Archive

Archives pour la catégorie ‘Chrétien’

Courage !

19/06/2017
Commenter

Que la paix soit avec toi, courage, courage !
Daniel 10.19

17 06 19 Courage pacoWaterloo : le nom évoque pour moi la défaite cuisante qui a précipité la chute de Napoléon. Dans le métro londonien, je suis assis près de la fenêtre. Le convoi vient de quitter la station de Waterloo. Un immeuble victorien m’intrigue : sur le mur de briques, peints en grandes lettres délavées deux mots : Take COURAGE !
Waterloo, nom d’une victoire pour les Anglais est pour les Français celui d’une défaite… Nous connaissons tous des défaites qui nous « -couragent », des Waterloo perso. Que faire alors ?
Dans ce métro, deux banquettes plus loin, une Antillaise ne se cache pas de lire la Bible. À l’évidence, c’est là que cette femme puise son courage. Sur le mont Golgotha, son Sauveur a été crucifié, lui le seul Juste. Quelle défaite ! Cependant, pour elle et pour moi, c’est LA victoire du Christ sur le péché et la mort. Même sans “station Golgotha” pour la commémorer…
Nous sympathisons, et nous nous « en-courageons » mutuellement. En attendant de nous revoir un jour à la céleste… “Victoria Station” !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 12, versets 1 à 3.

 

Categories: Choses de la vie, Chrétien Tags:

Pentecôte

04/06/2017
Commenter

Puisque vous êtes bien ses fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils qui crie : Abba, c’est-à-dire « Père ».
Galates 4.6

Nous étions assis sous le toit en feuilles de bananiers de la chapelle, en plein milieu de la forêt équatoriale, à quelques kilomètres de Bangui. Je ne connaissais pas ces chrétiens qui nous accueillaient dans leur village de huttes. Mais ils avaient tenu à nous chanter quelques cantiques en swahili. Leurs belles voix montaient vers le ciel en un vibrant et émouvant hommage à Dieu.
Mais nous saisissions qu’un même Esprit animait leurs cœurs et le mien, malgré tout ce qui nous différenciait, par la foi en un même Dieu et père, par Jésus-Christ.
La Pentecôte chrétienne est célébrée en souvenir du jour où Dieu a envoyé le Saint-Esprit promis sur les disciples de Jésus. Par la puissance du Saint-Esprit, ils parlèrent des choses que Dieu avait accomplies. Des personnes, venues à Jérusalem de divers pays pour la fête juive des Semaines, accoururent. Et chacun les entendait dans sa propre langue. Miracle qui toucha leurs cœurs.
Alors l’apôtre Pierre expliqua que ces signes étaient l’accomplissement de la promesse des prophètes et de Jésus. Et dit-il, la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin…1 Cette promesse reste valable aujourd’hui pour qui se repent de ses péchés et change de vie par la foi en Jésus-Christ. Le Saint-Esprit est donné alors au croyant et fait de lui, qu’il soit noir ou blanc, un fils du Dieu vivant.

Albert Lentz

1 Actes des Apôtres 2.39

__________________
Lecture proposée : Livre des Actes des Apôtres, chapitre 2, versets 1 à 13 et 37 à 40.

 

Categories: Chrétien, Saint-Esprit Tags:

Dieu Jésus-Christ

14/10/2016
Commenter

Au commencement était celui qui est la Parole de Dieu. Il était avec Dieu, il était lui-même Dieu.
Jean 1.1

30104317256_962fda9c88_mOctobre 2005. Dans l’enceinte de la prison de Mégiddo en Galilée, des fouilles réalisées avec le concours des détenus ont mis à jour une salle de prière chrétienne située au sein d’une résidence de la sixième légion romaine appelée « Ferrata ». Cette salle de 20 x 30 m, datée environ des années 210 à 230, comportait un autel central où était commémorée la Cène, le repas institué par Jésus le soir avant sa crucifixion. Elle était ornée de parements en mosaïque de part et d’autre de cet autel avec notamment une inscription en grec : « Akeptous Théophile a offert la table à Dieu Jésus-Christ en guise de mémorial ». Ainsi dès l’an 210, bien avant la légalisation du christianisme par l’empereur Constantin en 313, et malgré les persécutions, des soldats chrétiens se réunissaient pour faire mémoire de la Passion du Christ dans un local spécialement aménagé à cet effet au sein même de leur campement.
Ces chrétiens proclamaient la divinité de Jésus, et ce bien avant le concile de Nicée qui a défini le premier Crédo en l’an 325. L’affirmation de la divinité de Jésus est dès l’origine le fondement de la foi chrétienne. Ces chrétiens prenaient la Cène en mémoire de sa mort en croix et de sa résurrection.
C’est parce qu’il est pleinement Dieu et pleinement homme que Jésus-Christ peut nous sauver. Il (le Christ) est Dieu au-dessus de tout ; qu’il soit béni pour toujours. Amen !1
Partagez-vous cette conviction ?

Bernard Grebille

1 Romains 9.5

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 1, versets 1 à 4.

Photo Credit: simpsongls Flickr via Compfight cc

Categories: Chrétien, Jésus Tags:

La vraie grandeur

03/06/2016
Commenter

Mais grandissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. À lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen !
2 Pierre 3.18

success-933215_640Le pasteur écossais Andrew Bonar savait quand un chrétien était en train de grandir. « En proportion avec sa croissance dans la grâce, il exalte plus son Maître, parle moins de lui-même, devient plus petit à ses propres yeux jusqu’à ce que le Seigneur lui-même l’élève. »
La plupart des conflits naissent du désir d’être le plus grand. Mais Jésus dit à ses disciples : Qu’il n’en soit pas ainsi parmi vous. Au contraire : si quelqu’un veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur.1
Une telle vision de la vie n’est-elle pas dangereuse ? N’est-ce pas inviter les autres à abuser de nous ? Peut-être, mais c’est le principe que Jésus a adopté pour lui-même. De même le Fils de l’homme n’est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui-même et donner sa vie en rançon pour beaucoup.2 La vraie grandeur, c’est celle qui anime Jésus. Il nous apprend que ce n’est pas en dominant que nous pouvons aider notre prochain, mais en le servant. Lorsque Jean-Baptiste rencontra Jésus il s’écria : Il faut qu’il grandisse et que moi, je diminue.3 La vraie grandeur d’un homme se reçoit aux pieds de Jésus et se développe en se nourrissant de sa grâce.

Alain Monclair

1 Matthieu 20.26           2 Matthieu 20.28           3 Jean 3.30

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 20, versets 20 à 28.

 

Categories: Chrétien, L'homme Tags:

Ses dernières paroles

23/05/2016
Commenter

L’Éternel a donné, l’Éternel a repris, que le nom de l’Éternel soit loué !
Job 1.21

Un professeur de chirurgie était sur le point d’opérer un jeune agriculteur d’un cancer de la langue. Quelques étudiants entouraient la table d’opération pendant les derniers préparatifs. Le praticien avertit le malade que, dans le meilleur des cas, il devait s’attendre à perdre la parole après cette opération.
– Si vous avez encore un souhait ou quoi que ce soit à exprimer à haute voix, faites-le maintenant, lui suggéra-t-il. Et dites-vous bien que ce sont les derniers mots que vous allez prononcer. Quand vous vous réveillerez, après l’intervention, vous serez muet.
cross-1177327_640Tous attendaient avec curiosité le dernier message du jeune homme. Celui-ci ferma un instant les yeux, puis énonça d’une voix claire et ferme :
– Gloire à Jésus-Christ !
Les assistants en furent saisis, et le professeur eut de la peine à contenir son émotion. L’opération se déroula avec succès. La perte de l’usage de la parole n’empêcha pas ensuite le jeune chrétien de trouver sa joie dans son Sauveur ainsi qu’un sens à son service pour le Maître. Un jour viendra où sa bouche s’ouvrira de nouveau lorsque, dans son corps glorifié, il se trouvera dans la présence de son Seigneur.
La confiance en Jésus ne dépend pas des circonstances. Dieu accorde les forces et la foi à ceux qui reconnaissent sa souveraineté dans leur vie.

Frédéric Travier

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 8, versets 37 à 39.

 

Categories: Chrétien, Confiance Tags: