Archive

Archives pour 12/10/2017

Une histoire détournée

12/10/2017
Commenter

Personne n’est intelligent, personne ne cherche Dieu. Tous se sont égarés, ensemble ils sont pervertis.
Romains 3.11

C’était une petite brebis têtue et rebelle. Faisant fi de tous les conseils, elle était partie à l’aventure, et avait glissé au fond d’un ravin. Elle avait essayé pendant plusieurs jours de se sortir de sa fâcheuse situation, mais en vain. Aussi se mit-elle à explorer le ravin, à la recherche d’un berger. N’en trouvant pas, elle conclut, dépitée : « Eh bien, les bergers ça n’existe pas ! »
Notons une convergence et deux différences entre mon conte et une parabole bien connue du Christ :
– Jésus parle lui aussi d’une brebis perdue. Le péché égare les hommes et, tôt ou tard, il les précipite dans une situation de détresse sans issue. Aucun effort humain ne peut plus modifier leur sort éternel, qui résulte de leur rupture avec Dieu.
– Dans mon histoire, “une” brebis recherche “un” berger. Jésus, lui, parle d’un mouton appartenant au bon berger ! L’homme appartient à son Créateur, au Sauveur qui a versé son sang pour lui ! Il n’y a pas d’autre berger à rechercher !
– Dans ma fable, c’est la brebis qui cherche son berger. Pour l’homme, c’est l’inverse : dès sa naissance, le bon berger divin s’est mis en route pour le chercher inlassablement. Il aimerait lui annoncer son pardon acquis pour lui à la croix.
Et c’est à chacun de répondre à cet appel !

Claude Schneider

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 15, versets 1 à 7.

 

Categories: Jésus, Perdition Tags: