres chrétiens.
Ne croyez pas qu’il le fit par intérêt financier ou évolution sociale. Ses compatriotes l’accueillaient bien souvent par des injures et même par des coups. La tolérance n’était pas à la mode ! Mais Yves Omnès ne leur en tenait pas grief, il continua pendant 45 ans à annoncer l’Évangile qui lui avait apporté la paix.
Dans ses vieux jours, il aimait à raconter qu’il avait d’abord montré les chemins du pays breton au missionnaire, et que celui-ci lui avait fait découvrir le chemin du ciel. Même les chemins bretons ont des bretelles qui mènent sur la route du ciel.
Jésus est le seul chemin qui mène au Père. L’avez-vous rencontré ?

Alain Monclair

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 8, versets 26 à 40.

 

Categories: Conversion, Évangile Tags:

Repensez votre vie

29/12/2016
Commenter

Jean disait : Le temps est accompli. Le règne de Dieu est proche. Changez et croyez à la Bonne Nouvelle.
Marc 1.15

change-948024_640Le premier message de Jésus et de Jean-Baptiste était « Changez ! » Changez d’attitude, de point de vue, de valeurs, d’objectifs, de préoccupations. Jusqu’ici vous avez vécu en étant centré sur vous, vos préoccupations, vos projets, vos ambitions, vos espoirs. Vous au centre. Toujours.
C’est exactement ce que Dieu appelle le péché. Parce qu’il est votre créateur, qu’il vous aime et vous connaît comme personne, c’est lui qui devrait être au centre de votre vie et de vos préoccupations.
Quelle place avez-vous accordée à Dieu dans votre vie jusqu’à présent ? Quelles relations avez-vous avec votre créateur ? Pour quoi vivez-vous ? Quel est le sens de votre vie ?
Reconsidérez Dieu. Faites-vous une nouvelle opinion de lui. Pour cela, lisez, relisez, l’Évangile. Il raconte la vie et l’enseignement du Christ. Celui-ci a transmis tout ce que chacun a besoin de savoir sur Dieu pour le connaître : son amour, sa patience, sa compassion, sa bonté, son pardon…
La vie de Jésus-Christ témoigne si fort de Dieu que le Christ a dit : « Celui qui m’a vu a vu le père ! »1 Vous pouvez donc découvrir Dieu à travers le Christ. Et puis Dieu se révèle à celui qui le cherche. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvrira à celui qui frappe.2

Alain Stamp

1 Jean 14.9           2 Luc 11.10

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 3, versets 2 à 14.

 

Categories: Conversion, Sens de la vie Tags:

L’oxygène est indispensable

04/11/2016
Commenter

Dieu donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.
Actes des Apôtres 17.25

diver-23823_640Les enfants ont souvent une logique déconcertante. Un père s’évertuait à expliquer à son fils de dix ans la composition chimique de l’air.
– L’oxygène, vois-tu, est indispensable à la vie. Il a été découvert il y a deux siècles.
– Mais, Papa, comment est-ce qu’on vivait alors avant ?
Fort heureusement, pendant des millénaires, les humains ont bénéficié des bienfaits de ce gaz indispensable qu’est l’oxygène, sans même en connaître l’existence ni les qualités. Dieu, le Créateur, a donné aux êtres vivants, au monde animal comme au monde végétal, cet élément vital indispensable : l’air que nous respirons, dans la composition duquel se trouve l’oxygène.
Il a donné à tous la vie, la respiration et toutes choses. C’est Paul, l’apôtre, qui le proclame dans un discours fameux à Athènes. Il précise même que Dieu a voulu que tous les hommes cherchent à le connaître, en tâtonnant : Il n’est pas loin de chacun de nous, car en lui, nous avons la vie, le mouvement et l’être.
Si l’oxygène est un des éléments de l’air dont nous ne saurions nous passer, il est tout aussi vrai que nous ne pouvons pas nous passer de Dieu lui-même. Cette constatation doit nous conduire plus loin : Dieu annonce maintenant à tous les hommes en tous lieux qu’ils ont à se repentir… C’est un ordre maintes fois répété dans la Bible : « Repentez-vous ! »

Lucien Clerc

__________________
Lecture proposée : Actes des apôtres, chapitre 12, versets 16 à 31.

 

Categories: Conversion, Engagement Tags: