Accueil > Foi, Résurrection > Le tombeau vide

Le tombeau vide

17/04/2017

Heureux ceux qui croient sans avoir vu.
Jean 20.29

Valloton Annie -résurrection_2Le matin de Pâques, tous les proches de Jésus ont vu la même chose : un tombeau vide.
– Marie-Madeleine pense que quelqu’un a enlevé le corps.
– Les femmes, venues pour embaumer Jésus, sont terrorisées par la présence de l’ange.
– Pierre s’en va perplexe sans comprendre.
– Le disciple Jean voit et croit.
Après une mort, le tombeau doit contenir un corps. C’est une évidence.
Mais voilà, les amis de Jésus sont devant l’incompréhensible. Pas de corps ! L’ange dit que Jésus les attend en Galilée. Jésus n’aurait-il pas pu les attendre ici près du tombeau ? Le voyant vivant, ils auraient su qu’il était ressuscité.
Mais il n’est pas là, et ils doivent croire les paroles de l’ange et ce signe du tombeau vide. Iront-ils en Galilée ? Ne se rendront-ils pas ridicules d’aller chercher un mort ailleurs que dans son tombeau ?
Jésus leur avait souvent dit qu’il lui fallait mourir et qu’il ressusciterait. Mais ils n’avaient rien compris. Devant ce tombeau vide, ses paroles leur reviennent maintenant à la mémoire et prennent du sens.
Vont-ils croire ? Ils se mettent en marche et rencontrent… le ressuscité.
Pour « rencontrer Jésus », il est demandé à chacun de croire, car sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu.1

Elfriede Eugène

1 Hébreux 11.6

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 20, versets 24 à 29.

 

Ce texte peut être écouté ici :

 

Categories: Foi, Résurrection Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks

*